Le syndrome de la page blanche

Le syndrome de la page blanche
5 (100%) 1 vote

En 6ans de bloging, il arrive parfois de vivre des périodes de creux, pas vraiment de démotivation, mais de manque d’inspiration… Et c’est pile ce que j’ai en ce moment!

syndrome de la page blanche
Source: pixabay.com

Blue Monday et plein hiver: le creux de motivation de l’année

Il parait que nous venons de vivre le fameux « Blue Monday », statistiquement et officiellement nommé le jour le plus déprimant de l’année! Au delà du simple lundi du blues, c’est toute la période de sortie de fêtes de fin d’années et de plein hiver qui est totalement déprimante!

Autant j’adore les mois de novembre et décembre car on s’active à préparer les fêtes malgré le froid, autant j’ai tous les ans la sensation que la sortie des fêtes fait l’effet d’un soufflet qui retombe sur mon moral! Contrairement à beaucoup de personnes, ce n’est pas le froid qui m’embête, car au contraire, j’aime porter des tenues chaudes et des pulls d’hiver, par contre, la pluie, la neige fondue, le verglas et tous ces phénomènes météorologiques qu’on trouve généralement en janvier/février dans nos contrées sont des choses que je déteste au plus haut point. Si en plus on ajoute un bon petit vent polaire bien glacé qui s’engouffre dans les manteaux, on obtient ma version du blue monday 🙂 …

page blanche blog
Source: pixabay.com

Mais encore, la météo n’est qu’un élément aggravant de ma perte d’inspiration, la source, c’est plutôt la morosité ambiante: les gens fatigués en début d’année, la fin des fêtes et des paillettes, le passage à une nouvelle année alors qu’on n’a pas eu le temps de finir tous ses objectifs de l’an passé, et surtout, surtout: la sensation que le soleil ne se lève jamais!

Faire de belles photos malgré 30minutes de lumière par week end

Le manque de lumière est scientifiquement prouvé comme facteur de petite déprime passagère, mais c’est encore plus embêtant quand vous comptez sur un beau soleil le week end pour réaliser vos photos de blog! J’en viens souvent à me dire: à quoi bon prendre de l’avance sur la rédaction, puisque je n’arrive même pas à pondre des photos correctes tant j’ai du mal à avoir la bonne lumière au bon moment…

Pour autant, je ne veux pas investir dans des éclairage photos, car je n’ai pas la place pour les stocker, et c’est un gros investissement que je ne suis pas sûre d’utiliser à bon escient: en lumière naturelle, j’ai réussi à trouver ma zone de confort, et obtenir le rendu que je voulais. Du coup, je m’arme de patience, et reste parfois 2 ou 3 week-ends sans pouvoir réaliser une seule photo.

Source: pixabay.com

Si en plus on cumule le manque de lumière avec les « bad hair day » de début d’année, vous comprenez mieux pourquoi vous me voyez moins souvent sur le blog en ce moment ^^. Du coup, j’ai fini par faire quelque chose que j’avais arrêté de faire pendant longtemps: utiliser des images libres de droits comme sur cet article! Finalement, c’est mieux que rien et ça me permet de me concentrer sur autre chose 🙂 .

L’angoisse de la page blanche face à la pile de produits à tester

Enfin, mine de rien, je culpabilise aussi beaucoup de ce manque d’inspiration, car même si j’ai fait de gros efforts pour diminuer la quantité de produits à tester en stock à la maison, j’en ai tout de même encore beaucoup dans certaines catégories. Bon ok, j’en ai encore beaucoup tout court!

nouveautés cosmétiques septembre 2017

Je vois pourtant un changement positif, mes stocks diminuer, et j’apprends aussi à mieux m’organiser, mais on est encore loin de mon optimum de 2 ou 3 backup maximum par type de produit. Du coup, j’avoue qu’en ce moment je culpabilise beaucoup de ne plus vous écrire d’article presque tous les jours comme je l’ai fait l’an dernier… donc je me change les idées, je me remets à lire plus de blogs pour m’inspirer, et petit à petit, l’inspiration revient, mais uniquement quand elle a envie (comme par exemple pour cet article que j’ai écrit d’une traite ^^). Du coup, je ne me force pas à écrire des articles qui ne m’inspirent pas, et je rédige vraiment au feeling, selon ce qui m’inspire sur le moment.

Et vous, comment vivez-vous ce début d’année 2018?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.