L’évolution de la robe de soirée de 1920 à aujourd’hui

La robe de soirée. La parure ultime du chic et de l’élégance. La robe de soirée semble être le vêtement qui définit le plus la mode d’une époque dans nos esprits.  Mais à quoi ressemblaient les robes de soirée des années folles ? Et celles des années 60 ? Chokomag vous propose de faire un tour de l’histoire de la robe de soirée à travers le siècle passé.

robe de soirée rouge épaule dénudée
Evolution de la robe de soirée en France

Les années folles en réaction à la Grande Guerre 

inspo années 20
Robe du soir inspirée 1920

Au sortir de la Première Guerre Mondiale, la France cherche à oublier les horreurs vécues tant par les soldats que par les civils. Un grand appétit pour la fête, la danse et la liberté commence à se répandre particulièrement exprimé par la mode : les robes de soirées se raccourcissent au niveau du genou et se parent de perles, broderies, sequins, plumes et couleurs extravagantes. La silhouette est droite : les femmes utilisent des gaines pour dissimuler leur poitrine, les hanches ne sont pas marquées et la taille est très basse. La Garçonne est née. Gabrielle Chanel est devenue LA référence avec sa petite robe noire.

robe soir années 20
Robe du soir années folles

Les Années 30 : le retour de la silhouette traditionnelle

Suite au krach boursier de 1929, la Grande Dépression favorise le retour d’un climat plus conservateur : une féminité plus conventionnelle est recherchée. Les longues robes de soirées moulantes font leur retour, faîtes de fourrures et tissus fluides et soyeux, les femmes aplatissent leur ventre à l’aide de gaines, et les dos nus apparaissent. De nouvelles silhouettes sont créées : les robes fourreau, sirène et trompette. Schiaparelli et ses créations sensuelles et raffinées fait de l’ombre à Coco Chanel. 

robe longue dorée sequins
Robe du soir inspirée 1930

La Seconde Guerre Mondiale : la mode contre l’occupation Nazie

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les femmes remplacent les hommes à l’usine ou s’engagent dans la résistance. Ainsi, la mode féminine s’empare de certains codes du vestiaire masculin : les manches courtes et les poches viennent agrémenter la robe. Les talons s’agrandissent et les épaules sont carrées dans une volonté de résister à l’Allemagne Nazie. Les cheveux ne sont pas en reste : les « rouleaux de la victoire » sont très courant.

L’après-guerre : le renouveau de la mode

En 1947, Christian Dior invente le New Look. Les silhouettes remettent en avant la féminité avec la robe corolle : les tailles sont marquées, les poitrines voluptueuses et pointues, et les jupes sont amples, gonflées par des crinolines.  La peau refait surface, avec les décolletés en V et les épaules découvertes, excepté au niveau des mains, camouflées par des gants qui montent jusqu’aux coudes. L’élégance et le glamour sont les maîtres mots à l’instar de Marilyn Monroe et Audrey Hepburn.

robe chic col V
Robe années 50

Les Années 60 : la libération de la silhouette

En opposition totale avec les années 50, les robes de soirées des sixties sont courtes et droites, libérant les jambes souvent chaussées de bottes blanches à talon carré. La silhouette est très géométrique, comme le montre la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent. D’une part, les corsets et gaines sont bannis pour un corps féminin émancipé, et d’autre part, les astuces minceur se multiplient, pour des formes gommées. Les matières sont très peu fluides et les couleurs vives, comme le montrent les créations de Pierre Cardin.

Les 70’s : le bohème-chic

Les robes de soirées des années 70 trouvent deux influences majeures : le mouvement Hippie, revendiquant la paix et une libération des mœurs puis, le disco. Les maxi-dresses bohème-chics, longues, amples et fluides, se parent de sequins, de paillettes et de couleurs flashy. Les silhouettes, allongées et simples, sont enrichies de motifs floraux et d’imprimés orientaux et perchées sur des chaussures à plateformes.

Les Années 80 : l’extravagance

Alors que les seventies prônaient un retour au naturel, les années 80 sont la décennie de l’audace, de l’exploration et de l’extravagance. Les robes de soirée donnent de la carrure aux femmes, évoquant la nouvelle working girl: les jupes moulantes s’arrêtent au genou, les couleurs sont explosives, les tailles sont marquées, les manches sont bouffantes, et, surtout, les épaules sont réhaussées d’épaulettes. Même la coupe de cheveux déstructurée vient participer à cette silhouette en V. 

Les podiums : l’inspiration ultime de la silhouette des 90’s

Les années 90 voient l’heure de gloire des super models : Naomi Campbell, Claudia Shiffer ou encore Cindy Crawford. Les robes de soirée imitent celles des défilés de mode : elles sont minimalistes, généralement longues et aux bretelles spaghetti. La silhouette est longiligne : très fine, sans forme et agrandie. Là où les femmes des années 80 cherchaient à prendre de la carrure, celles des nineties veulent prendre de la hauteur.

Les Années 2000 : la libération du style

La mode du début du 21ème siècle est très souvent moquée pour son incongruité. Cependant, les robes de soirées étaient beaucoup moins innovatrices que les tenues de jour. Après les années 90, les modes se multiplient et les silhouettes respirent de nouveau dans des robes style empire, cintrées sous la poitrine. Les couleurs girly sont en vogues, de même que la fourrure et les strass. Le décolleté licol est très prisé. 

Les années 2010 : la robe s’adapte au corps

Mettre en avant sa silhouette est le mantra de la décennie passée, très influencée par la féminité décomplexée de certaines stars telles que les Kardashian- Jenner ou encore Nicky Minaj. Les robes soulignent les courbes pour les mettre en valeur et même les accentuer : décolletés plongeants, tailles marquées etc. Après les années 2000 et ses expérimentations, les années 2010 prônent un retour au chic et à l’élégance : les robes sont souvent longues et les tissus sont mats et généralement unis, ce qui n’empêche pas de l’audace dans les coupes.  

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “L’évolution de la robe de soirée de 1920 à aujourd’hui”