Phyto Huile Soyeuse et Huile Suprême: mon avis sur les textures

Phyto Huile Soyeuse et Huile Suprême: mon avis sur les textures
5 (100%) 1 vote

Après avoir été conquise par la mythique crème de soin cheveux aux 7 plantes chinoises de la marque Phyto, j’ai eu l’occasion de tester d’autres produits de soin et de coiffage de la marque vendue au Bon Marché: l’huile soyeuse et l’huile suprême. Voici mon avis après les avoir complètement utilisés, sur des cheveux très longs et très fins en manque perpétuel d’hydratation.

Phyto: huile suprême et huile soyeuse

Présentation de la marque Phyto

C’est en 1968 que Patrick Alès, inventeur de la technique du brushing, a lancé la désormais célèbre crème de jour capillaire aux 7 plantes chinoises PHYTO 7. Encore aujourd’hui, c’est le produit phare de la marque, et moi-même j’ai adoré l’utiliser l’an dernier pour hydrater mes cheveux au quotidien sans les alourdir. Je dois avouer que j’étais très étonnée de découvrir en rédigeant cet article que la crème PHYTO 7 était le premier produit de la marque et qu’il était aussi vieux! D’après mon expérience, les leave-in capillaires sous forme de crème de jour se sont développés surtout ces dernières années, du coup Phyto était vraiment précurseur en la matière!

A partir de ce premier produit, la marque Phyto Paris n’a cessé de lancer régulièrement de nouveaux produits en avance sur leur temps, et je vous laisse en juger avec ces 3 exemples qui me paraissent particulièrement innovants quand on regarde leurs dates de lancement:

  • Phyto plage en 1974: pour protéger ses cheveux du soleil alors qu’à l’époque le geste de protection de la peau n’était pas encore systématique ^^.
  • Phytoprogenium en 2006: un shampooing aux probiotiques, alors que le secteur des cosmétiques à base de probiotiques commence seulement à émerger avec daydry, gallina…
  • Phytokératine en 2010: pour apporter un soin profond à base de kératine végétale.

J’ai même appris cette semaine que Phyto avait lancé une marque de niche spécifique pour les cheveux bouclés à crépus sous le nom Phyto specific. Bref, tout ça pour dire que Phyto Paris est vraiment une marque ancrée dans le marché français, axée sur l’innovation, et qui a toujours essayé de maximiser les ingrédients naturels dans ses formules, même si elle ne se positionne pas forcément comme tel (vendue chez Le Bon Marché et en parapharmacie).

Mon avis sur l’huile soyeuse de Phyto

avis et test de l'huile soyeuse de phyto
Huile Soyeuse de Phyto Paris

L’huile soyeuse de Phyto est le premier produit que j’ai testé et terminé, depuis déjà quelques mois. C’est un leave-in capillaire a la texture extrêmement légère et qui permet d’hydrater la fibre capillaire sans aucun résidu et sans l’alourdir.

Je dois dire que la texture de ce produit est assez inattendue: on dirait une crème, mais quand on la pulvérise dans sa main, on a l’impression d’avoir quelque chose de très léger et aérien. Le résultat est d’ailleurs totalement invisible sur la fibre capillaire: cette huile soyeuse hydrate en légèreté mais presque sans nutrition (il y a quand même un tout petit peu d’huile végétale dans la formule mais elle se sent tellement peu que je ne l’aurais pas deviné si je n’avais pas lu la formule).

ingrédients: Althaea Officinalis Root Extract (Extraction de Guimauve), Propanediol, Cetearyl Alcohol, Propanediol Dicaprylate, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil (Tournesol), Behentrimonium Methosulfate (Dérivé de Colza), Salix Alba (Willow) Leaf Extract (Saule), Arcticum Lappa Root Extract (Bardane), Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract (Romarin), Salvia Officinalis Flower Extract (Sauge), Calendula Officinalis Flower Extract (Calendula), Fragrance (Parfum), Polyquaternium-37, Chlorphenesin, Hydrolyzed Keratin, Glycine Soja (Soyeban) Lipids (Soja), Citric Acid, Methoxyisothiazolinone, Linalool, Water (Aqua)(Constitutive des matières premières), Tocopherol.

C’est un soin express parfait pour hydrater des cheveux un peu secs lors du coiffage, et leur apporter luminosité et douceur. Il peut être utilisé sur cheveux secs ou essorés, et peut également servir d’aide au démêlage, même si je trouve que ce n’est pas son meilleur atout.

Pour moi, ce soin tire vraiment son originalité de sa légèreté et de son côté express. Clairement, si vous avez les cheveux très secs, il sera beaucoup trop léger pour vous, idem si vous cherchez un soin « qui hydrate dans la durée ». Par contre, si vous voulez juste une touche d’hydratation pour dompter vos cheveux ou illuminer des cheveux secs et ternes sans les alourdir, c’est le produit parfait.

Sur moi, je l’ai beaucoup aimé mais je dois reconnaitre que j’en ai consommé des quantités plus importantes que mes autres leave-in capillaires, car j’étais pile à la frontière entre « secs et trop secs ». Du coup, pour hydrater mes longueurs, j’ai du en mettre pas mal, et par moment j’ai du utiliser un peu d’huile suprême par dessus pour sceller l’hydratation, car comme dit plus haut, ce soin express ne protège pas la fibre capillaire toute la journée, et si c’est ce que vous cherchez, il faudra ajouter par dessus un produit un peu plus gras pour empêcher toutes les molécules hydratantes de s’évaporer. Mais à vrai dire, je préfère avoir un produit léger, que je peux enrichir au besoin en le mélangeant avec d’autres produits de soin, qu’un produit trop lourd qui graisse mes cheveux 🙂 .

Mon avis sur l’huile suprême de Phyto

avis et test de l'huile capillaire suprême de phyto paris
Huile Suprême de Phyto Paris

Concernant l’huile suprême, je suis un peu moins enthousiaste que pour l’huile soyeuse, tout simplement car j’ai longtemps trouvé que c’était un produit plus basique, même s’il avait lui aussi été amélioré pour ne pas (trop) ressembler à ce qui existait déjà. L’huile suprême de Phyto Paris est une sorte d’huile sèche capillaire à base de diverses huiles végétales, qui ont été diluées avec des hydrolats et des extraits de plantes pour apporter de l’hydratation en plus de la nutrition.

Alors certes, la formule est extrêmement légère comparée à certaines huiles capillaires, mais comme mes cheveux fins ont besoin de plus d’hydratation que de nutrition, il était difficile de juger sur moi si ce twist dans la formule de l’huile suprême apportait un réel bénéfice par rapport à d’autres huiles non « diluées »… Et puis je l’ai ressortie il y a quelques jours, en rédigeant cet article, et j’ai réalisé qu’avec la saison froide mes cheveux avaient besoin de davantage de nutrition, sans pour autant supporter des choses très grasses car il me fallait aussi ma dose d’hydratation. Du coup, vous l’aurez deviné, depuis que je l’ai ressortie je me demande comment j’ai fait pour ne pas aimer cette huile lors de mon premier test…

ingrédients: Coco-caprylate, zea mays (corn) germ oil, isopropyl myristate, alcohol denat (alcool de betterave), squalane (dérivé d’huile d’olive), helianthus annuus seed oil, fragance / parfum, macadamia ternifolia seed oil, glycine soja lipids, bixa orellana seed extract, hypericum perforatum flower extract, salix alba leaf extract, althaea officinalis root extract, arctium lapra root extract, rosmarinus officinalis leaf extract, salvia officinalis leaf extract, calendula officinalis leaf extract, caprylic/capric trigltceride, limonene, linalool, coumarin, geraniol, tocopherol.

Conclusion

Au final, j’ai beaucoup aimé l’huile soyeuse car dans ce duo d’huiles capillaires Phyto, c’est clairement ce produit qui correspond le mieux à ma nature de cheveux quelle que soit la saison. L’huile suprême est plus adaptée aux cheveux très secs en manque de nutrition, ou aux cheveux longs en hiver pour les protéger de la déshydratation et des frottements sur les pulls et manteaux qui les rendent électriques.

Pour l’originalité du produit, je vous conseille donc énormément l’huile soyeuse, même si mon coup de coeur Phyto reste pour la mythique crème PHYTO 7 aux 7 plantes chinoises, qui réussit à hydrater mes longueurs tout en scellant l’hydratation et galbant mes ondulations 🙂 .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.