En cas de force majeure… Hapsatou Sy arrive à la rescousse!

Notez cet article

Etant une grande fan d’huiles autant pour le corps que pour mes cheveux, je me devais de tester cette huile arrivée sur le marché fin mai. « Cas de force majeure! », c’est son nom, est une huile composée d’huile des Incas, l’une des huiles les plus riches du monde. Je ne vous cache pas que bien avant de la recevoir j’avais fouillé sans succès tout internet pour trouver des informations notamment sur sa composition exacte. Si la composition INCI de cette huile vous intéresse aussi, je vous invite donc à continuer la lecture de cet article ;).

en cas de force majeure huile hapsatou sy ethnicia

Ce qu’en dit Hapsatou Sy

Les actions d’en cas de force majeure sont nombreuses: anti-âge, régénérante, cicatrisante… Cette huile assouplie, améliore la texture de la peau, prévient les vergetures, mais ce n’est pas tout! Elle diminue les comédons et les irritations tout en étant un bon après-solaire.

Pour les cheveux, elle les fortifie, et leur apporte brillance et douceur.

« Cas de force majeure! » est composée à 90% d’huile des Incas, qui contient la plus grande teneur en acide gras insaturés (oméga 3, 6 et 9). Elle contient également de l’huile d’olive, des vitamines E et de l’extrait de Ginseng.

Verdict du ChokoTest

Déjà, le flacon est très pratique et très imposant. Je n’avais pas réalisé, mais « Cas de force majeure! » contient en fait 250mL alors que mes autres huiles en spray ne contiennent que 100mL.

flacon pompe huile corps cheveux hapsatou sy en cas de force majeure

La forme du flacon en goutte et la pompe permettent une bonne prise en main du produit et ont un côté pratique et hygiénique. Le flacon est en matière plastique: d’un côté c’est plus solide pour le transporter et il ne risque pas de casser si on le fait tomber dans la salle de bain, mais d’un autre c’est aussi un peu moins joli.

Niveau composition, « Cas de force majeure! » n’est pas certifiée bio et contient également quelques silicones. Heureusement, l’huile des Incas, la plus précieuse, est en premier ingrédient, car elle représente 90% de la composition totale. Ouf!

Ingrédients (INCI): pluketia volu bilis seed oil (green line inca inchi oil), panax ginseng root extract, tocopheryl acetate, cyclomethicone, cyclopentasiloxane (and) dimethicone, olea europaea (olive) oil, fragrance, butylphenyl methylpropional, citronellol, hexyl cinnamal, limonene, linalool.

Le tocopheryl acetate est en fait de la vitamine E également utilisée dans les cosmétiques bio. L’huile Hapsatou Sy contient donc essentiellement des huiles végétales et de l’extrait de ginseng. Elle contient également 3 types de silicones qui représentent cependant moins de 5% de la composition totale.

huile des incas inchi et huile d'olive en cas de force majeure hapsatou sy

Les propriétés de l’huile des Incas sont très intéressantes:

  • l’huile des incas est restructurante et protectrice: elle reconstruit et régule la barrière cutanée pour limiter la déshydratation de la peau
  • elle est apaisante grâce à sa richesse en omégas 3
  • l’huile des incas est également anti-oxydante et lutte contre les radicaux libres.
  • elle assouplie la peau et améliore la texture de l’épiderme.
  • elle protège et fortifie les cheveux
  • enfin, elle pénètre très facilement dans la peau, sans laisser de film gras.

L’huile des Incas peut s’utiliser sur toutes les peaux qu’elles soient agressées, déshydratées, sensibles, rêches, desquamées… Elle prévient notamment les vergetures et le vieillissement cutané. Elle peut s’utiliser sur les cheveux en bains d’huile ou en après shampooing, sur le visage et le cou, pour les mains et les ongles, ou en huile sèche pour le corps.

Comme j’ai une routine sans silicones pour mes cheveux, j’ai testé « Cas de force majeure! » uniquement sur le corps. La présence de silicones permet une texture plus épaisse, presque gélifiée de l’huile, et c’est bien pratique pour ne pas en mettre partout. De même, ces silicones donnent un fini velouté immédiat à la peau. En général je n’aime pas les silicones, d’ailleurs je n’en utilise pas sur mes cheveux et je les limite au maximum sur mon visage. Avec l’huile Hapsatou Sy, après absorption de l’huile par la peau, la sensation de velours est bien là sans aucun film gras. Personnellement, j’aime bien les huiles végétales naturelles, donc l’ajout de silicones n’est pas forcément un atout pour moi, mais cela fait un bon produit alternatif pour celles qui n’aiment pas les huiles.

Niveau odeur, « Cas de force majeure! » est énigmatique: elle me rappelle beaucoup de souvenirs sans pour autant trouver d’équivalent olfactif. En note de tête, je trouve qu’elle sent le bonbon à la fraise (type tagada pink qui pique), et en note de fond, elle m’évoque des notes plus acidulées. La note de fond est en fait composée principalement de géranium, citronnelle, camomille et d’orange.

Niveau prix, elle coûte 39€90. J’avoue que ma première réaction lors de la sortie de cette huile a été naturellement de la trouver vraiment chère. Néanmoins, comme je vous disais plus haut, le flacon fait 250mL!!! Si on ramène ce prix à un format de 100mL plus classique, « Cas de force majeure! » ne coûte que 16€ les 100mL. Vu comme ça, le prix parait tout de suite plus normal!

En conclusion, comme toutes les huiles végétales que j’ai pu tester, les bienfaits de l’huile sont nombreux et apportent un réel réconfort aux peaux en manque de nutrition. En cas de force majeure d’Hapsatou Sy se démarque de ses concurrents par sa texture et son effet velours immédiat. Par contre, à cause de l’ajout de silicones, cette huile pourra ne pas plaire aux adeptes du bio et du naturel, personnellement je trouve dommage cet ajout car je ne peux pas l’utiliser sur mes cheveux alors que les bienfaits de l’huile des incas sont très bénéfiques!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “En cas de force majeure… Hapsatou Sy arrive à la rescousse!”