Epilation lumière pulsée : danger!

Epilation lumière pulsée : danger!
3 (60%) 6 votes

Ne plus jamais se raser ou s’épiler de sa vie? Un rêve de nombreuses personnes désormais à portée de main avec les séances d’épilation laser ou à la lumière pulsée. Mais attention, la facilité d’accès de l’épilation durable ne veut pas dire absence de risques ni sans contre-indications. Je vous explique dans cet article tous les interdits avec l’épilation définitive et les dangers qu’on encourt si on ne les respecte pas.

L'épilation définitive pour arrêter de s'épiler
L’épilation définitive pour arrêter de s’épiler – © Source : pixabay.com

Quelles contre-indications et dangers liés à l’épilation définitive?

Dans cet article, je vais vous détailler les différents types de contre-indications avec des exemples, mais voici déjà la liste qui résume tous les éléments possibles:

  • Peau très bronzée
  • Prise de médicaments ou utilisation de produits photo sensibilisant
  • Herpès ou maladies cutanées type infections
  • Lésions cutanées, blessures, irritations
  • Tatouage
  • Grossesse ou allaitement
  • Port d’un pacemaker
  • Sujet à des crises d’épilepsie liées à des flashs lumineux

Toutes les contre-indications listées ci-dessus ne représentent pas le même danger quand on fait des séances d’épilation définitive: si le tatouage est définitif et empêchera alors toute épilation définitive de la zone en question, certains critères sont juste passagers comme le fait de prendre un traitement photosensibilisant pendant un laps de temps.

Dans tous les cas, seule une consultation avec un institut spécialisé ou votre médecin dermatologue vous permettra de savoir si l’épilation définitive est contre-indiquée ou non pour vous! A noter que toutes ces recommandations sont aussi valable si vous utilisez un épilateur à lumière pulsée chez vous type Silk’n Glide ou Luméa de Philips.

Mon expérience chez Depil Tech Paris Turbigo: ma 1ere séance gratuite

Je vais vous parler de ce que je connais, à savoir mon expérience d’épilation définitive chez DepilTech rue de Turbigo. Comme il s’agit d’un institut de beauté spécialisé dans l’épilation à la lumière pulsée, je n’ai pas eu rendez-vous avec un dermatologue mais avec une conseillère du centre, experte dans la manipulation de la machine réalisant les flashs de lumière pulsée.

Nous avons longuement discuté et elle m’a posé beaucoup de questions pour savoir si je pouvais réaliser mes séances de lampe flash maintenant, mais également si je ne risquais pas d’avoir des soucis pendant toute la durée de mon traitement IPL (acronyme anglais de Intense Pulsed Light qui désigne la lumière intense pulsée).

Mon contrat d'engagement DepilTech avec toutes les contre-indications listées
Mon contrat d’engagement DepilTech avec toutes les contre-indications listées

J’ai même rempli un questionnaire, et signé un contrat à la fin de ma première séance, pour m’engager à dire la vérité et à suivre les recommandations données par le centre DepilTech: ça ne rigole pas avec la santé!

Les contre-indications où on ne peut pas du tout faire de séance de lumière pulsée

Dans cette partie, je vous explique dans quels cas une personne peut se voir refuser tout traitement de lumière pulsée, et sans négociation possible. En effet, vous allez voir que ces critères sont indépendants de votre volonté, et surtout incontrolables.

Les couleurs de poils traités par IPL

Même si la technologie IPL a grandement évolué ces dernières années, et que certains appareils commencent à sortir pour traiter les poils très clairs, la plupart des machines en utilisation à l’heure actuelle ne sont pas encore de la dernière génération.

Aussi, mon contrat DepilTech stipule bien noir sur blanc que seuls les poils noirs, bruns et châtains foncés sont traités, et que DepilTech ne s’engage sur aucun résultat pour les autres couleurs.

Les phototypes compatibles avec la lumière pulsée

Encore une fois, les machines nouvelles générations fonctionnent sur un plus large panel de couleurs de peau, mais c’est toujours la combinaison phototype 1 peau claire et poils foncés qui obtiendra le plus de résultats plus rapidement. Chez Depiltech, les phototypes traités ne vont que de 1 à 4 soit des peaux claires aux peaux mates à très mates.

Malheureusement, les peaux noires ne peuvent pas être traitées avec leur équipement car leur machine n’est pas en mesure de détecter le contraste entre la peau et le poil.

Grossesse, allaitement et lumière pulsée

Par précaution pour bébé, les femmes enceintes et allaitantes ne devraient pas faire de flashs d’IPL: il n’y a pas de certitude médicale, mais c’est une mesure de précaution prise par la plupart des spécialistes. Chez DepilTech, c’est la grossesse qui est disqualifiante pour réaliser ses séances, et pour d’autres instituts, cela va même jusqu’à la période d’allaitement.

Crises d’épilepsie et lumière pulsée

Evidemment, si vous avez une sensibilité connue aux flash lumineux et que cela vous provoque des crises d’épilepsie, ce n’est pas la meilleure idée du monde de vouloir faire un traitement IPL… DepilTech refuse d’ailleurs toute patiente qui a ce genre de soucis de santé par sécurité.

La prise d’androgène, anabolisant, stéroides ou hormones de croissance

Les produits type androgènes , anabolisants, stéroides et même les hormones de croissance peuvent perturber les taux d’hormones et donc provoquer une augmentation de la pilosité. Pour ne pas mettre en cause les résultats visibles des séances, la plupart des instituts de dépilation IPL ou laser préfèrent donc éviter les séances pendant ces traitements.

Les rappels de contre-indications temporaires, à éviter avant chaque séance de lumière pulsée

Nous venons de voir les contre-indications formelles juste au dessus, mais si vous avez validé toutes les étapes précédentes, ce n’est pas pour autant qu’il ne faut plus faire attention! Au contraire, les flashs de lumière sont de haute intensité, et pour éviter les brûlures et autres effets secondaires, il faut suivre avec attention les recommandations suivantes.

Voici le rappel des contre-indications à respecter au minimum une semaine avant chaque séance de lumière pulsée dépilation ou de traitement visage type Derm Light :

  • pas d’exposition au soleil, ni de cabine UV (il faut même arrêter tout cela au minimum 5 semaines avant chaque séance, et ne pas le faire 1 semaine après chaque séance)
  • pas d’autobronzant,
  • pas d’activateur de bronzage et de mélanine type compléments alimentaires ou produits cosmétiques à appliquer sur la peau,
  • pas d’huiles essentielles en interne ou en externe,
  • pas de produits à base de Millepertuis,
  • pas de produits à base d’agrume,
  • pas d’huile de coco,
  • pas médicament ponctuel photo-sensibilisant (si vous avez un doute, contacter votre pharmacien ou votre centre d’épilation)

Les huiles essentielles et produits cosmétiques photo-sensibiliants

Si la liste est assez claire et radicale pour tout ce qui concerne les produits préparant le bronzage et les auto-bronzants, quelques lignes peuvent facilement passer à la trappe et être oubliées: ce sont celles concernant les produits cosmétiques photo-sensibilisant.

Huile essentielle Helychrise italienne

En effet, par précaution, il est recommandé de ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant une semaine avant le traitement pour éviter les brûlures. Cela concerne les HE prises en interne (avalées), ainsi que toutes les préparations maison qu’on pourrait faire avec des huiles essentielles, mais aussi toutes les préparations et les cosmétiques contenant des HE! Et c’est là où c’est piège, car par exemple cela exclue les shampooings au HE de certaines marques bio (je pense au shampooing au Tee Trea de Biocoiff que j’ai failli utiliser la veille d’une séance), mais aussi les gels douches contenant des HE, les déos aux huiles essentielles… Mine de rien, quand on consomme des produits bio ou naturel, on a vite fait d’avoir des huiles essentielles dans TOUS ses produits du quotidien ou presque. Soyez donc très vigilants sur ce point car les HE pénètrent facilement dans l’organisme et même si vous ne l’appliquez pas directement sur la zone traitée, les HE peuvent avoir un impact négatif… En général ce n’est pas hyper dangereux à petite dose, c’est juste que vous risquez de ressentir davantage de douleurs lors de la séance, d’avoir des rougeurs et même des brûlures. Donc dans le doute, mieux vaut éviter d’en utiliser!

huile de coco bio
Huile de noix de coco

On a tendance à l’oublier, mais les HE ne sont pas les seuls produits photosensibilisants: c’est pourquoi DepilTech à chaque rendez-vous avant chaque séance me redemande si je n’ai pas utilisé de produit à base de millepertuis, d’agrumes et même d’huile de coco! Vous savez à quel point j’adore cette huile, alors c’est toujours un peu compliqué pour moi de penser à ne pas l’utiliser une semaine avant ma séance…

Ah… et évidemment, on ne doit pas mettre de parfum le jour de sa séance, surtout sur la zone traitée, sinon il me semble qu’on risque les taches blanches comme quand on met du parfum et qu’on va s’exposer au soleil à la plage.

Les médicaments photo-sensibilisants

Autre produit qui peut sembler anodin et qui pourtant peut engendrer des effets secondaires type brûlures suite à une séance: les médicaments! Et oui, on ne s’en rend pas compte mais de nombreux médicaments sont photo sensibilisants à commencer par … l’ASPIRINE!

Evidemment, la liste des médicaments contre-indiqués est longue comme le bras, donc je ne les connais pas tous, et je n’ai pas non plus vocation à tous les lister ici: il faut impérativement consulter votre spécialiste / dermatologue / centre d’épilation dès que vous commencez un traitement qui doit être pris une semaine avant votre prochaine séance. Par contre, je vous liste ici les principaux types de médicaments interdits:

  • Aspirine
  • Certains traitements anti-acné type Roacutane
  • Certaines pilules contraceptives
  • Certains antibiotiques
  • Certains produits à base de cortisone

Attention donc les filles: si vous avez mal au ventre et que vous prenez par habitude un médicament anti-spasmes ou anti-douleur: pensez à vérifier qu’il est bien compatible avec vos séances de lampe flash! J’ai fait l’erreur une fois, le matin de ma séance, et heureusement celui que j’avais pris n’était pas photosensibilisant. Vu que chaque séance est espacée de 3 mois et qu’il faut respecter le temps de repousse des poils et le cycle pileux, autant vous dire qu’on n’a vraiment pas envie de manquer une séance!

Les médicaments photosensibilisants et interdits avec l'épilation définitive
Les médicaments photosensibilisants et interdits avec l’épilation définitive

Quels sont les dangers si on ne respecte pas ces consignes?

Vous en êtes arrivés là et vous vous demandez si ça vaut vraiment le coût de suivre toutes ces consignes parfois un peu contraignantes? Rassurez-vous, on ne vous demanderait pas de faire autant attention si les dangers de l’épilation laser et lumière pulsée n’étaient pas réels. Parmi eux, on peut lister:

  • altération de la pigmentation de la peau type dépigmentation (décoloration et tâches blanches) ou au contraire hyperpigmentation (taches pigmentaires)
  • brûlure
  • lésions cutanées
  • irritations
  • démangeaisons
  • gonflement de la peau

Rassurez-vous, j’ai bien suivi les consignes et mis à part quelques démangeaisons pendant les quelques heures suivant une séance je n’ai rien à signaler!

Est-ce qu’on peut faire des séances de lumière pulsée si on est allergique au soleil?

J’ai réservé cette question pour la fin, car vous êtes quelques unes à me l’avoir posé lorsque je vous avais dévoilé que je commençais mon traitement d’épilation définitive du maillot et des aisselles.

Etant moi-même atteinte de lucite estivale bénigne depuis mon adolescence (manière élégante de dire que cela fait 17 étés que je déclenche cette fichue allergie), c’est aussi une des premières questions que j’ai posé lors de mon 1er rendez-vous, et même avec une réponse favorable et rassurante, je vous avoue que j’appréhendais un peu mes premiers flashs pour cela…

Et bien à mon grand étonnement, les séances d’IPL sont totalement compatibles avec une LEB 🙂 . La preuve: j’ai déjà réalisé 4 séances de flashs et je n’ai absolument pas déclenché mon allergie. Seule la lucite polymorphe, qui est une affection beaucoup plus importante et impressionnante que la lucite classique, doit avoir un suivi plus attentif.

Est-ce qu’on peut faire de la lumière pulsée ou du laser avec des varices ou varicosités?

Depuis que j’ai passé la trentaine, je commence à commencer à voir pointer les varicosités sur mes mollets: ces traces de vaisseaux sanguins éclatés qui deviennent de plus en plus visibles et étendus au fil des années si on ne consulte pas un phlébologue, et qui sont souvent un héritage génétique.

Fort heureusement, cela n’interdit pas les séance d’épilation, car l’IPL est une lumière filtrée. Par contre, les zones concernées par les varices seront contournées par l’appareil lors des flashs, donc les poils en question ne pourront pas être traités: c’est déjà mieux que rien, non?

Le cas particulier du Vitiligo

En fait, la seule affection de la peau qui pose un vrai problème pour les séances d’épilation longue durée reste le Vitiligo, cette maladie de peau dont on entend de plus en plus parler car finalement très courante. Cette affection de la peau est en fait une dépigmentation de l’épiderme, avec l’apparition de taches blanches plus ou moins nombreuses et plus ou moins larges.

A cause de ces différences de pigmentation, la machine n’est simplement pas capable de détecter correctement les zones de pileuses, du coup DepilTech ne traite pas les personnes atteintes de Vitiligo.

Conclusion sur les interdits de l’IPL

J’espère que ce très long article vous aura appris des choses sur l’épilation permanente et vous sera utile. Si j’ai volontairement mis un titre alarmiste, j’espère que vous avez compris à la lecture qu’une fois bien encadré par son dermato ou sa conseillère, et si on surveille bien tous les points évoqués, les dangers sont quand même rarissimes. Pour ma part, je suis ravie alors que je n’en suis qu’à quelques séances car je vois déjà les premiers résultats de dépilation durable.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.