Epilation définitive : illustration des produits cosmétiques photosensibilisants

Epilation définitive : illustration des produits cosmétiques photosensibilisants
5 (100%) 1 vote[s]

Adepte des séances d’épilation définitive depuis maintenant plus d’un an chez DepilTech, j’ai eu l’idée de vous montrer en photo tous les produits interdits d’utilisation pendant la semaine avant chaque séance de flash. Mine de rien il y en a un paquet, surtout quand vous consommez bio!

Produits cosmétiques non compatibles avec les séances de lumière pulsée

Quels sont les produits cosmétiques interdits d’utilisation quand on fait de la lumière pulsée?

Avec des flashs de lumière si intenses qu’ils arrivent à détruire les bulbes des poils pour empêcher de manière définitive leur repousse, on se doute que les séances de lumière pulsée doivent être encadrées de règles strictes pour assurer notre sécurité. C’est ainsi que tous les produits photosensibilisants sont interdits pendant 7jours avant chaque séance afin d’éviter des brûlures inutiles, voire des tâches définitives. Je vous avais déjà dressé une liste rapide des produits interdits ici, mais j’ai décidé de vous faire un article plus précis sur les exemples de produits.

Je vous remets la liste complète des produits interdits car c’est toujours utile. Ces contre-indications sont à respecter au minimum une semaine avant chaque séance de lumière pulsée dépilation ou de traitement visage Derm Light de DepilTech :

  • pas d’exposition au soleil, ni de cabine UV au minimum 5 semaines avant chaque séance et 1 semaine après chaque séance
  • pas d’autobronzant
  • pas d’activateur de bronzage et de mélanine type compléments alimentaires ou produits cosmétiques à appliquer sur la peau
  • pas d’huiles essentielles en interne ou en externe
  • pas de produits à base de Millepertuis
  • pas de produits à base d’agrumes
  • pas d’huile de coco
  • pas médicament ponctuel photo-sensibilisant

Pour résumer, dans la famille des ingrédients photosensibilisants, on va trouver évidemment toutes les huiles essentielles, et même certaines huiles végétales comme l’huile de coco. Honnêtement, je ne m’attendais pas du tout à trouver l’huile de coco dans la liste des interdits! Et pour moi, c’est clairement l’ingrédient qui me pose le plus de soucis avant mes séances car on en retrouve partout, et souvent en grande quantité.

Exemples de produits de beauté interdits avec les séances d’IPL

Pour vous rendre compte de la quantité de produits à proscrire, j’ai rassemblé tous les produits interdits de ma salle de bain pour vous donner une idée de ce que ça représente… C’était aussi utile pour moi de les retirer de ma salle de bain, car il y en a tellement qu’il m’est arrivé d’en oublier un une fois et de l’utiliser quand même, m’obligeant à décaler mon rendez-vous.

Produits cosmétiques non compatibles avec les séances de lumière pulsée

Mes gels douche et nettoyants visage potentiellement photosensibilisants

Du côté des gels douche, évidemment mes gels douche Cinq Mondes de la collection aromathérapie contiennent des huiles essentielles. Je m’y attendais et ce sont d’ailleurs les premiers produits que j’ai écartés de ma salle de douche, tout comme mes mini gels douche au citron et au gingembre de Durance.

Petite surprise du côté d’une des mousses de douche rituals qui contient aussi une huile essentielle d’orange! Il s’agit de la nouvelle collection Happy Buddha. Par contre, j’ai aussi la gamme rituals of Sakura, et celle-ci ne semble pas contenir d’huile essentielle. Ouf!

Produits cosmétiques non compatibles avec les séances de lumière pulsée

J’ai aussi été surprise de devoir ne pas utiliser un gel nettoyant visage : celui de botanicals qui contient des extrait de plantes et des HE (certes diluées, mais on sait jamais…).

Mes produits capillaires à éviter pensant les séances de lumière pulsée

Côté capillaire, sans surprise certains shampooings bio sont à base d’huiles essentielles et ils sont donc à éviter. Dans mes produits, j’ai donc dû mettre de côté un shampoing Biocoiff, ainsi qu’un shampooing Jeune Pousse. Par contre, je n’avais pas réalisé que mon leave-in secrets de loly contient de l’huile essentielle d’ylang ylang, et clairement ce produit m’a manqué pendant la semaine de privation.

C’est vrai que quand on consomme des produits capillaires naturels, on s’aperçoit qu’il y a très souvent de l’huile de coco ou des huiles essentielles… J’ai du aussi éviter d’utiliser mon après shampooing Centifolia qui fait pourtant partie de mes favoris.

Même traitement pour mon scrub Shaeri dont je vous parlais il y a quelques semaines! Il contient des HE de citron de bois de ho et d’autres produits interdits avec les séances d’épilation définitive.

Produits cosmétiques non compatibles avec les séances de lumière pulsée

Compléments alimentaires interdits

Les HE sont interdites en externe mais aussi en interne, ce qui veut dire que tous les compléments alimentaires en contenant sont interdits pendant une semaine. Je n’en prenais pas, par contre je prenais des compléments Doriance pour diminuer mes réactions allergiques au soleil. J’ai donc du stopper ma cure le temps de faire ma séance.

Produits cosmétiques non compatibles avec les séances de lumière pulsée

Huiles de beauté photosensibilisantes

Le plus gros de mes produits à éviter concerne sans aucun doute mes huiles de beauté. Vous savez depuis des années que je raffole de ce genre de produit multifonction, et je craque facilement pour des odeurs gourmandes et sucrées et toutes les déclinaisons de monoi… Malheureusement la plupart de mes huiles sont soit à base d’huile de coco (un monoi n’est ni plus ni moins qu’une huile de coco parfumée) soit avec des huiles essentielles. J’ai donc dû mettre de côté tous mes monois Heipoa, mon monoi Yves Rocher qui reste liquide toute l’année grâce à son mélange d’huiles, mon huile de massage Kaé à l’huile essentielle d’ylang ylang…

Produits cosmétiques non compatibles avec les séances de lumière pulsée

Pour l’huile de Nym, j’avoue avoir eu un doute… par sécurité je l’ai mise de côté mais je ne suis pas sûre qu’elle soit photosensibilisante.

Mes produits cosmétiques pour le visage potentiellement photosensibilisants

Enfin, j’ai trié mes produits visage : lotions, crèmes, sérums… J’ai analysé les compositions une par une pour mettre de côté les produits qui contenaient des HE ou pour lesquels j’avais un gros doute. C’est le cas par exemple de mon eau de Ki dont la composition n’est pas écrite en sigles européens… Dur de déterminer si elle est à éviter, mais par précaution, il vaut mieux ne pas l’utiliser de la semaine.

Quand on consomme du bio, de nombreuses crèmes visage et sérums contiennent des huiles essentielles. C’est le cas par exemple de mon sérum H2Bio que j’ai fini le mois dernier. Pour ma 5eme séance, j’avais fait la bêtise de l’utiliser dans la semaine, on avait donc du repousser d’une semaine mon rendez-vous…

J’ai aussi du faire attention aux démaquillants : mon baume Denovo et mon huile démaquillante à la rose Nocibé contiennent des huiles essentielles.

Est-ce vraiment utile de ne pas utiliser tous ces produits photosensibilisants pendant une semaine?

On va terminer cet article par une conclusion sur l’utilité de ces restrictions. Je vais vous avouer une chose: pour une séance, j’ai réalisé que j’avais utilisé un peu d’huile de coco sur mes jambes pour hydrater ma peau pendant la semaine. L’oubli bête, qui m’a semblé tellement naturel que quand on m’a demandé « pas d’huile de coco? », j’ai dit oui par habitude, mais j’ai réalisé seulement en sortant de DepilTech que si, j’en avais appliqué en début de semaine…

Et bien sachez que c’est la seule séance où j’avais la peau un peu rougie suite aux flashs. Rien de catastrophique, le lendemain c’était parti, mais j’ai pris ça pour une alerte, et les séances suivantes j’ai fait très très attention aux produits que j’utilisais, et je cachais ceux que j’étais susceptible d’oublier et d’utiliser par mégarde.

Mis à part cet inconvénient, sachez que je suis ravie d’avoir fait de la lumière pulsée! A aucun moment je n’ai regretté mon choix, et je ne repense même plus à « avant » tellement c’est devenu naturel de ne plus penser à mes poils disparus. Pour plus de détails sur mon choix, les zones que j’ai voulu épiler, les tarifs et comment ça se passe, vous pouvez relire mon premier article sur DepilTech ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Epilation définitive : illustration des produits cosmétiques photosensibilisants”