Mécanique ou à quartz : trouvez la montre qui vous correspond

Mécanique ou à quartz : trouvez la montre qui vous correspond
5 (100%) 2 votes

Vous l’aurez sans doute remarqué, je suis une passionnée de montres. Cet accessoire a le double avantage d’être un bijou décoratif et un concentré de technologie. Après m’être intéressée au côté esthétique de la montre, voici venu le temps d’aborder l’aspect technique. En effet, les amateurs d’horlogerie distinguent deux grandes catégories de mouvement : mécanique et électronique à quartz. Chacun a ses spécificités, mais les connaissez-vous ? Suivez ce petit guide pour en apprendre plus et découvrir lequel à votre préférence !

montre mécanique
© Source: Pixabay.com

La montre mécanique : un bijou de technologie

Qu’est-ce qu’une montre mécanique?

La montre à mouvement mécanique a révolutionné le monde de l’horlogerie bien avant l’arrivée de la montre à quartz. Noble et raffinée, elle reste le modèle préféré des amateurs comme des professionnels. Certaines marques en sont même venues à ne proposer que des montres mécaniques comme nous l’apprend cette page de Chrono24 consacrée à Oris. Sa grande particularité : elle n’a pas besoin de pile pour fonctionner. Il suffit de la recharger régulièrement grâce à un système de rouages et de ressorts. Cette montre est en général la préférée des collectionneurs ou des puristes, mais aussi elle a un côté écologique auquel on ne pense pas souvent puisqu’elle ne consomme aucune pile! Apparemment, les modèles à mouvement mécanique seraient aussi capables de résister davantage aux températures extrêmes, et les montres de ce type auraient donc une durée de vie supérieure aux autres.

montre de poche à gousset
© Source: Pixabay.com

Montre mécanique vs automatique : comment fonctionne une montre à mouvement mécanique?

Une montre mécanique, qu’elle soit mécanique ou automatique est composée des éléments suivants:

  • La couronne: c’est le fameux boutons sur le côté du boitier qui permet de la remonter ou de régler l’heure
  • Le ressort de barillet: la pièce qui permet d’emmagasiner et de restituer de l’énergie
  • Les rubis ou pierres d’horlogerie: des pierres synthétiques très dures dont l’objectif premier est de limiter les frottements
  • L’organe régulateur qui comprend différentes pièces liées à la régulation du mouvement, dont le balancier
  • L’échappement: une roue qui permet la transmission et le comptage de l’énergie envoyée par le ressort de barillet à l’organe régulateur
  • mais aussi différents rouages tels que roues, pignons, ponts et disques…

La montre automatique va elle comporter un élément spécifique:

  • Le rotor: un système de remontage automatique sous forme de poids en forme de demi-cercle qui tourne à 360° en fonction des mouvements du poignet, et qui va remonter le ressort de barillet

Et c’est là où il devient important de comprendre la différence entre une montre mécanique à remontage automatique et une montre mécanique à remontage manuel. La montre automatique sera remontée grâce aux mouvements du poignet durant la journée. Il suffit de bouger pour qu’elle marche et ne demande en cela aucun entretien si ce n’est de la porter régulièrement. Si vous la retirez durant la nuit, une réserve de marche est prévue, d’une durée différente selon les modèles. La montre manuelle, quant à elle, doit être remontée quotidiennement pour pouvoir marcher. Il suffit de tourner la couronne de remontoir matin et soir pour la recharger.

La majorité des grandes marques optent pour des montres à remontage manuel plus pratiques, plus précises et surtout plus élégantes grâce au mouvement fluide des aiguilles. Le mécanisme intérieur de ces beautés fait désormais partie du design de la montre, à tel point que vous pourrez trouver des montres squelettes, découpées et décorées afin de laisser entrevoir les rouages. Avec une telle montre au poignet, vous êtes sûre de faire des envieu(x)ses. Deux inconvénients majeurs : la montre mécanique perd quelques secondes par jour et il vous faudra débourser plusieurs centaines d’euros pour un modèle basique. Concernant la montre automatique, si vous ne la portez pas pendant une grande période de temps, elle va s’arrêter, tout simplement…

La montre à quartz : un modèle accessible à tous

La montre à quartz est encore toute récente puisque la première a été commercialisée par Seiko en 1969. Et pourtant, elle s’est rapidement imposée à nos poignets, comme une évidence. La montre à quartz fonctionne grâce à un courant électrique qui fait vibrer rapidement et méthodiquement un cristal de quartz en passant à travers. Ces vibrations permettent une mesure précise du temps, beaucoup plus précise que la montre mécanique puisqu’elle ne perdrait qu’une seconde tous les 6 ans ! Son grand inconvénient réside dans sa pile qu’il est nécessaire de changer au bout de quelques années. Elle a pourtant su nous charmer car plus résistante et surtout moins chère. Il est même possible de retrouver des modèles reprenant l’esthétique des montres mécaniques, ainsi que leurs fonctions comme l’alarme, le calendrier, le chronographe ou encore les phases lunaires.

collection montres à quartz
Collection de montres à quartz

Et les montres semi-automatiques?

Si vous aimez la fluidité de la montre mécanique et la précision de la montre à quartz, tournez-vous vers des modèles hybrides dit montres semi-automatiques, développés notamment par Seiko et sa Spring Drive. Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant ce petit concentré de technologie a su se faire une place dans l’industrie de l’horlogerie. Spring Drive combine un régulateur à quartz à un rouage mécanique pour un modèle à la qualité inégalée. A réserver aux vrais amateurs d’horlogerie. A noter que Seiko fait partie des grands noms de l’horlogerie de luxe et de précision: ils sont aussi très connus pour leur mouvement Kinetic qui a permis de conserver une montre automatique à l’heure pendant 4ans!

Alors, quel mouvement est fait pour vous ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.