[Voyage de presse #1.4] L’usine de Soual, le secret de fabrication de la cosmétique sterile


Notez cet article

Lors de mon voyage de presse A-derma, j’ai eu l’opportunité de visiter un lieu unique en France : l’usine de soual, qui conserve les secrets de fabrication de la cosmétique stérile du groupe pierre Fabre. Malheureusement, je n’ai bien évidemment pas eu le droit de photographier l’intérieur de l’usine pour des raisons de confidentialité. Cependant, j’avais envie de vous parler de ce lieu unique en France, seule usine capable de produire des cosmétiques en conditions totalement stériles.

usine de soual

À la base, l’usine de soual est le lieu historique de fabrication du groupe pierre Fabre. On y voit défiler à une vitesse incroyable les bouteilles de shampooing klorane, les crèmes avène ou encore les produits Ducray

Je dois dire que je ne m’attendais pas à un rythme de production si soutenu tant la demande mondiale des produits est forte! Concrètement, pour ce qui est de la cosmétiques classique (non stérile) Pierre Fabre, des opérateurs remplissent l’entrée des machines avec les contenants vides (par exemple, j’ai vu une grande cuve en plastique transparent remplie de bouteilles de shampoings vides klorane en vrac). C’est ensuite la machine qui prend le relai en récupérant un à un les contenants, et le défilé sur le tapis roulant magique peut alors commencer. Sur un parcours presque artistique, on voit notre bouteille mise dans le bon sens, être remplie dans un petit mouvement de vague de tapis roulant pour probablement éviter les éclaboussures (ou gagner du temps?), puis le bouchon être vissé, et la machine s’offre même le luxe de donner un petit coup sur le clapet du bouchon pour vérifier qu’il est bien fermé (oui cette phase m’a marquée ^^). Enfin, la machine colle l’étiquette (quand j’ai visité l’usine, la chaîne était en train de produire uniquement des shampooings au cédrat) et un opérateur vient récupérer et contrôler chaque bouteille en fin de chaîne. C’est assez impressionnant d’observer ce ballet perpétuel et ce couplage parfait entre hommes et machines.

© Groupe Pierre Fabre

© Groupe Pierre Fabre

Pour les flacons comme les shampooings, eau micellaire, gels nettoyants, il est facile d’imaginer comment une machine peut remplir ceux-ci de manière automatique mais savez-vous comment les tubes de crèmes sont remplis 🙂 ? À vrai dire, je ne m’étais encore jamais posé la question avant d’être confrontée à la situation, et sur le coup je n’ai pas su quoi répondre ^^.

Grande decouverte pour ma culture generale cosmetique : non, les tubes de crèmes ne sont pas remplis du côté du bouchon 😀 ! En fait, les tubes sont les seuls packaging à arriver déjà « entiers ». Le bouchon est déjà en place et fermé mais le haut du tube n’est pas scellé. La machine va donc placer tous les tubes debouts, les remplir par le haut, les mettre dans le bon sens (d’où l’utilité de la petite barre d’encre bleue ou noire sur la soudure des tubes de crèmes: elle sert de référence pour la machine 🙂 ) et faire la soudure. Voilà notre crème est prête à être envoyée en rayon!

Pour la cosmétique stérile, l’usine à fait construire une annexe en 2012. Là encore, j’ai été très impressionnée par les coulisses de fabrication des produits stériles du groupe Pierre Fabre. Si beaucoup de marques naturelles proposent désormais des produits « sans conservateur », toutes ne sont pas capables de fournir un produit de qualité stable dans le temps et au travers différents lots.

_DAM6510-PP

© Groupe Pierre Fabre

S’il y a bien quelque chose qui m’horripile avec les produits dits « sans conservateur » de certaines marques, c’est de retrouver des moisissures dans mon produit quelques semaines après l’avoir ouvert (ou pire, avant même de l’ouvrir, déjà vécu il y a quelques années). J’ai, à ce moment là, la sensation que la notion de « sans conservateur » ne rime à rien car je finis par m’appliquer à un moment donné un produit périmé, en cours de développement de moisissure… Bien sûr, attention, je généralise dans ma phrase précédente, mais certains produits sans conservateur peuvent très bien se conserver tous seuls de par les propriétés anti-bactériennes de leurs principes actifs, mais pour certains produits sans propriété anti-bactérienne, ça peut virer à la catastrophe 😀 .

Je m’égare, je m’égare… Mais tout ça pour dire que la cosmétique stérile de Pierre Fabre est une invention unique et révolutionnaire! Grâce à ce tube et cette section de l’usine si spécifique, on peut enfin avoir des cosmétiques à 0% de conservateur, et avec une conservation parfaite de plusieurs mois sans contamination bactérienne.

Je crois que c’est cette toute petite partie de l’usine qui est la plus impressionnante, car on voit à travers des vitres le milieu totalement stérile, surveillé par un opérateur ultra protégé. Gants, masque, lunettes, double combinaison, bottes… Bref, le milieu est totalement aseptisé et vous pouvez utiliser les cosmétiques stériles Avène et A-derma en toute confiance!

Je pense que je vous ai tout dit, enfin tout ce qui m’a personnellement marquée pendant cette visite. Encore merci au groupe Pierre Fabre de m’avoir laissée entrer dans ce lieux unique pour découvrir les secrets (enfin une toute petite partie ^^) de fabrication des produits qui me suivent régulièrement depuis maintenant pas mal d’années…

 


A propos de Coralie

Beauty addict qui rêve d'avoir les cheveux de Raiponce et ne sort jamais sans vernis à ongles. Amoureuse depuis toujours des licornes, Barbie, Pullip, et de l'univers Kawaii. Aussi créatrice du blog Thé ou Chocolat, rédactrice principale sur ChokoMag, et Docteur en informatique et statistiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *