[L’artisan Parfumeur] Traversée du Bosphore


[L’artisan Parfumeur] Traversée du Bosphore
5 (100%) 1 vote

Découvert il y a quelques mois lors de ma visite de la boutique L’artisan Parfumeur de Saint Germain, j’avais bien prévenu que Traversée du Bosphore serait le prochain parfum de la marque à intégrer mon étagère à parfums 🙂 … bosphore

J’ai eu la chance de recevoir un flacon issu de l’ancien design L’Artisan Parfumeur. Comme présenté dans mon article sur la boutique, la marque a revu son flaconnage pour opter pour un look plus moderne et mixte, plus en accord avec ses parfums de niche aussi bien destinés aux homme qu’aux femmes sans distinction dans sa gamme.

Traversée du Bosphore est un oriental mixte, sorti en 2010 et créé par le parfumeur Bertrand Duchaufour. Conseillé par ma blopine Sammakeupaddict, je ne pensais pas craquer autant pour ce parfum, sachant que d’habitude nous avons des préférences olfactives bien tranchées et différentes 😀 . Pourtant, cette petite merveille de l’Artisan Parfumeur arrive à réconcilier nos deux univers olfactifs avec d’une part les parfums de caractères appréciés par Samia avec les muscs et le cuir, et de l’autre côté, les parfums gourmands et sucrés que j’apprécie tant avec l’odeur de loukhoum.
bosphore

A la base, Duchaufour a construit Traversée du Bosphore comme une invitation au voyage dans la magnifique ville cosmopolite d’Istanbul. On y retrouve des odeurs de safran du marché des épices, de chicha à la pomme des cafés locaux, qui dérivent ensuite vers des fleurs, toujours avec un rappel gourmand aux notes de pistache des pâtisseries turques, et en fil rouge de ce parfum, des notes de cuir rappelant l’artisanat local.

Pyramide olfactive Traversée du Bosphore

notes de tête: pomme, notes fumées, safran
notes de coeur: rose, tulipe, pistache
notes de fond: muscs blancs, cuir

Pour le coup, je ne suis pas tout à fait d’accord avec la description olfactive officielle de Traversée du Bosphore… Certes, je reconnais la signature de Bertrand Duchaufour avec une note de rhum très reconnaissable les premières secondes, puis dès les notes de tête, j’admet qu’on ressent cette dualité entre douceur et notes plus fortes… mais je trouve que le sillage va sensiblement rester le même au fil des heures avec juste de légères variations associées à une atténuation, vaguant tantôt vers le cuir, tantôt vers le loukhoum comme le feraient les effluves du Bosphore d’une berge à l’autre. J’ai du mal à distinguer les fleurs de la pyramide olfactive, qui se rattachent plus pour moi à l’odeur du loukhoum à la rose. Mais assurément, c’est un parfum oriental gourmand original, avec un caractère bien trempé enrobant une douceur sucrée adorable.

bosphore

En fait, mon seul regret face à Traversée du Bosphore de l’Artisan Parfumeur pourrait être qu’il ne tient pas très longtemps sur moi… il reste tel un sillage gourmand sur ma peau, mais les notes florales et cuirées n’accrochent pas à mon épiderme. Pour autant, c’est bien propre à ma peau, qui a tendance à sucrer tous les parfums et faire ressortir les notes de vanille, car sur mon amie Samia il tient beaucoup mieux! Ma solution? je le porte donc sur mes vêtements, et là sa tenue est au rendez-vous!

Dans tous les cas, c’est un parfum qui intègre sans aucun doute mon classement de mes parfums identitaires, ceux qui me correspondent et que je porte encore et encore sans jamais me lasser…

Traversée du Bosphore par L’Artisan Parfumeur – 79,85€ les 100mL sur origines-parfums


A propos de Coralie

Beauty addict qui rêve d'avoir les cheveux de Raiponce et ne sort jamais sans vernis à ongles. Amoureuse depuis toujours des licornes, Barbie, Pullip, et de l'univers Kawaii. Aussi créatrice du blog Thé ou Chocolat, rédactrice principale sur ChokoMag, et Docteur en informatique et statistiques.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires sur “[L’artisan Parfumeur] Traversée du Bosphore