Sulfates: pourquoi je les évite dans mes shampooings

Sulfates: pourquoi je les évite dans mes shampooings
4.8 (95%) 4 votes

Après mon premier article explicatif sur pourquoi je n’utilisais plus de silicone, j’ai eu envie de vous parler de mon rapport à un autre ingrédient que j’évite: les tensioactifs à base de sulfate.

headband coiffure rétro
Cheveux longs et SLS ne font pas bon ménage

Les sulfates: c’est quoi?

Les sulfates sont des composants que l’on retrouve généralement dans les produits lavants: gels douche, nettoyants visage, shampooings, parfois même dans les après-shampoings et masques… Ce sont eux qui permettent d’obtenir une belle mousse dense généreuse et homogène, et certains formulateurs en ajoutent à toutes les sauces pour aider au rinçage de certains produits. C’est d’ailleurs pour cela que les produits « sans sulfate » ont la réputation de ne pas mousser (enfin ceci dit, cela dépend vraiment desquels car pour en avoir testé beaucoup certains moussent plus que d’autres 😉 ).

Pourquoi les sulfates sont mauvais pour le cuir chevelu?

Malheureusement, les sulfates dans nos cosmétiques sont aussi des produits particulièrement irritants. Mieux vaut donc les bannir en cas de peau sensible, eczéma, pellicules, plaques  sèches… Pour la même raison, il faut aussi à tout prix éviter le contact avec les yeux.

Utilisés dans les shampooings, ils peuvent provoquer pellicules, irritations du cuir chevelu, ou encore faire regraisser vos cheveux plus rapidement.

Quels sulfates sont pires que les autres?

Si vous commencez à regarder un peu les étiquettes de vos cosmétiques, et lire les compositions INCI, vous avez du remarquer qu’il existait différents noms d’ingrédients comportant le mot « sulfate » dedans. Tous ne sont pas au même niveau car certains comme le sodium coco-sulfate peuvent être d’origine naturelle et être plus doux pour la peau et le cuir chevelu.

Le plus irritant est sans aucun doute le Sodium Lauryl Sulfate, très répandu et parfois abrégé sous l’acronyme SLS. L’Ammonium Lauryl Sulfate est aussi un sulfate potentiellement irritant, autrefois beaucoup utilisé en cosmétique naturelle, à l’époque où il n’y avait pas d’autres alternatives.

Voici la liste des sulfates les plus irritants, à utiliser avec méfiance selon votre nature de cheveux:

  • Ammonium Lauryl Sulfate (ALS)
  • Sodium Lauryl Sulfate (SLS) (ou Sodium dodecylsulfate)
  • Sodium Laureth Sulfate (SLES)
  • Sodium Myreth Sulfate
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate

Les tensio-actifs suivants sont connus pour être moins irritants, personnellement je les utilise mais certains cuirs chevelus très sensibles devront peut être arrêter de les utiliser:

  • Cocamidopropyl Betaine
  • Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • Disodium Cocoamphodiacetate
  • Sodium Coco Sulfate

A noter comme le dit Poupoune en commentaire que les 3premiers ne sont pas des tensio-actifs sulfatés, mais ils peuvent tout de même être un peu irritants pour les cuirs chevelus sensibles 😉 .

Comment j’ai compris que je ne supportais pas bien le SLS sur mon cuir chevelu?

Suite au test de mon shampooing solide lush godiva, je ne comprenais pas pourquoi je me retrouvais avec des pluies (que dis-je des déluges) de pellicules sèches sur les épaules… Même en ne l’utilisant qu’une fois en alternance, systématiquement après son usage je constatais ce phénomène ultra glamour de neige intense sur mes vêtements.

Cheveux longs sans SLS

C’est à ce moment précis que j’ai commencé à m’interroger quant à la présence de SLS dans mes shampooings. En diminuant leur utilisation, et en complétant par une cure d’hydratation du cuir chevelu pour endiguer le phénomène, j’ai constaté une nette amélioration.

Les bases lavantes plus douces à privilégier pour les cuirs chevelus sensibles

Si vous avez le cuir chevelu très sensible, vous pouvez privilégier les bases lavantes suivantes, qui sont réputées plus douces et utilisées en cosmétique naturelle:

  • Coco Glucoside
  • Lauryl glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauroyl glutamate
  • Sodium Cocoyl Glutamate
  • Caprylyl/Capryl glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Sodium Lauroamphoacetate
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate

Parfois, certaines marques font aussi des mélanges de plusieurs bases lavantes, et certaines diluent même un peu de sulfate dans une base lavante douce pour augmenter la densité de la mousse et rendre le produit plus agréable à l’utilisation 😉 .

Comment je fais pour choisir mes shampooings maintenant?

Petit à petit, je me suis même tournée vers des shampooings avec moins de tensioactifs sulfatés, mais j’ai tout de même gardé quelques rares shampooings avec sulfates afin de rincer mes bains d’huile et autres masques très généreux et riches. C’est le cas par exemple des shampooings Klorane que je continue d’utiliser mais que je tolère très bien car ils doivent probablement être plus dilués.

shampoo doux
Shampooing sans SLS

Je privilégie également les marques de shampooings naturelles comme Logona, Les délices d’azylis, Mathilde B, Biocoiff, Alverde et même du « Lovea sans SLS » de GMS… Même si certaines contiennent un peu de sulfate, je les trouve beaucoup plus douces que ce que j’utilisais avant! De toute façon, quand je ne supporte pas une base lavante d’un shampooing, je le vois de suite avec le retour des pellicules sèches et du cuir chevelu déshydraté 🙂 .

D’autres marques bio telles que Propolia, Santé ou Melvita proposent aussi de belles alternatives naturelles. Je n’ai pas encore eu l’occasion de les tester, mais clairement, je sais que je peux les acheter les yeux fermés. Parfois, je me tourne aussi vers des shampooings doux pour bébés: ils ont souvent des compositions bien plus naturelles et plus douces que leurs équivalents pour adultes, et oui, ils lavent très bien mes cheveux de sirène 🙂 .

Est-ce que j’ai constaté d’autres effets sur mes cheveux suite à l’arrêt du SLS?

Un beau cheveu commence par une racine en bonne santé, donc si le cuir chevelu est en meilleure santé grâce à l’arrêt des sulfates et du silicone, les longueurs seront elles aussi plus jolies à la longue. C’est en tout cas ce que j’ai constaté au fil des mois: mon cheveu est devenu plus fort, plus brillant, et donc j’ai eu l’impression d’augmenter la densité dans mes longueurs. Comme mes cheveux cassent moins, forcément j’ai moins cet effet « paille fine » ou « queue de rat » sur les derniers centimètres de longueur. Bien sûr, il faut coupler l’arrêt du SLS avec l’usage d’autres soins hydratants et protecteurs, mais je vois tout de même une belle différence depuis que j’ai changé ma façon de consommer niveau shampooings.

shampooing bio t cheveux naturels
Le shampooing bio c’est la vie

Conclusion

En conclusion, vous l’avez compris, je ne pourrais plus du tout revenir en arrière et reprendre des shampooings bas de gamme à base de SLS hyper concentré. Déjà l’arrêt des silicones avait été un miracle pour l’état de mes cheveux longs, mais j’ai vu aussi des effets bénéfiques à arrêter les shampooings avec Sodium Lauryl Sulfate. Désormais, consommer du bio et du naturel pour mes cheveux est devenu un vrai mode de vie, et j’espère encore plus pouvoir faire pousser mes cheveux jusqu’aux genoux 🙂 …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

5 commentaires sur “Sulfates: pourquoi je les évite dans mes shampooings”