Le best of du pire des comportements des influenceurs

Il y a quelques années, j’avais lancé un article sur le best of du pire des partenariats ou demandes de partenariats. Cet article vous avait fait beaucoup rire, au point que j’ai continué de l’alimenter au fil des nouvelles mésaventures 🙂 … Mais à vrai dire, pour rétablir l’équilibre, il fallait aussi que je fasse l’autre côté du miroir, car vous verrez que du côté des influenceurs on voit aussi des histoires incroyables… Rassurez-vous toutes les blogueuses et tous les blogueurs ne sont pas comme cela, et heureusement! J’ai quand même noué des amitiés incroyables en 8ans 🙂 .

Les pires comportements de blogueuses
Les pires comportements de blogueuses qui mériteraient des baffes

Évidemment pour des raisons de confidentialité, il n’y aura absolument aucun nom ni aucun indice permettant de deviner à qui je fais allusion. Le but de mon article n’est pas de stigmatiser certaines personnes, d’autant plus que je suis loin de connaitre toute la blogosphère française, donc cet article ne rapportera que les comportements type.

Mon but n’est pas non plus de me mettre toute la communauté de la blogosphère à dos : ceux qui me connaissent savent que l’entraide est une valeur importante pour moi. Je veux simplement pointer du doigt quelques comportements pour le moment rares pour dire que ce n’est pas normal, et éviter que de jeunes influenceurs pensent que c’est la normalité.

D’ailleurs, si vous débutez dans le monde de l’influence, n’hésitez pas à me contacter, j’offre des séances de coaching chaque trimestre à une personne qui m’en a fait la demande et qui est motivée pour apprendre 🙂 . Je pense qu’il y a de la place pour tout le monde, et qu’on a bien plus à gagner à s’entre-aider plutôt qu’à se faire du mal.

Les influenceurs kleptomanes

La blogueuse kleptomane qui vole les décors des events

Cette histoire m’a fait beaucoup sourire la première fois que je l’ai entendu, car je vous avoue qu’au début je n’y croyais pas ^^. La toute première fois que j’en ai entendu parler, c’était lors d’une soirée organisée par une marque. Je discutais avec une des responsables communication, et elle s’était excusée à un moment donné d’être distraite, et elle m’avait expliqué qu’elle surveillait les arrivées, pour voir si quelqu’un en particulier venait. Elle ne m’avait bien sûr pas donné son nom, mais elle m’avait dit qu’il y avait eu des problèmes de vol de décorations lors d’un précédent évènement, et qu’elle avait des doutes sur la personne qui avait fait ça, et voulait garder un oeil sur elle si elle se présentait ce soir là. A vrai dire, j’avais complètement oublié cette conversation, quand une amie blogueuse m’a reparlé de ça il y a quelques mois car elle avait été témoin d’un vol de déco en soirée.

Une autre connaissance du secteur m’avait confirmé que « cela arrivait plutôt souvent »: des personnes sans gêne ou malades (kleptomanes) qui vont voler des bougies, des couverts, des vases, des supports, des bibelots…bref, de tout ! On a rigolé en disant que ces personnes refaisaient leur déco à la maison gratuitement grâce aux events, mais en vérité je trouve cela abusé car souvent les marques louent les décorations à des services organisateurs d’events et doivent les rendre à la fin, ou alors elles les achètent mais les réutilisent pour plusieurs occasions…

En 8 ans de blog, il n’y a que 2 fois où j’ai pu repartir avec de la déco:

  • des bougies en forme de cactus : elles avaient été achetées exprès pour décorer un espace loué et cela arrangeait les organisatrices de ne pas avoir à les ramener. Comme la soirée était en petit comité, tout le monde avait pu prendre son lot de 4 bougies. Je les adore et elles décorent encore mon salon !
  • un bouquet de pivoines : une soirée en roof top avait été richement décorée de plein de bouquets de pivoines frais pour faire un « mur de fleurs » pour un photocall. Vu la quantité de fleurs, nous avons été nombreuses à pouvoir en profiter car sinon ça se fane vite et ça aurait fait beaucoup de gâchis, et c’était vraiment chouette de partager tout ça avec nous.

Dans tous les cas, soit on demande, soit on nous propose, mais on ne se sert jamais (c’est du vol), et vous voyez qu’en 8 ans, c’est vraiment rare les fois où j’ai eu ce genre de cadeau.

La blogueuse beauté ou l’influenceur qui volent des produits de démonstration

Autant j’ai eu du mal à comprendre les blogueuses qui volent de la déco, autant quand elles volent des produits de beauté pour les présenter sur leur blog je peux comprendre, mais je ne cautionne pas du tout non plus.

Contrairement au vol de déco que je n’ai jamais vu de mes propres yeux, le vol de produit j’en ai vu des tas, et ça m’a toujours autant révolté car quand on est invitée à un évènement c’est justement pour recevoir des produits à tester, donc quel intérêt d’en voler encore plus ?

Parfois, les personnes vont voler les produits mis en exposition : ce sont des produits neufs qui avaient juste vocation à décorer et faire la promo de la marque pour la soirée, mais ce sont ses stocks, ce ne sont pas des produits que la marque avait prévu de donner ni même d’ouvrir.

Souvent aussi, j’ai vu des personnes voler des testeurs. Souvent en salon d’ailleurs! Je me souviens d’une petite marque bio avec qui je discutais à un salon dédié à la beauté, et en pleine discussion, un passant s’approche du stand, attrape le testeur de crème pour les pieds, et part en marchant vite sans rien dire ! Le gérant de la marque lui avait alors couru après et avait récupéré le produit car c’était une toute petite marque et ils gardaient les testeurs d’un salon à un autre car ils n’avaient pas les moyens de rouvrir un tube pour 2 jours à chaque fois.

J’en ai aussi parlé autour de moi et plusieurs personnes ont fait ce constat aussi, et il ne faut pas croire que ce ne sont que des influenceurs peu connus qui font ça : toutes les catégories de blogueurs et blogueuses sont représentées malheureusement, y compris de grands influenceurs qui font payer très cher chaque collab (donc sous tendu qui ont normalement les moyens de se payer le produit à 10€ en présentation…).

Les blogueuses gratteuses

La blogueuse gratteuse qui ne veut pas être sponsorisée par sa carte bleue

Il fut un temps, quand je me suis lancée, où les blogueuses achetaient tous les produits qu’elles présentaient. Comme on disait en rigolant à l’époque « c’est sponsorisé par ma carte bleue », et ça nous semblait normal. Comme beaucoup, j’ai lancé mon blog pour partager, discuter avec vous passionné.e.s de la beauté, et échanger comme je l’aurais fait dans la vraie vie (sauf qu’en vrai j’avais peu de personnes passionnées de maquillage et beauté dans mon entourage quotidien). Je vous parlais donc de mes achats, de mes déceptions, de mes favoris… et petit à petit, vous avez été de plus en plus nombreux à me lire jusqu’à être presque 100 000 par mois en ce moment (merci 😀 ! ).

Du coup, les marques ont commencé à m’envoyer gratuitement des produits, et honnêtement, c’est super chouette, car je peux vous présenter plus d’articles, découvrir plus de marques, et j’ai toujours dit que c’était un sacré coup de pouce quand on a un blog. Par contre, pour moi c’est quelque chose qui se mérite. D’ailleurs, je travaille dans le milieu de la pub, et la norme du secteur pour dire qu’un blog est « intéressant pour un partenariat ou de la pub » est d’avoir au moins 30 000 visiteurs par mois. Pour un secteur de niche très ciblé, cela peut descendre à 10 000 visiteurs par mois, mais pas en deçà.

Or, ces dernières années, j’ai vu des blogueuses gratter des produits alors que leur blog n’a que quelques jours d’existence, ou que quelques articles (je mets blogueuse au féminin car pour le moment ce ne sont que des filles qui m’ont contacté). Encore le mois dernier, j’ai reçu personnellement un mail d’une blogueuse de ce type. Je crois qu’elle doit copier/coller sans même vérifier qui elle contacte pour envoyer plus de mails car je ne comprends pas comment on peut me prendre moi pour un site de vente en ligne. Voici son message:

Bonsoir
Je suis *** blogueuse du site *****, c’est avec un grand plaisir que je viens vers votre marque et votre gamme.
Je souhaite reprendre avec une grande motivation, mon blog après une absence pour raison médicale.
Ma démarche est de vous proposez un partenariat afin de tester un de vos produits, de le faire connaître auprès de mes lectrices.
Je m’engage à rédiger un article avec photo sur mon blog et le partager sur mes différents réseaux.
Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.
Cordialement,

***

Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller jeter un oeil à son site: il existe effectivement depuis longtemps, mais mes outils d’audit confirment qu’il a largement moins de 1000 visiteurs par mois (entre 0 et 1000 difficile d’estimer si c’est plus proche de 0 ou de 1000). Quand on a une petite audience comme cela, je trouve cela très délicat d’aller demander au culot des produits. D’ailleurs, cela dépend des marques mais pour certaines c’est l’assurance d’être blacklisté, même si un jour le blog devient plus connu.

Pour autant, il n’est pas impossible de nouer des partenariats quand on a peu de visiteurs : certaines blogueuses qui ont un univers graphique magnifique et une plume parfaite se sont parfois fait repérer par des marques alors qu’elles venaient de se lancer. Mais dans ce cas là, on se fait contacter, on ne vient pas réclamer.

L’influenceur qui accepte tous les partenariats mais ne publie rien

En 8ans de blog, j’ai aussi croisé beaucoup de blogueurs ou blogueuses qui acceptent tous les partenariats et vont à toutes les soirées et invitations, mais qui ne font pas les articles derrière…

L’exemple le plus flagrant concerne la soirée annuelle des victoires de la beauté. Vous savez que je vous en ai parlé à chaque fois que j’y suis allée, mais j’ai croisé de nombreuses personnes sur place qui ne l’ont jamais évoqué sur leur blog, et cela ne les a pas empêché de récupérer le sac de cadeaux (plusieurs centaines d’euros) à la fin hein! Les pauvres organisateurs doivent avoir un travail monstre de vérification et relance chaque année…

La blogueuse qui publie sur tout mais qui revend tout sur vinted en « neuf jamais ouvert »

On arrive enfin sur la dernière catégorie, que j’ai découvert hyper récemment par hasard.

Je cherchais à acheter une palette Natasha Denona ou By Terry sur vinted, et de fil en aiguille je suis tombée sur des photos qui me semblaient familières. En regardant de plus près, j’ai reconnu les photos de blog d’une fille que je suivais. Quelle ne fut pas ma stupéfaction de voir qu’elle revendait des produits « neufs jamais ouverts » sur vinted alors que sur son blog elle expliquait qu’elle adorait tel produit, qu’elle l’utilisait tous les soirs en ce moment etc… Et je ne parle pas d’une dizaine de produits qu’elle aurait pu avoir en double, non je parle de centaines de produits avec plus de 500 ventes déjà effectuées. On est loin du coup d’essai. Du coup, je ne sais pas ce que pensent les marques de cette pratique, mais moi en tant que lectrice ça m’a refroidie par rapport à la valeur de ses écrits.

Conclusion

Finalement, toutes ces personnes ne représentent qu’une infime partie de la communauté des blogueurs et blogueuses, mais comme tous ces comportements sont révoltants, ils sont plus visibles que les autres et on retient souvent ça plutôt que le positif que toute cette blogosphère peut apporter.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi ça m’énerve que des gens (blogueurs, blogueuses, instagrameur, tiktokeur peu importe) donnent une mauvaise image de notre métier (car oui c’est un métier en plus, essayez de développer un site, faire des photos, les éditer, rédiger des articles, et tenir des réseaux sociaux et on en reparle après 😉 ). En plus pour vous lecteurs, cela vous fait perdre petit à petit confiance en nous, alors que c’est la faute d’une minorité qui n’est pas fiable… Bref, ce n’est pas juste.

Est-ce que vous aviez conscience de tous ces débordements de comportement ? Qu’en pensez-vous?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.