Comment utiliser des huiles essentielles?

Comment utiliser des huiles essentielles?
4.5 (90%) 6 votes

Véritables trésors de la nature, les huiles essentielles bio ont de nombreuses vertus qui en font rapidement des indispensables du quotidien quand on commence à apprendre à les utiliser! Pour celles et ceux qui en douteraient encore, voici un petit guide d’initiation aux multiples usages des huiles essentielles naturelles.

aromathèque naturactive
Que faire avec des huiles essentielles bio?

Quelles sont les contre-indications des huiles essentielles?

Bien qu’elles aient de nombreux avantages, les huiles essentielles naturelles restent des produits très concentrés et très forts, qu’il faut savoir manipuler avec précaution. Au début, toutes les alertes et précautions d’emploi peuvent faire peur, mais vous verrez qu’au final, c’est comme pour les médicaments, on finit par connaitre par coeur les contre-indications principales, et après il suffit de prendre l’habitude de se renseigner pour chaque nouvelle huile essentielle qui intègre son aromathèque 😉 .

Globalement voici donc les principales contre-indications des huiles essentielles:

  • Certaines huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, surtout le premier trimestre car elles peuvent augmenter le risque de fausse couche
  • Certaines huiles essentielles sont déconseillées aux nourrissons de moins de 3 mois, et certaines même déconseillées aux jeunes enfants de moins de 6 ans
  • Certaines huiles essentielles sont déconseillées aux animaux, attention donc aux diffusions atmosphériques en présence d’un animal dans la pièce. En particulier, les chats sont très sensibles aux HE et cela peut parfois s’avérer mortel pour eux. Je ne suis pas vétérinaire et je n’ai pas de chat, donc je ne pourrais pas vous en dire plus, mais renseignez-vous bien si vous en avez un 😉 .
  • Certaines huiles essentielles ont des propriétés hormones-likes, elles vont par exemple agir comme une hormone synthétique d’oestrogène ou de progestérone et équilibrer ou au contraire déréguler les hormones de notre corps. Ces huiles essentielles sont proscrites en cas de mastoses, fibromes, cancers hormono-dépendant ou d’œstrogène excédentaire.
  • Vérifiez les modes d’utilisations possibles d’une huile essentielle avant utilisation: certaines ne s’utilisent qu’en diffusion, d’autres ne doivent pas être consommées…
  • Ne jamais utiliser d’huile essentielle proche des yeux, ou dans les yeux
  • Pour toute nouvelle huile essentielle, pensez à faire un test cutané avant utilisation pour vérifier que vous n’êtes pas allergique. Ajoutez par exemple une goutte d’HE dans une cuillère à café d’huile végétale (par exemple de l’huile d’olive) et appliquez-en un peu dans le creux du coude. Si vous n’avez pas de réaction dans les 24h c’est que vous n’êtes pas allergique.
  • Sauf indication explicite pour quelques rares huiles essentielles, ne JAMAIS utiliser une huile essentielle pure sur la peau. Les huiles essentielles étant des produits très concentrés, vous risquez de vous faire une brûlure chimique si vous en appliquez pure. Chaque peau a une sensibilité différente, alors soyez prudents. Il est possible d’appliquer directement sur la peau certaines HE comme par exemple de la lavande fine sur un bouton de moustique, ou du tea tree sur un bouton d’acné, mais ce sont des gestes « de secours », et on ne devrait pas utiliser plus de 4 ou 5 gouttes en tout.
  • Conservez les huiles essentielles à l’abri de la lumière et hors de portée des enfants
  • En cas de projection dans les yeux (ça brûle et ça pique!) nettoyez avec de l’huile végétale (par exemple l’huile d’olive de votre cuisine): il est inutile de rincer vos yeux à l’eau car seule l’huile végétale peut diluer et donc nettoyer une huile essentielle!

Voilà pour toutes les contre-indications principales à connaitre, et c’est pourquoi je vous conseille toujours de vous renseigner à chaque fois que vous achetez une nouvelle huile essentielle 🙂 . Il existe de nombreux livres de naturopathes ou ex-pharmaciens qui nous aident à faire nos propres recettes à base d’huiles essentielles alors n’hésitez pas à les consulter sur internet, à les emprunter dans les bibliothèques, ou à vous en acheter quelques uns lorsque vous aurez repéré vos auteurs favoris pour les avoir toujours sous la main.

Comment utiliser les huiles essentielles bio?

Il existe 4 modes d’utilisation des huiles essentielles bio:

  • par voie cutannée
  • par voie orale (ingestion)
  • par inhalation
  • en diffusion

Toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées de toutes les manières possibles. En général, la diffusion atmosphérique est l’utilisation la plus répandue, car l’huile essentielle est largement diluée dans l’air de la pièce, mais pensez tout de même à faire un test avant (j’ai une personne dans mon entourage allergique à la diffusion d’huile essentielle d’orange, et cela lui pose problème dans certains magasins bio qui en diffusent en continu).

Personnellement, j’ai mis très longtemps avant d’utiliser mes HE par voie orale, c’est à dire de les consommer par exemple mélangées dans une cuillère de miel ou sur un sucre, mais j’ai commencé à le faire quand j’ai reçu la Bible des Huiles Essentielles de Danièle Festy, et je confirme que c’est vraiment plus efficace (par exemple pour stopper une toux) mais il faut savoir ce que l’on fait!

danièle festy 15 huiles essentielles pour se soigner
Comment utiliser les huiles essentielles bio?

Comment utiliser les huiles essentielles sans diffuseur?

Les huiles essentielles peuvent s’utiliser de multiples manières, et il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans du matériel pour les utiliser une fois qu’on les a à portée de main 🙂 .

Comment utiliser les huiles essentielles en inhalation ?

Recommandée pour se soigner, l’inhalation préconisée par nos grands-mères revient à la mode car vraiment efficace pour déboucher un nez bouché ou dégager des voies respiratoires encombrées.

Faites chauffer un bol d’eau au micro-onde et ajoutez-y 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle (si votre eau est vraiment très chaude, et si la marque de vos huiles essentielles est vraiment très forte et très concentrée, peut être qu’une seule goutte sera même suffisante, n’hésitez pas à tester, vous sentirez si c’est trop fort ou pas 😉 ). Mettez votre tête au dessus du bol avec une serviette par dessus la tête, et respirez ainsi pendant 10min.

Voici quelques mélanges que j’ai l’habitude d’utiliser:

  • Eucalyptus radié + ravintsara : le mélange de base anti-viral dès que je tombe un peu malade au niveau des bronches et du nez
  • Eucalyptus radié + ravintsara + menthe poivrée: le mélange anti nez bouché par excellence! la menthe poivrée est une HE très forte mais qui soulagera vraiment les nez impossibles à déboucher
  • Eucalyptus radié + ravintsara + Thym à linalol: mon mélange favori pour soigner les infections ORL
  • Ravintsara + Thym à linalol + Pin Sylvestre: mon mélange pour soigner les bronches encombrées et les toux grasses.

Attention, tous ces mélanges ne conviennent pas à tout le monde, en particulier, le pin fait partie des HE déconseillées aux femmes enceintes ainsi qu’aux enfants de – de 6ans. Pensez à avoir le réflexe de vérifier chaque HE avant utilisation sur une femme enceinte ou allaitante ou sur un enfant.

Faites aussi vos inhalations quand vous restez à la maison, ou au minimum 2heures avant de sortir, sinon vous risqueriez de reprendre un coup de froid sur les bronches 😉 .

Comment utiliser les huiles essentielles sur la peau?

Certaines huiles essentielles sont qualifiées de dermocaustiques: elles ne peuvent pas être utilisées sur la peau, ou alors de manière très très diluée dans de l’huile végétale. C’est le cas par exemple du Pin Sylvestre qui peut être irritante pour la peau et qu’il faut diluer au minimum à 20% (entre 1 et 20% d’huile essentielle pour 80% mini d’huile végétale). La cannelle est aussi très connue pour ses propriétés dermocaustiques (repensez au bad buzz du masque à la cannelle d’un tuto youtube ces dernières années…). Bref, cet article n’est pas une bible, donc renseignez-vous par sécurité 🙂 .

Voici quelques rares huiles essentielles que j’utilise pure:

  • l’HE de Tea Tree: pure sur un bouton type acné ou bouton de fièvre. Attention pure ne veut pas dire qu’on en applique sur une grande zone, il faut en appliquer uniquement localement sur l’imperfection, et si on a une grande zone à traiter, il vaudra mieux la diluer pour s’en faire une sorte de « sérum maison ».
  • l’HE de lavande fine: pure sur un bouton de moustique pour apaiser les démangeaisons. Il n’y a que pour les bébés où il faut la diluer, mais c’est l’une des huiles essentielles avec le moins de contre-indications. Tout comme pour le tea tree, si on commence à vouloir traiter plus de 4 ou 5 boutons de moustiques, il vaut mieux diluer car par précaution, il est toujours conseillé de ne pas utiliser plus de quelques gouttes d’HE par jour en application cutanée (donc si on dilue, on peut traiter une plus grande zone avec la même quantité d’HE).
  • l’HE de ravintsara: elle contient peu de composés allergènes, alors suite au conseil de Danièle Festy lors d’une interview, j’en applique une goutte sur mon nez en période de grippe en cure pour son action immunostimulante. Je pense que ça a bien marché, car mon compagnon a eu une grippe sévère cette année… mais pas moi 🙂 !

Pour tout le reste, je réalise des dilutions dans de l’huile végétale (argan, amande douce, coco, olive, abricot…). La dilution dépend de la zone où vous voulez appliquer le mélange (il faudra diluer davantage pour le visage que pour le corps) mais aussi de l’huile essentielle choisie: certaines sont plus irritantes que d’autres et donc il faut davantage les diluer.

Comment utiliser les huiles essentielles par voie respiratoire?

Si vous n’avez pas envie de faire une inhalation, ou si vous en avez déjà fait une, vous pouvez utiliser vos huiles essentielles en inhalation sèche. Pour cela, il suffit d’en mettre 3 gouttes sur un mouchoir et de le respirer.

On peut le faire avec des huiles essentielles anti-stress ou calmantes par exemple, mais pour ma part, je ne fait cela qu’avec la menthe poivrée pour déboucher mon nez! Dès que j’ai un très gros rhume avec le nez complètement bouché et qu’il m’ait impossible de respirer, j’ai toujours un mouchoir imbibé de menthe poivrée sur moi, et miracle, grâce à ça, j’arrive à respirer à peu près correctement.

Comment utiliser les huiles essentielles?

Comment utiliser les huiles essentielles par voie interne?

Enfin, le dernier mode d’administration sans diffuseur est la voie orale. Attention, consultez un aromatologue ou les livres des spécialistes pour être sûr de votre dosage et utilisation.

J’ai mis très longtemps avant de consommer mes HE, et encore maintenant je vérifie toujours dans mes livres d’aromathérapie avant de le faire. Les HE ne peuvent pas être consommées pures, et il faudra toujours les diluer soit sur un sucre, soit dans une cuillère de miel, soit sur un comprimé neutre acheté en pharmacie pour cet usage.

Bien évidemment, le comprimé neutre est la meilleure méthode car elle ne va pas faire grimper votre glycémie en flèche 😉 , mais comme je n’ai pas l’habitude d’en consommer si régulièrement, j’utilise personnellement du miel car j’ai banni le sucre blanc de ma cuisine depuis longtemps (sauf le sucre en poudre pour mes pâtisseries, mais je cherche à le remplacer aussi).

Comment utiliser les huiles essentielles dans un diffuseur atmosphérique?

Enfin, si vous voulez simplement diffuser des huiles essentielles pour parfumer votre intérieur, l’assainir, ou pour profiter des propriétés anti-stress de certaines huiles essentielles, vous devrez investir dans un diffuseur atmosphérique. Il en existe de multiples modèles, de différentes tailles, avec différentes méthodes de diffusion, etc…

Certains sites comme diffuseur-huileessentielle.com sont spécialisés dans la vente de diffuseurs et vous donneront une bonne idée de toute la gamme possible!!!!

Vous aurez le choix entre plusieurs méthodes de diffusion:

  • les diffuseurs à chaleur douce: les HE vont être très légèrement chauffées pour diffuser sans altérer leurs propriétés. Ces appareils sont totalement silencieux et adaptés pour les petites pièces.
  • les diffuseurs ultrasoniques ou par brumisation: les plus courants sur le marché et avec un prix très accessible. Néanmoins, ils sont plus recommandés pour instaurer une ambiance olfactive que pour de l’aromathérapie du fait de leur procédé de dilution de l’huile essentielle dans de l’eau.
  • les diffuseurs par nébulisation: a priori la meilleure méthode de diffusion pour de l’aromathérapie, qui ne nécessite pas d’eau ni de chaleur. C’est également ce type d’appareil qui est recommandé pour les très grandes pièces (>30m2).
  • les diffuseurs par ventilation : un ventilateur vient souffler doucement sur une pastille imbibée d’huile essentielle pour diffuser son parfum dans la pièce. Non recommandé pour l’aromathérapie, mais très pratique pour une ambiance olfactive en continu.

En conclusion, les huiles essentielles peuvent parfois sembler difficiles à utiliser mais je vous assure qu’une fois qu’on commence à les maitriser, on peut vraiment difficilement s’en séparer! Pour moi, elles sont devenues des aides au quotidien pour soigner des petits bobos, mais aussi en complément des médicaments pour me soigner mieux et plus rapidement. Enfin, à la maison, j’en diffuse aussi très régulièrement pour parfumer mon appartement, et profiter des propriétés anti-stress de certains complexes d’huiles essentielles.

Alors, prêts à vous lancer aussi?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Comment utiliser des huiles essentielles?”