[#Blog] On a frôlé la catastrophe…

[#Blog] On a frôlé la catastrophe…
5 (100%) 4 votes

Mardi 1er août, une double panne technique a failli avoir des conséquences désastreuses sur le blog. Autant le dire de suite: j’ai eu une grosse frayeur, pensant avoir perdu au moins 6mois d’articles.

panne ovh hebergement blog

Vous l’avez peut être vu, mais pendant 2jours consécutifs, le blog était inaccessible, affichant une page d’erreur CloudFlare, précisant une erreur du “host chokomag.com”. Derrière cette page bien mystérieuse, se cachait en fait une succession de pannes et problèmes techniques relativement rares et compliquant ma tache de remise en service de chokomag…

Depuis maintenant presque un an, ChokoMag est hébergé sur un VPS Cloud chez OVH, l’hébergeur français de référence, connu pour ses très petit prix.. mais aussi son support technique relativement sommaire. Je travaille dans l’informatique, alors j’ai conscience que si un service propose des prix bas, c’est qu’il doit rogner quelque part pour trouver un équilibre, c’est la loi du marché.

Mardi matin, OVH a du intervenir sur l’host sur lequel est mon VPS. On peut voir l’host comme un très gros ordinateur, et mon VPS comme une section de cet ordinateur, qui est partagé en plein de VPS pour plusieurs clients. Je ne connais pas l’origine du problème technique, mais OVH précise dans son communiqué qu’ils ont du procéder à un redémarrage de l’host, sauf que mon VPS lui n’est jamais reparti.

Malgré de nombreux tickets au support technique, OVH a maintenu que le problème se situait de mon côté. Je ne vous rejoue pas toute l’histoire, mais encore maintenant, je reste persuadée que le problème n’est pas de mon ressort: au bout de 14ans on commence à savoir configurer un serveur par coeur… et je suis sûre de ne pas être à l’origine de cet arrêt de service, survenu comme par hasard suite à l’intervention technique d’OVH, et entre temps je n’avais fait bien sûr aucun changement de mon côté.

De plus, j’avais acheté l’option “snapshot” d’OVH, qui me permettait de conserver une “image” de mon serveur, afin de pouvoir la remettre en place en un clic si quelque chose se passait mal. C’est ce que j’ai fait, sauf que même en remettant en place une ancienne version de mon serveur, dont j’avais l’assurance qu’elle fonctionnait au moment du snapshot, il est toujours resté inaccessible, comme s’il était coupé du monde suite au reboot du host.

Je ne vous cache pas qu’à ce moment-là, j’ai commencé à paniquer devant la potentielle perte de données: comment remonter mon blog? comment retrouver mes articles, images, modifications de template? C’est tout de même un cas de figure extrêmement rare que d’avoir un VPS qui ne répond ni au ping, ni au ssh… et en plus d’avoir un snapshot qui ne permet pas de redémarrer le VPS.

Heureusement, j’avais mis en place le plugin Updraft Plus en version gratuite, connecté à mon espace de stockage gratuit Google Drive, afin de réaliser une sauvegarde quotidienne et complète de mon blog. Je n’avais encore jamais pris le temps de tester la qualité de ces sauvegardes, alors on peut dire que ça a été un baptême par le feu.

Comme je suis repartie d’une installation neuve de WordPress, Updraft a considéré que c’était une migration et non une restauration de site. J’ai donc acheté la version payante à 66€ (obligatoire pour les migrations), mais en fait j’ai réalisé après que j’aurais pu tout faire manuellement en ligne de commande, sans passer par le plugin.

Pour les gens qui s’y connaissent un peu en technique, Updraft Plus fait en fait une copie des dossiers “plugins”, “uploads”, et un dump de la base de données, tout cela dans des .zip séparés. Franchement, c’est juste parfait et complet afin de récupérer la totalité de son blog.

updraft plus

Le fait d’avoir le plugin premium fait qu’on peut tout réinstaller en un clic, mais pour être rassurée, et parce que mon blog avait d’énormes fichiers en raison de son ancienneté et du nombre d’articles, j’ai finalement tout fait “à l’ancienne” en ligne de commande pour contrôler moi-même ce qu’il se passait.

Résultat? Je n’ai perdu que mon article du 31 juillet au soir, car la sauvegarde datait du midi, mais honnêtement, ce n’est pas grave du tout, je suis tellement contente d’avoir pu récupérer tout le reste!!!

En conclusion, si vous avez un blog wordpress, je vous conseille en toute confiance d’installer le plugin UpdraftPlus, car même la version gratuite permet déjà de se sécuriser et d’avoir ses données envoyées quotidiennement soit sur drive, ou sur dropbox, ou plein de types d’espaces de stockage différents… Bref, merci Updraft!!!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.