L’Eau de ki, une eau de beauté du pays du Soleil-Levant


Notez cet article

Importée tout droit du Japon, l’Eau de Ki pourrait être à la beauté asiatique ce qu’est le bon vin pour les tables françaises. Fabriquée en petites quantités de manière artisanale depuis 3 générations et vieillie dans des poteries jusqu’à maturation des ingrédients, cette lotion asiatique est à la fois une lotion micro-exfoliante quotidienne, un tonique et un anti âge!

eau de ki

J’ai eu la chance de rencontrer le petit-fils de son créateur, monsieur Sasaki, ne parlant qu’exclusivement japonais et habillé de son kimono traditionnel. C’était une rencontre tout à fait incroyable, un peu hors du temps en plein Paris. La famille de monsieur Sasaki fabrique l’Eau de Ki depuis 3 générations. Véritable eau de beauté reconnue en Asie, il a choisi d’importer ses valeurs et ses traditions en France, pays de la beauté et de la féminité.

Je dois dire que personnellement je suis très heureuse de voir une véritable lotion asiatique débarquer dans nos rayons car c’est le genre de produit qui manque dans les routines françaises. En france, je trouve les lotions plutôt accessoires sans réels effets constatés sur ma peau. Les lotions asiatiques au contraire sont de véritables soins avec des ingrédients actifs.

eau de ki

Le secret de l’Eau de Ki? Sans aucun doute sa composition alliée à sa méthode de fabrication. En effet, elle est constituée à base d’un mélange de plantes traditionnelles japonaises. Elle contient notamment:

  • du ginseng pour énergiser
  • de la mandarine et des racines de pivoine pour stimuler
  • de la rose, du romarin et du tilleul pour apaiser et calmer
  • du bouleau pour équilibrer le taux du pH
  • et des espèces rares de champignons (Polyporus, Rei-Si) pour hydrater

Ingrédients: aqua, alcohol, glycerin, caramel, dipotassium glycirrhizate, rosa centifolia flower water, citrus reticulata (tangerine) peel extract, polyporus umbellatus (mushroom) extract, zizyphus jujuba fruit extract, paeonia albiflora root extract, betula platyphylla japonica bark extract, panax ginseng root extract, cnidium officinale root extract, ophiopogon japonicus root extract, ganoderma lucidum (mushroom) extract, tilia cordata flower extract, rosmarinus officinalis (rosemary) leaf extract, parfum, benzyl alcohol, benzyl benzoate, citronellol, coumarin, eugenol, geraniol, limonene.

Toutes ces plantes macèrent pendant un an dans des poteries avant de pouvoir délivrer leurs principes actifs. Du coup, la macération produit forcément de l’alcool, puisque c’est le même principe que la fabrication de vin ou de champagne. Je dois dire qu’à cause de ce point, si ce n’avait été une lotion asiatique, pays en qui j’ai totalement confiance pour la beauté (je n’en dirais pas autant de nos soins de parfumerie hors de prix et blindés de silicones et huile minérale), et bien je pense que je n’aurais jamais testé cette lotion! (et ça aurait été une belle perte, car au final je l’adore!)

Petite précision: pour cette raison, je ne conseillerais pas l’Eau de Ki aux peaux à problèmes ou avec des blessures car passer le coton de lotion sur sa peau relèverait de la torture avec l’alcool! Autre précision tant qu’on en parle: on dit souvent que « l’alcool creuse les chairs » si on applique de l’alcool sur une plaie ou un bouton, mais ici je ne pense pas que ce soit le cas puisque l’Eau de Ki contient plusieurs agents hydratants pour compenser cela, c’est plus le côté piquant et pas agréable lors de l’application que vous devez craindre en cas de peau lésée. (pour ma part sur ma peau pourtant sensible rien à signaler à part un effet chaud / froid à l’application)

eau de ki

Le flacon déjà est magnifique et reflète totalement la sobriété et la qualité japonaise. Rien que l’étiquette ou l’on peut voir les rainures du papier me fait craquer.

À l’ouverture, une odeur de rose alcoolisée se dégage. En temps normal, je me serais arrêtée là, alertée par cette « forte » odeur d’alcool végétal mais vu les compléments lus sur cette eau, et sa provenance d’origine japonaise, je me suis dit que je devais à tout prix tester! Honnêtement, je n’aimais pas trop l’odeur au début, et finalement je m’y suis habituée même si elle m’évoque plus une odeur d’alcool à boire que de cosmétique 😀 .

eau de ki

Parlons maintenant des effets de cette Eau de Ki magique… Je le répète encore une fois mais c’est un des cosmétiques pour lesquels j’étais la plus septique en débutant le test! Je pensais que l’alcool qu’elle contient ne me conviendrait pas, et pourtant… J’ai vu les premiers effets au bout de 15jours, où j’ai trouvé mon teint plus éclatant, et ma peau plus rebondie (la définition même du fameux qualificatif « Plumpy » tant prisé par les asiatiques ). Au bout de 3 semaines, ce sont même mes rougeurs diffuses sur le haut des joues et le nez qui se sont atténuées. Sur ce point, jamais je n’aurais parié là dessus, et pourtant je suis sûre qu’il y a une amélioration car un jour je suis partie travailler en ayant oublié de faire mon teint… J’avais bien maquillé mes yeux et mes sourcils, mais avais zappé l’étape BB ou CC crème pour a minima unifier… D’habitude un seul regard dans le miroir me fait me rendre compte que j’ai oublié quelque chose mais là, non!

Autre point, à chaque fois que je passe mon coton de lotion après démaquillage, je suis étonnée de la quantité de saleté et de gras qu’il récupère, alors que je suis sensée avoir la peau déjà propre! L’Eau de Ki parfait donc le nettoyage, et a un effet micro-exfoliation pour avoir une belle peau et un teint éclatant.

eau de ki

Par contre, concernant l’effet hydratant, je reste mitigée. A mon avis, vu qu’elle contient de l’alcool, ses ingrédients hydratants doivent combler le côté asséchant de l’alcool, mais je ne suis pas sûre qu’elle soit plus hydratante qu’un produit hydratant lambda sans alcool (ça fait beaucoup de mots « alcool » et « hydratant » dans une phrase non?). Pour ma part, après application de l’Eau de Ki, je continue ma routine normale avec un sérum hydratant et une crème de nuit, donc ce n’est pas la propriété de l’Eau de Ki qui m’intéresse le plus.

En conclusion, c’est une très bonne surprise que cette lotion asiatique on ne peut plus traditionnelle! Peau rebondie, pores resserrés, rougeurs moins présentes… elle réserve bien des surprises malgré de l’alcool végétal dans sa composition, issu de la macération des ingrédients pendant un an en poterie artisanale. Malheureusement, ce mode de fabrication en petite quantité et sur une longue période de préparation a un coup: celui de 120€ le flacon de 130mL. Ce format reste cependant généreux et dure quelques mois, mais j’avoue avoir quand même un petit pincement au coeur en voyant mon flacon se vider au fil des jours…

Eau de Ki – 120€ les 130mL sur le site http://www.eaudeki.fr/


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires sur “L’Eau de ki, une eau de beauté du pays du Soleil-Levant

  • VenusMah

    coucou 🙂 j’ai le même crève coeur que toi lorsque je vois la bouteille se vider… et comme toi j’étais sceptique et finalement je l’adore… elle est incroyable. C’est ce que je me dis tous les soirs à chaque utilisation 🙂
    Bises