[Voyage de presse #1] Les terres d’avoine d’A-Derma


[Voyage de presse #1] Les terres d’avoine d’A-Derma
Notez cet article

Au plus profond du Tarn et des champs d’avoine, se cachent les écrins d’A-Derma et du groupe Pierre Fabre. J’ai eu la chance de participer à un voyage de presse de 2jours pour redécouvrir la marque, mais surtout découvrir son cadre de fabrication. Voyage dépaysant et découvertes garantis!

pierre-fabre-a-derma-11

A-Derma est une des marques les plus jeunes du groupe Pierre Fabre (A pour Avoine et Derma pour Dermatologique). Initialement intégrée à Ducray en 1982 (comme le sont actuellement Polysianes et Anne de Péraudel pour Klorane), la marque n’a pris son indépendance qu’en 2010.

A l’origine, A-Derma est née de la volonté de Monsieur Pierre Fabre de réhabiliter l’utilisation de l’avoine. Utilisée depuis des centaines d’années comme « astuce de grand-mère » pour apaiser les démangeaisons et soigner certaines maladies de peau, Pierre Fabre voulait prouver scientifiquement les propriétés apaisantes de l’avoine et créer une gamme dermo-cosmétique autour de cet ingrédient phare.

best seller a derma parapharmacie

Premier produit lancé par A-Derma : un « pain de savon sans savon » au lait d’avoine, un des premiers produits du genre en parapharmacie, et actuellement toujours un des best seller de la marque! Puis, les nouveaux produits se sont enchaînés, toujours autour de cet ingrédient actif principal à base d’avoine rhealba (dont les propriétés hydratante, réparatrice, apaisante et anti-inflammatoire ont été découvertes par le laboratoire Pierre Fabre), et la scission Ducray/A-Derma est devenue très logique. Ducray reste la marque dermo-cosmétique conseillée par les dermatologues pour sa gamme anti-imperfections Keracnyl et aux produits cosmétiques au parfum ultra girly (j’ai déjà dit qu’ils me faisaient penser à Chanel 🙂 ? ), et A-Derma devient la marque du groupe spécialisée pour les peaux sensibles (comme Avène) mais avec la particularité d’exploiter les propriétés de l’avoine rhealba (alors qu’Avène utilise son eau thermale).

huile emolliente a derma best seller

De nos jours, le produit le plus vendu de la marque est son huile nettoyante émolliente de la gamme Exomega (réservée aux peaux sèches et très sèches). Mon père utilise depuis plusieurs mois la version gel moussant de cette gamme et il l’adore! Le packaging est pratique avec un large bouchon à clapet, le format assez généreux, et l’efficacité bien présente pour apaiser les démangeaisons des peaux atopiques ou très sèches.

Bref, voilà pour la petite introduction à la marque A-Derma, maintenant je vais vous raconter ces 2 jours de folie car je sais que vous adorez connaitre les coulisses du blog (et j’ai noté plein d’informations ultra intéressantes pendant ce voyage).

Mercredi 10 juin: le grand départ

Rendez-vous nous est donné à 13h15 devant le Ladurée de l’aéroport d’Orly. Comme j’avais très peur d’arriver en retard à cause de la circulation, j’avais 45 minutes d’avance et j’en ai profité pour tester une nouvelle pâtisserie Ladurée (Comme s’il me fallait une excuse pour manger une pâtisserie, déjà en recevant par mail le lieu de rendez-vous j’étais presque sûre de craquer 😀 …). Au passage, je ne vous conseille pas trop la tarte Sissi Ladurée, c’était joli mais un peu fade en bouche… Je reste accro au Saint Honoré à la rose ou au pain perdu au coulis de framboise et chantilly à la rose 😉 .

Arrivées à Toulouse, nous montons directement dans un mini van qui nous emmène au coeur de la campagne pour visiter le siège social du groupe Pierre Fabre.

les cauquillous siège du groupe pierre fabre

Les Cauquillous

Je rédigerais un autre article pour vous présenter cette partie et j’éditerais ce passage pour y inclure le lien 😉 . En tout cas, c’est l’un des plus beaux sièges socials que j’ai visité, avec une vue impressionnante sur la verdure et les jardins autour (et une empreinte carbone très faible)!

Ensuite, direction un petit restaurant avec une terrasse ayant une vue imprenable sur toute la région de Castres…

Mais où est Roseline 🙂 ?

IMG_5735

L’occasion parfaite pour se reposer un peu, admirer la région, et surtout découvrir la gastronomie locale. D’ailleurs, il faut absolument que je redemande le nom de l’établissement à notre charmante organisatrice car c’est vraiment une bonne adresse avec une cuisine excellente et une vue magnifique.

Au menu:

  • Gaspacho de légumes de saison en 2 textures: soupe et sorbet (un régal)
  • Paleron de boeuf braisé au vin de Gaillac, accompagné par son écrasé de pommes de terre à l’huile d’olive vierge extra et réduction du jus de cuisson (un régal aussi)
  • Tarte fine caramélisée, duo de sorbet poire et cassis, fruits frais et coulis (dois-je préciser que c’était aussi un régal?)IMG_5739

IMG_5740IMG_5743IMG_5744

Une nuit au Carla

Après ce superbe repas, nous avons repris le car en direction du Carla, une résidence de Monsieur Pierre Fabre, réservée à l’accueil de ses invités et à l’organisation de réceptions. Le cadre, la vue et la chambre étaient superbes, j’ai dormi comme un bébé 🙂 .

dormir au carla du groupe pierre fabre

Et en bonne parisienne qui n’a pas de baignoire chez elle, j’ai poussé un cri en poussant la porte de la salle de bain 😀 ! … Devinez qui a pris un bain à presque minuit malgré la fatigue et le réveil le lendemain à 6h du matin?

la carla salle de bain pierre fabre

J’ai aussi adoré la « petite touche Pierre Fabre » de la salle de bain, puisque comme dans tout hôtel, nous avons eu droit à des miniatures… mais toutes du groupe Pierre Fabre 🙂 . Un dentifrice Elgydium, un format voyage de shampooing Klorane, un mini shampooing sec Klorane (j’avais le même dans ma valise ^^), un mini gel douche Klorane, une mini mousse à raser Avène Men (j’avais un rasoir dans mon sac mais je pensais remplacer la mousse par du gel douche 😀 )… Bref, c’était parfait! (sans compter le bol de cerises que j’ai grignotées avant d’aller dormir)

salle de bain avec échantillons pierre fabre

Jeudi 11 juin: visite des Terres d’Avoine et de l’usine de Soual

Je ne vous cache pas que le réveil à 6h du matin fut très très dur ^^ (surtout quand on se couche à minuit et demi car on veut profiter de la baignoire…), après un petit déjeuner royal avec des produits locaux et artisanaux (toujours dans l’esprit Pierre Fabre de faire marcher le commerce local), nous avons fait une photo de groupe avec les autres blogueuses et youtubeuses participant à cet évènement. Je n’ai pas encore vu le résultat et je vous avouerais que je ne suis pas sûre qu’il soit montrable 😀 …

Nous avons ensuite pris la direction de Puylaurens pour découvrir le domaine des Terres d’Avoine, une bâtisse ancienne et atypique au coeur des champs d’avoine, abritant un mini musée de l’avoine.

terres d'avoine a derma

Encore une fois, je vous ferais un article à part car j’ai pris beaucoup de notes et de photos concernant l’avoine rhealba utilisée dans les produits A-Derma 🙂 . C’était une visite très riche en informations et j’adore apprendre de nouvelles choses 🙂 !
Nous avons ensuite mangé à l’intérieur du domaine, toujours des produits locaux délicieux 😀 :

  • Salade de tomates anciennes, mozzarella et tuile de parmesan
  • Poisson sur lit de ratatouille avec « écailles » de pommes de terre
  • Ile flottante au citron vert et son coulis de framboise

IMG_5807IMG_5810IMG_5812

Enfin, dernière partie du voyage, nous avons visité l’usine de Soual, un lieu unique en France qui abrite le coeur de fabrication de la cosmétique stérile (utilisée par Avène mais aussi A-Derma sur certaines références), une des grandes innovations du groupe Pierre Fabre. Ce sera le 4eme et dernier article de cette saga, car même si je n’ai pas pu y prendre de photographie pour raison de confidentialité, j’ai envie de partager avec vous et vous décrire la fabrication d’un cosmétique (d’ailleurs, avant de publier cet article, je vous laisse réfléchir à la question de comment fait-on pour remplir un tube de crème dans une usine 😀 ? ).

Bref, c’était mon 1er voyage de presse, et j’en ressors ravie! J’aimais déjà beaucoup le groupe Pierre Fabre dont certaines références me sont indispensables: j’ai toujours TOUJOURS (au moins) un shampoing sec Klorane, un masque apaisant hydratant Avène, de l’eau thermale d’Avène, un produit Ducray de la gamme rose pour son odeur, des huiles essentielles Naturactive, et depuis l’an dernier je découvrais petit à petit A-Derma. Souvenez-vous de ma routine démaquillage en début d’année où je vous confiais adorer la nouvelle innovation lait-micellaire d’A-Derma dont la sensorialité est extrêmement agréable!

Après ce voyage, je réalise que j’adore les valeurs de ce groupe qui, même s’il utilise encore des sulfates dans ses shampooings (non je ne les lâcherais pas là-dessus tant qu’ils ne proposeront pas un shampooing spécial sans sulfate 😉 ) propose des produits avec une qualité stable irréprochable, cherche toujours à innover et prend de plus en plus en considération des problématiques environnementales. J’ai notamment beaucoup apprécié cette volonté de vouloir rester dans la région de Castres malgré un positionnement de leader mondial. Mine de rien, le groupe Pierre Fabre, c’est plus de 1000 emplois dans la région, et cela permet de faire vivre tous les commerces annexes indirectement… 

A-Derma en particulier est une des marques de Pierre Fabre que j’apprécie le plus, peut-être même qu’elle est en train de devenir ma marque préférée du groupe au fil des découvertes… J’adore les propriétés apaisante et hydratante de l’avoine, ses formules plutôt naturelles pour de la dermo-cosmétique, son efficacité, sa volonté de choisir des ingrédients locaux (les champs d’avoine sont biologiques et tous cultivés dans la région du Tarn)

Parmi les produits A-Derma que j’ai découvert dernièrement et dont je ne peux plus me passer, je pense notamment à Dermalibour et Epithelial AH, des produits réparateurs à mettre sur tous les petits et gros bobos (à noter qu’épithelial peut être utilisé après une chirurgie directement sur la plaie, et que Dermalibour est également utilisable sur les muqueuses), à vrai dire depuis que je les ai testés je les trouve même mieux au niveau des textures que l’emblématique Cicalfate (chut! ^^) que j’avais toujours en stock dans ma trousse à pharmacie 🙂 (surtout épithelial qui est une crème/gel transparent qui pénètre en laissant un léger film protecteur).

Voilà, désolée pour le pavé, mais je vous ai raconté mon voyage de presse comme je vous aurais raconté mes vacances 🙂 . J’ai pris tellement de photographies en 2jours, et le rythme des visites et conférences était si soutenu que je n’ai pas réussi à choisir et j’ai pris parti de tout vous raconter en 4 articles. J’espère que cette tranche de vie vous a plu, n’hésitez pas à me le dire si vous préférez des articles plus courts, et si ce genre de récit en détail « comme si vous y étiez » vous plait!


A propos de Coralie

Beauty addict qui rêve d'avoir les cheveux de Raiponce et ne sort jamais sans vernis à ongles. Amoureuse depuis toujours des licornes, Barbie, Pullip, et de l'univers Kawaii. Aussi créatrice du blog Thé ou Chocolat, rédactrice principale sur ChokoMag, et Docteur en informatique et statistiques.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires sur “[Voyage de presse #1] Les terres d’avoine d’A-Derma