Comment éviter les arnaques dans les salons et instituts de beauté ?

Offres groupon annulées, prestations déceptives, soins de mauvaise qualité voire manque d’hygiène du salon… Les instituts de beauté ont le vent en poupe et il en existe de plus en plus mais il faut savoir faire le tri. Voici mes conseils pour éviter les déceptions et les arnaques.

Comment éviter les arnaques dans les instituts de beauté?
Comment éviter les arnaques dans les instituts de beauté?

Consultez les avis du salon sur internet avant de prendre rdv

Mon premier conseil est de toujours consulter les avis de l’institut de beauté, ou même des établissements type salon de coiffure. Personnellement, quand un établissement est mal noté sur Google Maps, Tripadvisor ou Yelp, je préfère ne pas y aller. Les bons établissements ont généralement au minimum 4/5. En deçà, c’est un peu louche et ça vaut le coup de lire les avis détaillés pour savoir ce qui s’est mal passé.

Par exemple, j’avais repéré un salon de massage pas loin de mon boulot avec option hammam, mais les avis sur maps étaient catégoriques et les notes catastrophiques : plusieurs se plaignaient d’odeurs de moisissures et d’égoûts dans le hammam ! En lisant cela, ça ne donne clairement pas envie de dépenser son argent dans cet établissement.

Parfois, certains salons font aussi des offres promotionnelles ultra intéressantes, mais n’arrivent pas à assurer la qualité du soin derrière. Un institut avait une vague d’avis très négatifs à propos d’une offre avec gommage de 30min qui durait en fait à peine 5min et qui était réalisé sur un canapé recouvert d’une protection à la va vite (la critique se retrouvait dans plusieurs avis séparés de plusieurs jours). Quand je lis ça, j’ai l’impression que le salon a fait une grosse promotion et a eu tellement de clientes qu’il n’avait pas assez de sa cabine de soin habituelle et a du accueillir les clientes dans de moins bonnes conditions et avec des temps de soins plus courts que prévus.

Vérifiez la propreté des lieux

On l’oublie souvent mais la sécurité sanitaire est ultra importante! C’est une menace invisible car on peut récupérer des bactéries pouvant donner lieu par exemple à des conjonctivites.

Il est difficile de savoir si l’établissement est propre ou non avant de le tester soit même… Lors des soins vérifiez que le materiel utilisé est stérilisé, nettoyé ou à usage unique. Les modes de désinfection sont divers: lingettes nettoyantes, trempage dans une solution d’ammoniaque ou d’alcool, utilisation d’un stérilisateur à UV… Il faut savoir que le conseil supérieur de l’hygiène publique de France impose un certain nombre de consignes pour assurer l’hygiène dans les établissements de santé, y compris les salons de coiffure, de massage, et les spa. Par exemple, les salons sont obligés d’avoir au minimum 2 jeux d’instruments par siège ou cabine afin d’en avoir toujours un propre pendant que l’autre est nettoyé.

J’ai déjà vu de mes propres yeux une coiffeuse faire tomber un peigne par terre et le réutiliser sur sa cliente sans le laver: normalement il devrait être nettoyé. Disons que pour un cuir chevelu sain, ce n’est pas problématique, mais si une esthéticienne fait de même avec ses pinceaux de maquillage qu’elle utilise pour les yeux, ou un barbier avec sa lame de rasage, là ça craint davantage.

Dans le même genre, quand j’étais ado j’avais pris rendez-vous dans un salon de coiffure low cost qui venait d’ouvrir dans ma ville. Il y avait tellement de clientes qu’on m’avait mis sur la tête une serviette sale: elle était déjà mouillée et tachée par endroit!!! Si elle avait été utilisé avant sur la tête d’une personne qui a des poux mais qui ne le sait pas encore, j’aurais pu être contaminée…

Assurez-vous de la qualification de l’équipe

Tout comme pour l’hygiène, on n’y pense pas mais il faut s’assurer que la personne qui s’occupe de vous sait ce qu’elle fait. En général, une équipe formée n’hésite pas à afficher dans le salon ses diplômes et formations pour rassurer les clients. C’est le cas par exemple chez DepilTech pour confirmer la formation pour l’utilisation de la machine à lumière pulsée. 

J’avais discuté avec une gérante d’un petit institut de quartier, qui me disait qu’elle avait lancé une promotion avec une offre massage+ gommage. Elle avait eu tellement de rendez-vous qu’elle avait demandé au CFA de sa ville de lui envoyer des jeunes apprentis. Les filles recrutées étaient vraiment très jeunes et tout début de leur apprentissage : pour la cliente, c’est un peu le loto pour tomber sur quelqu’un qui sait bien faire le soin dès le début  même si on est d’accord qu’il faut bien commencer pour apprendre. En plus de cela, les apprenties avaient eu les mains abimées à force d’enchainer les gommages plusieurs fois par jour (les pauvres!), du coup elle leur avait acheté un gant kessah, qu’elles utilisaient avec un gommage au sucre (pas sûre que pour la cliente le mélange kessah + sucre soit très agréable du coup).

Sinon dans un autre genre, je me souviens d’une blogueuse qui avait raconté sur son blog il y a très très longtemps une expérience dans un salon de beauté de quartier. Elle en était venue à se demander si ce n’était pas un salon clandestin tant elle avait été surprise par les méthodes utilisées. Elle avait demandé une manucure qui avait été mal posée (ça débordait sur les cuticules), et on lui avait fait saigner les cuticules lors du limage. Sa maman était venue avec elle pour une pose de faux cils, et elles avaient eu l’impression que l’esthéticienne avait utilisé de la glue, je crois même que sa maman avait perdu une partie de sa frange de cils les jours suivants (heureusement ça repousse).

 

Bref, se faire dorlotter, c’est génial, mais pitié, faites attention lorsque vous prenez rendez-vous ou lors de votre premier soin… Si jamais ça se passe mal ou que les avis sont négatifs, un seul mot: FUYEZ !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.