Cosmétiques zéro déchet : exemple de routine pour les peaux mixtes et grasses

Nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher des alternatives plus écologiques à notre skincare routine actuelle. Parmi les différentes options possibles, les produits zéro déchets semblent être un domaine en pleine expansion. Cependant, ces cosmétiques plus durables sont-ils réellement efficaces et agréables à utiliser ? Et si oui, quels soins zéro déchets existe-t-il ? Comment les choisir ? Où les trouver ?  

Reviews des tendances 0 déchet

Chokomag est là pour répondre à toutes vos questions. Voici notre guide zéro déchet et nos reviews pour une routine beauté écolo !

Le zéro déchet, qu’est-ce que c’est exactement ?

Quand on parle de zéro déchet, on parle de packaging. En effet, la grande majorité des cosmétiques actuels sont protégés par des packagings primaires (directement en contact avec le produit tels que les bouteilles de shampoing) et parfois des packagings secondaires (entourant le packaging primaire). Bien que les packagings secondaires soient presque toujours en carton ou autres matériaux biosourcés (issus de la biomasse), les packagings primaires sont très souvent en matériaux non biodégradables tels que le plastique. Il en résulte des déchets, beaucoup de déchets : d’après National Geographic, seulement 9% du plastique fabriqué depuis 2015 a été recyclé. Les 91% restants sont soit incinérés, soit enfouis, soit éparpillés dans la nature. Sachant que le plastique met plus de 400 ans à se dégrader, cela a des conséquences catastrophiques, notamment sur les écosystèmes marins. Et on passe les émissions de gaz à effet de serre dues à sa production.

Les produits zéro déchets, eux, sont débarrassés de leur packaging primaire pour ne présenter qu’un packaging secondaire. La quantité de plastique est ainsi extrêmement réduite, voire nulle lorsque le pack secondaire est en matériaux biosourcés (ce qui est presque toujours le cas). 

Afin de s’adapter à ce changement de présentation, les soins zéro déchets doivent pouvoir « tenir tout seul ». Ils sont dépouillés d’une grande partie de leur eau (généralement premier ingrédient des cosmétiques habituels, ce qui représente 60 à 95% de la composition en fonction du produit) pour devenir solide et mousser au contact de l’eau. Cette formulation permet aussi de réduire l’impact carbone du produit car il prend moins de place de stockage et pèse moins lourd lors de son transport.

D’autres produits choisissent l’option « rechargeable » : lorsque le produit est terminé, vous garder le packaging pour faire la recharge en magasin.

Quelles sont les limites du Zéro Déchet ?

On m’a posé récemment la question de savoir les aspects négatifs du zéro déchet. Comme toutes les tendances, j’ai envie de dire qu’il y a forcément quelques dangers de dérives.

D’abord, le prix peut parfois être un frein : certaines marques vendent des produits assez chers, et d’après mon expérience surtout dans le monde des savons au lait de chèvre.

Ensuite, un produit zéro déchet n’est pas forcément plus écologique : il faut prendre au cas par cas en considération son impact environnemental global. C’est à dire que sa fabrication a peut être consommé plus d’énergie qu’un cosmétique classique, ou encore le rinçage du produit vous demande de consommer plus d’eau qu’un produit classique. De même s’il est importé de l’autre bout du monde, cela impacte sa taxe carbone.

Enfin, il y a toujours l’éternel problème bien connu des beautistas: la surconsommation. Au final, si vous avez un produit ZD qui traine dans votre placard parce qu’il ne vous convient pas, c’est toujours un produit de trop qui a eu un impact écolo pour rien.

Où acheter des cosmétiques zéro déchet ?

Plusieurs marques et espaces proposent des produits zéro déchets. Voici la petite sélection de Chokomag.

The Trust Society : pour un bilan neutre en carbone pour son skincare et ses produits ménagers

The Trust Society est une plateforme toute jeune qui a ouvert son e-shop il y a 1 an et demi. Née de l’envie de démocratiser les démarches éco-responsables, The Trust Society veut vous épauler dans votre transition écologique avec pédagogie mais sans moralisation et sans mettre de côté la qualité. La plateforme sélectionne les meilleures alternatives aux produits du quotidien pour limiter l’impact écologique : le zéro déchet est donc une de leurs spécialités, mais l’émission de CO2 est également surveillée. Les livraisons sont faites à vélo dans Paris et par la Poste dans le reste de la France (transporteur dont le bilan carbone est neutre). Une fois que vous avez ouvert vos colis, vous pouvez renvoyer le carton à Opopop, un service qui réutilise tous les emballages. Enfin, cette boutique en ligne se distingue aussi de ses concurrents car elle propose des produits ménagers naturels en plus des soins skincare. 

Bénéficiez du code promo The Trust Society pour avoir 10% de réduction sur votre prochaine commande avec le code A-CHOKOMAG en cliquant ici.

Aya Nature : priorité aux marques françaises véganes

Ce que prône Aya Nature c’est : un shopping responsable. Ce site web vous propose des cosmétiques naturels, bio et véganes, sélectionnés parmi un grand nombre de marques. La boutique sélectionne en priorité les marques françaises / européennes certifiées bio (comportant le label écocert, cosmébio ou encore NaTrue entre autres) et véganes (comportant le label Vegan Association, Peta ou encore CrueltyfreeAndVegan) ou à défaut, non certifiées mais qui ne contiennent aucune substance animale (et évidemment non testées sur les animaux).

Au sein de ce site, nous trouvons ce qui nous intéresse aujourd’hui : une section zéro-déchet présentant plus de 200 produits ! Pour explorer cette sélection, cliquez ici , pour chaque commande, 5 centimes sont reversés à l’association 30 Millions d’Amis.

NUOO : le plus large choix bio ou naturel

Nuoo est un site de cosmétiques naturels qui s’est fait connaître pour sa box beauté naturelle NUOOBOX. La société sélectionne uniquement des produits naturels, mais ils peuvent ne pas avoir de certification bio. C’est par exemple le cas du sérum booster à la vitamine C de Novexpert qui contient un dérivé naturel de vitamine C qui n’est pas certifiable en bio. Autre avantage : les abonné.e.s de la NUOOBOX ont une réduction sur leurs achats sur la boutique.

Cliquez-ici pour visiter le site de NUOO

Mademoiselle bio : la référence du bio, mais uniquement bio

Impossible de faire un article sur les e-shops ZD sans parler de Mlle Bio. A la différence des autres adresses shopping présentées ci-dessus, Mlle bio ne sélectionne que les produits certifiés bio. Par exemple, le booster à la vitamine C de Novexpert n’est pas distribué chez eux, alors qu’on peut le trouver chez NUOO.

Cliquez ici pour visiter le site Mlle Bio

Les e-shops de marques Zéro-Déchet

Certaines marques se sont spécialisées dans le ZD et proposent de larges sélections de produits. Voici notre sélection.

Lamazuna

Lamazuna est une marque qui propose des cosmétiques solides (nettoyants visage, shampoings, dentifrices, déodorants …) et des accessoires durables (tels que des oriculi pour remplacer les coton-tiges jetables), le tout dans un objectif zéro-déchet, puisque leurs packagings ultracolorés sont en carton. Mais ça n’est pas l’unique valeur de Lamazuna. Cette marque, signifiant « jolie jeune fille » en géorgien, s’engage également pour des produits véganes, et qui s’approche de plus en plus du 100% made in France. De plus, la démarche de la marque au zèbre rose se veut bénéfique pour le porte-monnaie : moins de packaging et instruments réutilisables signifient économies ! Pour en apprendre plus sur leurs inventions, vous pouvez cliquer sur ce lien.  

Pachamamaï

Remettre la nature au cœur de notre salle de bain. C’est le désir de Pachamamaï, une marque qui propose des cosmétiques solides, véganes et à la composition naturelle et éco-responsable. A travers ses différents soins et nettoyants visage et corps, la marque du nom de la déesse de la Terre quechua veut vous faire reconnecter avec votre peau grâce à des savoir-faire artisanaux. Leurs produits sont fabriqués en France et protégés par des emballages recyclables pour limiter l’impact environnemental. Vous pouvez également trouver les différentes gammes de Pachamamaï sur Aya Nature et The Trust Society.

Gaiia

Gaiia est une marque spécialisée dans la fabrication artisanale de savons à froid solides, respectueux de la peau et de l’environnement. Le savoir-faire est une valeur essentielle de leur travail, et leurs maîtres savonniers créent des savons de Marseille ainsi que des savons d’Alep. Gaiia propose également des shampoings, baumes, déodorants et dentifrices. Gaiia est également à retrouver sur Aya Nature.

Une routine pour peaux mixtes à grasses réinventée

Après avoir testé plusieurs produits, Chokomag vous propose une routine beauté zéro déchet complète pour les peaux mixtes et grasses, en fonction de vos besoins. Voici nos différentes reviews des produits que nous avons testés.

Le pain lavant solide pour se nettoyer le visage

Concernant les nettoyant visage, Chokomag a retenu 2 produits:

Pour les peaux normales à mixtes, le Nettoyant visage peau normale de Lamazuna est parfait. Il purifie la peau sans l’agresser ni la déshydrater et la laisse douce. De plus, il mousse assez facilement, et on adore son design en petit nuage ! 

A retrouver sur:

Mon avis sur le nettoyant visage de Lamazuna

Pour les peaux grasses, Rodolphe vous conseille le Nettoyant visage peau normale à mixte de Unbottled à retrouver sur The Trust Society. Je suis d’accord, c’est inattendu mais il est un petit peu trop agressif pour les peaux normales et mixtes. Par contre, pour les peaux grasses, il permet de bien purifier le visage et de le débarrasser de son film gras. A voir si votre peau supporte… mais on apprécie le positionnement de Unbottled qui ne propose que des produits solides pour limiter l’utilisation de l’eau et diminuer l’impact carbone en terme de stockage et livraison.

Un gel douche sans déchet avec le savon solide

Savon d'Alep: la douceur de l'huile d'olive sur le corps

L’alternative au gel douche liquide en bouteille plastifiée est le savon solide. Rodolphe a testé le Savon d’Alep Solidaire Tadé et pour lui c’est l’un des meilleurs pour peau mixte à grasse. Fabriqué à partir d’huile d’olive et de laurier selon le savoir-faire syrien, ce savon a une odeur et une texture très agréable sur la peau, en plus d’être assez facile à faire mousser. A la sortie du bain ou de la douche, il laisse un voile de douceur sur le corps. De plus, pour chaque savon Tadé acheté, 1€ est reversé à l’association Les Baroudeurs de l’Espoir qui lutte pour le retour à l’école des enfants à Alep, victimes des conflits au Moyen-Orient.

On le retrouve en parapharmacies ou sur le site officiel Tadé.

Savon à froid pour le corps

Dans la même lignée des savons solidaires, le Savon surgras bio Gaiiart n°6 de Gaiia soutient le théâtre Comédie Odéon, dont les artistes et techniciens ont été durement touchés par la crise du covid-19. Pour chaque achat de ce savon 100% fabriqué en France, biodégradable et saponifié à froid, la moitié des recettes est reversée au théâtre (6€).

On retrouve la marque Gaiia sur:

Se laver les cheveux au shampoing solide

Comme pour le gel douche, il est important de trouver un shampoing solide si on veut réduire ses déchets. Coralie vous a d’ailleurs rédigé un article sur les meilleurs shampoings solides dans la section blog cheveux. Rodolphe en a testé d’autres, et pour le moment, celui qu’il préfère est le Shampoing solide cheveux normaux à l’huile d’Abyssinie de Lamazuna. Il est très facile à prendre en main et à faire mousser dans les cheveux. De plus, très riche en huiles végétales, il n’est pas trop décapant pour les cheveux, ce qui ne les fait pas regraisser le lendemain pour autant ! Mais ce qui l’a le plus scotché avec ce shampoing, c’est la douceur et surtout la brillance de ses cheveux dès la première utilisation

Shampoing Lamazuna : de la douceur pour vos cheveux

La composition est excellente, à part un tensioactif peu écologique. A noter qu’il s’agit de la nouvelle version des shampoo solides lamazuna: ils sont plus généreux en quantité, et a priori ils moussent aussi mieux.

Une crème hydratante zéro déchet

Il y a deux crèmes qui ont particulièrement retenu notre attention. La première est le Baume Universel de Gaiia. Dans son petit pot en aluminium (donc recyclable), ce soin est très facile à appliquer, hydrate très bien la peau sans donner de fini gras. Enrichi en huiles végétales, beurre de karité et de cacao, ce soin (exempt de tout composant irritant, allergène ou controversé) a en plus un parfum très agréable. 

Baume hydratant Gaiia: mon avis

Un deuxième soin que Rodolphe a beaucoup apprécié, c’est la Crème naturelle solide de Comme Avant, à retrouver sur The Trust Society. Protégée par un étui en carton, ce soin ne présente que 4 ingrédients, dont du beurre de karité et de l’huile d’olive, ce qui lui permet de nourrir en profondeur l’épiderme et de laisser un film protecteur sur votre peau toute la journée. Elle est plus difficile à appliquer que la première et peut être moins sensorielle, mais elle laisse tout de même un fini non-gras, et ses capacités hydratantes sont exceptionnelles.

A privilégier pour les zones sèches des peaux mixtes, ou sur peau normale à sèche.

: Reviews crème hydratante solide

Pour peau grasse, les crèmes de jour zéro déchet restent cependant moins sensorielles qu’une texture gel comme la GoodBye Redness de Benton qui est une des crèmes favorites de Coralie. Le beurre de karité est souvent la base des produits solides de ce type, il n’est pas comédogène, mais je trouve qu’il n’est pas non plus très sensoriel quand on a la peau grasse.

Un baume à lèvre zéro déchet au format crayon

Pour les lèvres, je dois avouer que le Moisturising lip balm de Beauty Made Easy-Le Papier est une très bonne surprise. Rodolphe a testé le “ACAI” et on peut vous dire qu’il est extrêmement hydratant (il contient une multitude d’huiles végétales et du beurre de karité) et très agréable à utiliser. A retrouver chez NUOO ou sur Aya Nature, c’est un stick dont il faut retirer le papier protecteur au fur et à mesure de l’utilisation. De plus, ce soin est vegan et naturel et sa composition est excellente: c’est un 10/10 !

Mon avis sur le soin à lèvre solide

Le brossage des dents éco-responsable

Le dentifrice solide

Le Dentifrice solide à la menthe d’Aroma-Zone nettoie bien les dents et laisse une haleine fraîche. Cependant, il ne présente pas d’étui, ce qui rend l’application peu pratique. (Attention: contient des huiles essentielles: à éviter pour les personnes allergiques, enceintes et allaitantes). 

Pachamamaï propose un dentifrice au charbon végétal qui blanchit les dents. Les vertus sur l’haleine durent un petit peu moins longtemps que celui d’Aroma-Zone mais il arrive avec un petit packaging en aluminium (recyclable), ce qui le rend beaucoup plus facile à utiliser.

dentifrice solide
Dentifrice solide

Enfin, nous avions aussi testé le dentifrice solide de Gaiia, au charbon, dans un étui carton. Encore une fois, c’est un geste différent, et moins rafraichissant que des dentifrices conventionnels, mais c’est très pratique à emporter pour une excursion avec juste une valise cabine ou un sac à dos.

A vous de choisir !

La brosse à dent écolo

En France, 1400 tonnes de brosses à dents en plastique sont jetées chaque année. Deux solutions existent: 

D’abord, la brosse à dent biodégradable en matière naturelle, telle que la Brosse à dent Hydrophil à retrouver chez Aya Nature. Elle est en bambou cultivé sans pesticides et ses poils sont fabriqués à base d’huile de ricin.

Accessoires écologiques à avoir !

Ensuite, il y a la brosse à dent à tête rechargeable, telle que celle de Lamazuna. Au bout de 3 mois d’utilisation, il vous suffit de retirer la tête de la brosse à dent présentant les poils et de la remplacer par une neuve, et repartir pour 3 mois de brossage de dents ! De plus, Lamazuna, toujours dans un objectif zéro déchet, vous permet de recycler vos têtes de brosses à dent (non traitées par les centrales françaises de recyclage car trop petites) en les envoyant gratuitement par la poste, à l’aide d’une étiquette pré-affranchie à retrouver sur leur site internet puis à coller sur l’enveloppe contenant vos têtes de brosses à dent (au moins 3).

Les brosses à dent réutilisables contre le gaspillage

Le déodorant solide

Pour les chaudes journées d’été ou les périodes de grands stress, le déodorant Aroma-Zone est idéal. Il inhibe fortement les odeurs et absorbe l’humidité. Le seul inconvénient concerne son packaging en carton qui s’abîme très facilement et rend difficile le bouchonnage du produit après utilisation.  (Attention: contient des huiles essentielles: à éviter pour les personnes allergiques, enceintes et allaitantes). 

Reviews déodorants solides

Le déodorant Les Petits Prodiges à la fleur de coton est également une très bonne option. Il possède des propriétés anti-odeurs moins puissantes que le précédent, mais suffisante pour les petites journées ou en hiver. Son odeur est très agréable et son application est très aisée grâce à un étui de très bonne qualité et très solide. La composition de ce déodorant est également excellente.

A retrouver sur:

Une crème solaire zéro déchet

Pour les protections solaires, beaucoup de produits ont désormais la mention “reef safe” (sans danger pour les coraux) ou “water resistant” (résistant à l’eau). Il faut savoir qu’il y a divergence dans les avis actuels, certains recommandent d’utiliser une crème solaire qui reste bien solidaire de votre peau au cours de la baignade car dans le cas contraire, les filtres UV, dérivent à la surface de l’océan, ce qui empêcheraient les rayons solaires de traverser les vagues pour atteindre les micro-algues. Les micro-algues ne pourraient donc plus se développer, ce qui priverait les coraux de leur source de nourriture, causant leur destruction. Pour le moment, la communauté scientifique semble dire que la crème solaire est une aiguille dans une botte de foin comparé à l’impact du réchauffement climatique. Comme dit dans mon article sur les solaires Avène, des coraux sont aussi morts à des endroits privés de tourisme, mais en pleine ligne de navigation de gros paquebots polluants. Chez ChokoMag, on préfère donc vous recommandez de vous protéger contre le soleil de manière efficace car le risque de cancer de la peau est bien plus réel que le risque d’endommager les coraux… 

Concernant les crèmes solaires zéro déchets, celles-ci sont à base de filtres UV minéraux. Ces filtres sont en général plus épais et collent donc plus à la peau. Ils peuvent aussi laisser un film blanc plus visible, et parfois déshydrater les peaux en manque d’eau. Mais ils ont l’avantage d’être souvent moins allergisants, et sont efficaces dès l’application (contre 30min après pour certains filtres chimiques). Par contre, les filtres minéraux seuls n’ont pas forcément la même couverture de toutes les longueurs d’onde des UV. Parfois, certains filtres naturels seront moins efficaces sur les UVA par exemple, ce qui est important pour les personnes allergiques au soleil.

Slow cosmétique: protection solaire pour le corps et le visage

Rodolphe a testé la Zinc Sunscreen, crème solaire solide Sport et visage de Suntribe en SPF 30, disponible chez Aya Nature. Cette crème est contenue dans un étui en aluminium (recyclable). Ce cosmétique est vegan et très naturel, il ne contient que 3 ingrédients : de l’huile de coco, de la cire d’abeille et de l’oxyde de zinc, un filtre UV minéral sans nanoparticule. Rodolphe trouve qu’elle protège bien du soleil mais est assez difficile à appliquer, l’utilisation prend plus de temps que les crèmes solaires liquides. Comme tous les filtres minéraux, cette crème laisse un fini blanc sur la peau, il faut masser longtemps pour le faire disparaître. Attention toutefois: nous déconseillons fortement cette crème solaire pour un usage en cas de forte exposition (tropiques, plage, sortie en extérieur longue…) où il vaut mieux privilégier un SPF50+, et une crème qui s’étale mieux. En effet, un solaire qui s’étale mal est un solaire potentiellement non homogène dans sa protection.

Également, ce produit contient de l’huile de coco qui est comédogène, donc pas idéale pour les peaux mixtes, grasses et à imperfections. Comme dit plus haut, nous ne recommandons pas les crèmes solaires solides pour une exposition longue ou forte : nous les recommandons comme solaires d’appoints si vous souhaitez une composition courte et un format facile à transporter. Si vous devez rester au soleil longtemps ou sous un indice UV élevé, nous préférons vous recommander des solaires de parapharmacie SPF 50+ ayant une bien meilleure protection contre les risques de cancer de la peau.

Les cotons démaquillants lavables

L’incontournable pour une routine beauté qui limite les déchets reste le coton démaquillant lavable. En effet, entre 5 et 20 litres d’eau sont nécessaires à la fabrication d’1 gramme de coton ! Vous imaginez donc l’eau que l’on utilise pour un paquet de disques de coton jetables! Ainsi, passer aux cotons lavables est donc une démarche écologique, en plus d’être économique ! Trouvable à peu près partout, un coton en tissu est facilement lavable à la machine à laver, pour que vous puissiez vous démaquiller des centaines de fois sans rien jeter ! Il existe même de nouvelles matières de cotons lavables, comme les fibres de bambou, pour encore moins d’eau utilisée lorsque le tissu est fabriqué. Je vous prépare d’ailleurs un comparatif des meilleures carrés démaquillants lavables ici.

Du côté des cotons-tiges, vous pouvez les remplacer par des oriculi: des sortes de minuscules spatules pour nettoyer les oreilles à la place des bâtonnets-ouatés. Nettoyez-le avec de l’eau et un petit peu de savon après utilisation et il durera toute la vie. Pour encore moins d’impact écologique, vous pouvez le choisir en matière biodégradable (comme en bambou).

Et voilà, vous avez tous nos conseils pour construire une routine zéro déchet!

Pourquoi le plastique est problématique dans les formulations de cosmétiques

Les microbilles en plastique : un calvaire écologique

Les microbilles de plastique sont utilisées dans de nombreux produits comme les gommages mais aussi dans certains dentifrices, déodorants ou encore certaines crèmes. Elles ont un effet dévastateur pour les écosystèmes aquatiques où elles finissent presque systématiquement, puisque évacuées avec les eaux usées domestiques. Entre autres impacts de cette pollution, ces microbilles plastiques peuvent se retrouver dans les intestins d’espèces animales (planctons, poissons, oiseaux…) qui peuvent en mourir, ou transporter des virus et bactéries sur de très longues distances avec les courants et marées. 

Depuis janvier 2018 en France, il est interdit de mettre sur le marché des cosmétiques présentant des microbilles plastiques. Des alternatives ont été mises en place, telles que les gommages à base de noyau d’abricot, ou mieux encore: les fameux gommages sans grains, finalement infiniment plus doux pour l’épiderme et avec parfois même des meilleurs résultats.

Le problème des paillettes : du microplastique qui pollue les océans

Les paillettes sont présentes dans de nombreux cosmétiques tels que le maquillage, mais aussi les vêtements. Or la grande majorité d’entre elles sont en plastique, ce qui induit les mêmes impacts que précédemment : elles se retrouvent dans les océans sous forme de microplastique

Aujourd’hui, des alternatives aux paillettes plastifiées existent, comme la nacre ou les paillettes fabriquées avec des algues, du mica et des minéraux.

Le cas du silicone

Le silicone n’est pas du plastique. Cependant, pour certaines molécules de cette famille, l’impact y ressemble fortement. En effet, certains silicones, présents dans de nombreux produits capillaires notamment, mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader et se retrouvent sous forme de microparticules dans les espaces marins où ils sont très nocifs pour les différentes espèces animales. De plus, certaines peaux ne tolèrent pas bien les produits fortement siliconés. En théorie, il est censé former un maillage perméable qui laisse les autres ingrédients actifs passer, mais personnellement, je trouve toujours ma peau moins jolie et plus sujette aux imperfections lorsque j’utilise des produits très siliconés.

Ainsi, chez chokomag on ne recommande pas forcément le silicone dans les cosmétiques. Néanmoins, dans les produits réparateurs et cicatrisants, cet ingrédient peut avoir un intérêt…

Pensez au tri sélectif

Bien sûr lorsque vos produits sont terminés, n’oubliez pas de jeter vos emballages cartonnés dans la poubelle de recyclage. Il serait dommage de faire tous ces efforts pour que les matériaux recyclables ne soient pas recyclés.  

 

Et voilà ! Nous espérons que nos astuces zéro déchet vont auront été utiles ! N’hésitez pas à nous le dire dans l’espace commentaire, de même que si vous êtes un.e expert.e de l’écologie et que vous avez d’autres idées pour aider la communauté. 

 

point transparence: les produits mentionnés et en photo nous ont été offerts par les marques ou les distributeurs (Aya nature, Trust society, Tadé, Gaiia, Comme avant,…). Cela ne remet pas notre avis en cause car nous avons fait une sélection sur plusieurs mois et nous vous avons parlé uniquement des produits que nous avons vraiment apprécié 😉 (mais si vous nous lisez régulièrement, vous savez que vous pouvez nous faire confiance!)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.