[#Berdoues] Bougie boisée Arz El-Rab


[#Berdoues] Bougie boisée Arz El-Rab
5 (100%) 2 votes

Le mois dernier, je vous présentais mon coup de coeur pour une eau de Cologne au bois de Oud doux et subtil de la maison Berdoues, en précisant que le parfum boisé m’avait aussi très tentée… Finalement, c’est la bougie boisée de la maison de parfum qui embaume désormais mon appartement ^^.

Maison de parfum depuis 1902 ouverte à Toulouse par Pierre et Guillaume Berdoues, Berdoues propose des eau de Cologne très concentrées, qui se rapprochent en fait d’eaux de toilette. Au travers de sa collection Grands Crus, Berdoues a créé 7 eaux de Cologne dont chacune est associée à une région du monde. Les bougies viennent enrichir cette collection, et à chaque parfum correspond une bougie équivalente.

Présentée dans un élégant pot en verre carré, je crois que ce format ne me fait penser à aucune autre marque. J’avais peur d’ailleurs que la cire ne brûle pas de façon homogène, mais comme pour les Yankee Candle, si on laisse brûler jusqu’à avoir presque la totalité de la largeur fondue avant de la souffler, alors on ne risque pas de creuser la bougie au fil du temps.

Les bougies Berdoues sont réalisées à base d’une association de cire végétale et minérale, car selon la marque, la cire végétale permet une meilleure combustion de la bougie, et la cire minérale encapsule le parfum et en permet une meilleure restitution.

Pyramide olfactive:

Gingembre de côte d’Ivoire, Iris du Maroc, Cèdre de Virginie

En conclusion, en amoureuse des bougies et des odeurs boisées, j’aime beaucoup cette bougie. Par contre, la concentration de parfum dans la cire n’est que de 10%, du coup, la diffusion est très subtile, même trop pour mon appartement décloisonné façon loft…

Bougie Berdoues 180g, combustion 35h – environ 35€


A propos de Coralie

Beauty addict qui rêve d'avoir les cheveux de Raiponce et ne sort jamais sans vernis à ongles. Amoureuse depuis toujours des licornes, Barbie, Pullip, et de l'univers Kawaii. Aussi créatrice du blog Thé ou Chocolat, rédactrice principale sur ChokoMag, et Docteur en informatique et statistiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *