[#Blog] Le burn out de la blogueuse 11


[#Blog] Le burn out de la blogueuse
5 (100%) 4 votes

Voici un article qui me trotte en tête depuis longtemps, qui a longtemps été pensé, rédigé, effacé, re-rédigé, avant d’aboutir à cette décision finale de le publier!

victoires de la beauté

J’ai choisi de l’intituler “le burn out de la blogueuse” suite à une discussion et une idée de ma blopine Poupoune (il faut rendre à César ce qui appartient à César), sur le fait qu’à un moment donné, j’ai réalisé mon addiction aux cosmétiques. Car oui, il faut appeler un chat un chat, et c’est bien d’addiction dont il s’agit, et il faut dire que le blog n’a rien arrangé… au contraire.

J’ai l’impression que c’est un cheminement que beaucoup de blogueuses ont pris dans leur “aventure” sur la blogosphère beauté. Ce n’est pas du tout un article de critique, juste un constat que j’aimerai partager avec vous, pour voir si vous êtes plusieurs à vous retrouver dans mes écrits.

Aux débuts du blog en 2012, j’avais déjà une passion pour les cosmétiques, mais étant encore étudiante et devant supporter un loyer parisien, j’avais un budget proche de zéro pour craquer sur les nouveautés cosmétiques ou m’acheter de bons produits. Je vous présentais donc beaucoup d’articles à petits prix, je commandais sur IHerb, j’utilisais des huiles de beauté ou du gel d’aloe vera pur dans toutes mes routines… et la totalité de mes produits de maquillage tenait dans une seule trousse.

Petit à petit, le blog a rencontré le succès que vous lui connaissez, et les marques ont commencé à me proposer des partenariats: le grand mot de la blogosphère, dont j’ignorais totalement l’existence en créant ce blog! J’ai donc commencé à recevoir des produits gratuitement en échange de revues détaillées. Cela n’a jamais remis mon objectivité en cause, puisque vous savez que je ne me gêne pas pour critiquer (avec des arguments) quand un produit ne me plait pas.

Je ne suis donc pas tombée dans le “piège” de dire que tout est beau, tout est super, comme sont tentées de le faire certaines blogueuses pour garder une image lisse et agréable sans aucune critique. Par contre, j’avoue avoir été grisée par le côté invitations à des évènements, réception de colis/ cadeaux… On ne s’en rend pas compte aux débuts, mais finalement c’est un véritable piège, car on a de plus en plus envie de participer à tous ces magnifiques évènements organisés pour nous faire découvrir de nouveaux produits, surtout quand on est encore étudiante et fauchée. Imaginez, des soirées gratuites et superbes avec vos copines plusieurs fois par semaine! Car oui, le monde de la blogosphère est petit et on finit par connaitre tout le monde, et même parfois nouer de belles amitiés (Sam, Nesrine, Marie, Laura <3 …). 

Du coup, on en vient à se synchroniser, et participer à des events qu’on aurait peut être pas faits en temps normal car envie de se reposer ou de rédiger:
“- tu as reçu l’invitation de la soirée XXX? … Ah top, du coup comme tu y vas je vais y aller aussi, on pourra discuter!”

A chaque fois, on repart avec un panier garni de produits pour faire nos articles. C’est génial, et d’autres marques veulent aussi avoir leurs produits sur notre blog, du coup elles nous envoient des colis surprise sans nous prévenir. Parfois c’est ciblé et ce sont des produits que j’aurais acheté moi-même, mais parfois ça ne l’est pas du tout, et je les mets quand même de côté en me disant que je publierai un avis réel, même si je n’aime pas.

Petit à petit, la pile de produits reçus en attente d’articles grimpe, grimpe, grimpe… J’achète de nouvelles boites pour cacher tout cela et donner une impression de rangement. J’ai même été jusqu’à acheter une bibliothèque Ikea dans mon salon pour y ranger les produits reçus…

Le temps passe et ma situation professionnelle change. Je soutiens mon doctorat et commence une vie professionnelle en startup. C’est un autre rêve qui commence, en parallèle, car je soutiens le même rythme de publications.

Pendant toute cette période, c’est ce que j’appelle l’euphorie extrême de la blogueuse, on pense que notre vie est géniale, on vit en plein rêve et on ne s’arrête jamais. On vit à 100 à l’heure. On court. D’un event à l’autre. On rédige, article sur article en ne voyant jamais la pile baisser. Et le temps passe, et les dates de péremption approchent.

Un jour, on réalise qu’on a 15 contours des yeux à finir dans l’année, 10 eaux micellaires, 12 gommages visage, 23 crèmes de jour, 7 lotions, 27 shampooings et l’équivalent de 3 cartons de make up. Je prends des chiffres au hasard mais je ne pense pas être très loin de la vérité!!!! J’ai réalisé alors que je n’avais pas publié sur la moitié de ces produits, et que pour autant les fameuses dates de péremption approchaient (et un test de produit, c’est mini un cycle de peau donc un mois de test pour en parler correctement). J’ai réalisé aussi par la même occasion que finalement, j’avais quand même passé beaucoup de temps dans “la spirale du blog”, peut être même un peu trop par rapport à ma famille et mes amis hors blog (et ça je peux vous assurer que je l’ai regretté amèrement l’an dernier quand j’ai perdu Lucas).

coin makeup chokomag blog beauté coiffeuse ikea tiroirs alex et miroir range bijoux

Bref, je crois que j’ai vécu le burn out de la blogueuse, mais que je l’ai finalement “bien” vécu dans la mesure où j’ai réalisé tout cela juste à temps. Depuis janvier, j’ai presque arrêté tout partenariat: je me limite à 2 ou 3 events par mois, très ciblés, et je m’occupe à vider mes placards, tester, trier, et publier sur tout ce que je voulais aborder ces derniers mois sans avoir le temps. Et vous savez quoi? ça fait un bien fou!!!

Parfois, je me demande comment font les blogueuses influentes, car j’ai bien conscience de ne pas être parmi les plus connues, et que ce que j’ai la chance de vivre via ChokoMag n’est sûrement rien en comparaison de youtubeuses ou blogueuses aux millions d’abonnés. En tout cas, me concernant, je suis très heureuse d’avoir enfin trouvé mon rythme, de me recentrer sur ce que j’aime (l’écriture), et de partager tous ces articles avec vous!

J’avais envie de partager enfin cet article avec vous pour que vous compreniez mieux les coulisses du blog, car ce passage est peut être passé totalement inaperçu pour vous… En fait, être passée de 4 ou 5 events par semaine à seulement 3 par mois n’a fait qu’augmenter mon temps libre pour rédiger, et donc mon nombre d’articles par mois depuis le début de l’année ^^ .

J’espère aussi que cet article sera utile pour d’autres blogueuses qui sont dans la même situation: ne vous laissez pas surpasser par les évènements et les produits reçus, car on finit par se mettre une pression de dingue et ne ressentir que de la frustration à force de ne pas se sentir à la hauteur dans le rythme à suivre niveau publications pour dépiler la “pile de produits reçus”. Préservez votre temps libre, trouvez un équilibre entre vie de blogueuse, vie pro et vie perso, et gardez votre motivation et votre passion.


A propos de Coralie

Beauty addict qui rêve d'avoir les cheveux de Raiponce et ne sort jamais sans vernis à ongles. Amoureuse depuis toujours des licornes, Barbie, Pullip, et de l'univers Kawaii. Aussi créatrice du blog Thé ou Chocolat, rédactrice principale sur ChokoMag, et Docteur en informatique et statistiques.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires sur “[#Blog] Le burn out de la blogueuse

  • Nesrine

    Je trouve cet article très très utile ma Coco ! Il explique parfaitement l’état dans lequel ont été beaucoup de blogueuses, faut pas se le cacher !
    Merci pour ce partage ^^

    PS : Oui j’ai remarqué que tu publiais beaucoup plus et ça m’a énormément fait plaisir de te lire plus souvent du coup.

    Bisous copine <3

  • Malicia

    Je suis dans le même cas ! J’ai beau ne plus recevoir que un ou deux colis par mois, mes placards ne se vident jamais… mais comme toi a un moment je me suis dit ça suffit. Je pense que bcp passent par la car a un moment trop c’est trop et on perd le plaisir de CHOISIR ses produits sans penser partenariat.

    • Coralie Auteur de l’article

      Aaah merci merci c’est tellement rassurant de voir que je ne suis pas la seule à être passée par là! Ta remarque sur le choisir est tout à fait vrai, je ne l’ai pas dit explicitement dans l’article, mais la frustration venait aussi du fait de ne plus être vraiment libre du choix de mes produits vu que j’étais obligée de dépiler par date de péremption/ réception…

  • VenusMag

    Merci pour cet article 🙂
    De mon côté je me limite aussi dans les événements, les partenariats afin de ne pas faire la fameux “burn out” dont tu parles. Pour moi le blog c’est du plaisir et je veux que cela reste du plaisir donc je me limite et je pense avoir trouvé mon équilibre comme ca et ca me va très bien car sinon comme tu dis, ca met la pression et on est vite déstabilisée dans sa propre vie perso…
    Bisous

  • Serena

    Coucou,
    Merci pour ce bel article ! Je suis comme toi et j’accepte moins de partenariats avec le temps, je trie davantage et pourtant, ma pile ne se vide pas beaucoup (mais je progresse tout doucement, c’est l’essentiel !). Et surtout, j’ai plus de plaisir à rédiger des articles car je parle de produits parfois oubliés dans mes placards mais que je redécouvre et c’est top ça, la passion avant tout, même si c’est pas toujours facile 🙂 J’ignore aussi comment font ces grandes Youtubeuses car ça doit être fou et difficile à gérer !
    Gros bisous à toi !

    • Coralie Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour ton commentaire, et je vois que je ne suis pas la seule à me poser des questions ahah. Franchement, si quelqu’un a la réponse sur comment s’organisent les grandes blogueuses ou youtubeuses je veux bien le secret de l’organisation ^^.
      Bisous!

  • Blandean

    je comprends parfaitement ton ressenti, pour ma part je n’ai pas de partenariat ni d’invitations à des events mais je me retrouve dans la spirale que tu décris. J’ai eu une période où j’avais envie d’acheter et tester un milliard de produits juste pour en parler ensuite sur le blog… Heureusement que je n’avais pas le budget pour car je pense que j’aurais accumulé des tonnes de trucs dont je ne me serais même pas servie !
    J’admire également les bloggueuses/youtubeuses pro qui doivent tenir un rythme de publication très stricte, je pense que je craquerai rapidement et finirai par un burn out comme tu le décris si bien.
    Contente de savoir que tu as finalement réussi à retrouver ton rythme en tout cas 🙂
    A bientôt,
    bisous !

  • Blandean

    je comprends parfaitement ton ressenti, pour ma part je n’ai pas de partenariat ni d’invitations à des events mais je me retrouve dans la spirale que tu décris. J’ai eu une période où j’avais envie d’acheter et tester un milliard de produits juste pour en parler ensuite sur le blog… Heureusement que je n’avais pas le budget pour car je pense que j’aurais accumulé des tonnes de trucs dont je ne me serais même pas servie !
    J’admire également les bloggueuses/youtubeuses pro qui doivent tenir un rythme de publication très stricte, je pense que je craquerai rapidement et finirai par un burn out comme tu le décris si bien.
    Contente de savoir que tu as finalement réussi à retrouver ton rythme en tout cas ?
    A bientôt,
    bisous !