Epilation à la lumière pulsée Silk’N: bilan à 6mois

Epilation à la lumière pulsée Silk’N: bilan à 6mois
3.3 (66.15%) 13 votes

« L’épilation à la lumière pulsée: est-ce que ça marche? », « Combien faut-il de flashs pour faire une jambe? », ce sont les questions que vous me posez très très très régulièrement par mail ou en commentaire sur mon précédent article sur l’épilation définitive, preuve que ce sujet vous intéresse grandement! Voici donc le tant attendu premier article bilan, au bout de 6mois d’utilisation!

epilation définitive à la lumière pulsée silk n flash and go

L’épilation définitive avec Silk’n, ça marche?

Honnêtement, les premières semaines, j’ai été mauvaise élève… j’ai beaucoup de mal à tenir une routine concernant l’épilation! J’ai toujours eu l’habitude de m’épiler « au dernier moment » en changeant de méthode selon mes envies: rasoir, cire liquide, bandes de cire froide, crème dépilatoire… tout y est passé! Et j’ai aussi eu mes périodes pro-naturelles où lassées de devoir perdre du temps avec tout ça, j’envoyais valser tous mes outils de torture pendant quelques semaines ou mois… Vous voyez un peu le tableau et vous comprenez pourquoi j’ai eu du mal au début à réaliser le traitement d’attaque d’une séance tous les 15jours obligatoire?

Bref, mes 3 premières séances n’ont pas vraiment été faites à 15jours d’interval, mais plutôt 3 semaines ou un mois, et au début je m’étonnais de voir la presque totalité de mes poils repousser, certes doucement, mais plutôt sûrement! Normal! En fait, il faut obligatoirement passer par 4 séances d’attaque espacées de 15jours à chaque fois, pour affaiblir le poil. On passe ensuite à une séance par mois pendant quelques mois, et enfin une séance de temps en temps quand on constate des repousses.

J’ai donc repris avec plus d’assiduité mes séances, pour bien réaliser mes 4 sessions d’attaque à 15jours d’interval. Là, j’ai enfin vu des résultats! Je ne suis pas devenue totalement imberbe, mais j’ai vu une disparition d’environ la moitié de mes poils, et un net ralentissement dans la repousse! Malheureusement, j’ai eu un traitement de médicaments photosensibilisants cet été, du coup par précaution j’ai fait une grande pause… On ne sait jamais, je préfère faire une pause pour rien, plutôt que d’avoir des taches indélébiles à vie! Du coup, pendant cette pause, certaines zones comme les aisselles ont vu presque tous leurs poils réapparaitre, et je dirais que pour le reste j’ai une diminution de 30% de la densité de poils.

silk n flash and go epilation semi permanente

En discutant autour de moi, j’ai constaté que tout le monde réagit différemment à la lumière pulsée. Toutes les personnes avec qui j’ai discuté sont d’accord pour dire que globalement ça ne fait pas mal du tout, à part quelques zones sensibles comme derrière le genoux où on a une sensation d’un élastique qui claque… Et tout le monde est d’accord aussi pour dire que sur certaines zones (variables selon les personnes) il y a des poils qui reviendront toujours. Chez moi, ce sont les aisselles. Pourtant je ne suis pas particulièrement poilue, et j’ai la peau claire avec des poils foncés à cet endroit, donc en théorie ça aurait du bien marcher… Bref, je vais continuer les séances, peut être que cela sera juste plus long pour cette zone.

Concernant les jambes, Le Silk’n Flash & Go a bien marché sur moi, et j’ai nettement moins de poils! Ceux qui restent sont les plus fins et les plus clairs, je m’y attendais. Bref, je n’ai pas encore des jambes parfaites en toutes circonstances, mais c’est déjà beaucoup moins visible si je loupe une séance d’épilation 🙂 !

Combien faut-il de flash pour une épilation définitive?

Enfin, 2eme question qui revient souvent et qui est tout à fait légitime quand on sait qu’un appareil à lumière pulsée est bon à jeter quand il a atteint son nombre de flash maximum: combien faut-il de flash?

Bon, ma première phrase n’est pas tout à fait vrai car pour certains appareils comme le Silk’n Flash & Go, on peut racheter une lampe de recharge, mais il faut savoir que celle qu’on rachète a beaucoup beaucoup moins de flashs que la lampe d’origine.

J’ai compté spécialement pour vous car on m’a posé la question très souvent, il me faut 10 flashs pour chaque aisselle et 70 flashs pour faire une demi-jambe, sachant que je mesure 1m60 et que mes mollets sont plutôt fins.

epilation à la lumière pulsée silk n

Petit calcul rapide:
2 demi-jambes sur 10 séances de lumière pulsée= 14 000 flashs
aisselles sur 10 séances = 200 flashs

Sachant que l’appareil que j’ai choisi (le Silk’N flash & Go) dispose de 120 000 flashs, je peux faire 850 séances pour mes demi-jambes… Je pense que c’est largement bon, non 🙂 ?

Où acheter le silk n glide?

Silk N s’achète en boutique type Darty ou Boulanger, mais aussi par internet:

Ce qu’il faut retenir de mon test du silk n glide

En conclusion, les appareils de lumière pulsée à la maison sont clairement moins puissants que des épilations effectuées par des médecins (d’ailleurs au passage: pitié n’allez pas en institut de beauté, ils n’ont normalement pas le droit de réaliser ces prestations, seul un médecin saura régler au mieux l’appareil sans vous brûler la peau), mais l’épilation semi-permanente à la maison peut avoir de bons résultats si on est patient et assidu. En plus, vu le prix d’achat d’un appareil type Silk’N par rapport au prix des séances chez un dermatologue, pour moi le calcul était vite fait, et je me contente d’une diminution de la densité de mes poils plutôt que d’une disparition totale. Une baisse de 30% en 6mois, c’est déjà mieux qu’avant 🙂 ! Qui sait, peut être que dans le bilan à un an je vous dirais que je n’ai plus rien sur mes jambes 🙂 ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

45 commentaires sur “Epilation à la lumière pulsée Silk’N: bilan à 6mois”