Sérum niacinamide 10% ou 20% : quel est le meilleur ?

Depuis que la marque The Ordinary a fait exploser la notoriété du niacinamide avec son célèbre sérum anti-imperfection, de plus en plus de produits skincare enrichissent leur formulation avec cette molécule, que ce soit des crèmes de jour, des crèmes solaires ou même des lotions toniques. Mais ce sont dans les sérums que cet ingrédient est le plus prisé. The ordinary, Paula’s Choice, Nacomi, AromaZone, Revox, Geek& Gorgeous… on va voir dans cet article TOUTES les marques de sérums au niacinamide avec des concentrations allant de 10 à 20%, et des prix allant de 6€ à 60€… 

Je vous propose donc aujourd’hui une analyse du niacinamide et de ses propriétés ainsi que mon avis sur tous les sérums au niacinamide que j’ai pu tester. Comme d’habitude pour ce type d’article ultra complet : utilisez le sommaire pour naviguer plus facilement, ou prévoyez un thé ou un café si vous comptez tout lire 🙂 . J’essaye d’être la plus précise possible pour vous guider dans vos choix !

Quels sont les bienfaits du niacinamide pour la peau ?

Le niacinamide, parfois appelé vitamine B3, vitamine PP ou encore nicotinamide, est une vitamine naturellement présente dans des aliments tels que les céréales ou le brocoli. Il est produit à partir d’un procédé de fermentation bactérienne.

Aujourd’hui, les laboratoires de formulation et de fabrication de matières premières ne savent pas extraire du niacinamide d’origine naturelle car même si on récolte des céréales et du brocoli, on ne dispose pas de la bonne méthode d’extraction pour ne garder que le niacinamide de ces produits : si vous avez cette molécule dans vos soins, c’est forcément une molécule synthétisée en laboratoire, qui est identique à sa version naturelle. On appelle cela de la Chimie verte car cela permet de reproduire à l’identique une molécule naturelle sans devoir utiliser les ressources naturelles de notre planète (à la place on peut ainsi utiliser les champs non exploités pour de la cosmétique à des fins plus utiles, comme par exemple pour nourrir les habitants de la planètes ^^), on en reparlera si ça vous intéresse car je pense que c’est un des axes écologiques les plus intéressants du moment. C’est à cause de cela que les soins contenant plus de 5% de niacinamide ne peuvent pas être certifiables biologiques, car la chimie verte n’est pas encore autorisée dans le label bio.

Attention ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : ce n’est pas pour autant que c’est une mauvaise chose, c’est simplement un fait : on ne peut pas avoir un sérum 10% niacinamide bio. Il pourra être ultra clean, naturel au possible, mais à partir du moment où vous ajoutez 10% de niacinamide, vous ne pouvez pas atteindre les 95% de naturalité exigés dans les chartes bio.

Pour autant, c’est un ingrédient incroyable et parfait pour de nombreuses peaux, avec une grande polyvalence.

On dit LE ou LA niacinamide ?

Une fois n’est pas coutume, on va commencer cet article par un rappel ultra rapide (promis!) d’orthographe car je vois bien trop souvent l’erreur, même sur des médias très connus.

Le niacinamide est certes UNE vitamine, mais c’est surtout UN amide (d’où son suffixe), ce qui en fait un nom masculin. C’est donc bien DU niacinamide au masculin dont on doit parler 🙂 .

Niacinamide : l’ingrédient anti-imperfection par excellence

Tout d’abord, le niacinamide possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires qui réduisent les rougeurs et font dégonfler les boutons. Anti-séborrhéique, cette vitamine combat également les excès de sébum, diminue l’apparence des pores et prévient l’apparition de nouveaux boutons et microkystes. Et tout cela à partir de 3 ou 4% de concentration.

Pour avoir testé beaucoup de produits au niacinamide, je peux confirmer tout cela, mais avec un bémol : le niacinamide fait beaucoup de choses, mais à petites doses. Par exemple, il apaise, mais pas autant que la centella asiatica. Il prévient les boutons, mais pas autant que de l’acide salicylique (BHA), il réduit les traces récentes de boutons, mais pas autant que de l’acide azélaique ou du thiamidol. Bref, il est ULTRA COMPLET mais si vous voulez absolument cibler UN problème de peau en particulier, je vous conseille de le coupler avec un autre ingrédient actif dans votre routine, par exemple dans votre crème de jour ou en alternant sérum jour / sérum nuit avec des ingrédients différents.

Le niacinamide contre les taches pigmentaires et les cicatrices

Des études ont démontré qu’à partir de 5% de niacinamide, les taches pigmentaires et l’intensité des cicatrices laissées par des boutons peuvent diminuer, et cela redonne un coup d’éclat à la peau.

Le niacinamide: des bienfaits anti-âge

Enfin, le niacinamide est également indiquée pour lutter contre les signes de vieillissement.

Le niacinamide permet de favoriser la synthèse de céramides (lipides) et de kératinocytes (cellules) qui sont en charge de la protection et de la cicatrisation de la peau en formant une barrière face aux agressions extérieures. Ainsi préservée, la peau diminue drastiquement ses pertes en eau, ce qui lui permet de conserver son taux d’hydratation.

Une peau protégée et hydratée est moins propice à développer des imperfections et lutte mieux contre le vieillissement cutané.

Il stimule aussi la synthèse de collagène par le derme, molécule responsable de la fermeté de la peau, qui se fait de plus en plus rare au fil du temps. Résultat: les rides et ridules sont lissées.

Cependant, encore une fois, c’est un effet « bonus » à très long terme, qui est certes appréciable, mais si vous voulez cibler les effets du temps sur votre épiderme, optez plutôt pour des peptides ou du rétinol avec qui vous aurez plus d’effets visibles sur votre teint.

Le niacinamide a-t-il des effets indésirables ?

Le niacinamide est très bien toléré par la peau et de par sa grande polyvalence, peut convenir à un très grand nombre de types de peau.

Cependant, toutes les peaux ne sont pas égales, et pour certaines peaux très sensibles ou ayant la barrière cutanée fragilisée, il sera difficile de tolérer plus de 4 ou 5% de niacinamide. Et parfois, certains lecteurs nous ont fait le retour qu’ils ne supportaient absolument pas du 10% et + de niacinamide sans raison apparente, alors qu’ils n’ont pas une peau sensible de base…

Ainsi, soyez à l’écoute de votre peau. Personnellement, je peux en appliquer autant que je veux (et tant mieux car j’adore cet ingrédient actif ! ), mais dans l’équipe ChokoMag Elizabeth doit faire attention : lorsqu’elle applique trop de niacinamide pendant une trop longue période, un petit bouton rouge apparaît au bout de son nez.  Si cela vous arrive également, privilégiez un produit moins concentré ou espacez simplement les applications. 

Sérum niacinamide + zinc : un couple parfait contre les boutons 

Un dernier point avant de filer vers le comparatif produits : vous verrez que très souvent le niacinamide est associé avec le zinc dans les sérums, et c’est d’ailleurs souvent une très bonne idée. 

Le zinc est un oligo-élément naturellement présent dans l’organisme qui s’avère très efficace contre les imperfections et pour réguler la production de sébum

Anti-bactérien, le zinc préserve l’équilibre cutané en limitant la prolifération de bactéries et notamment la bactérie Cutibacterium acnes (anciennement connue sous le nom de Propionobacterium Acnes) responsable de l’acné. Anti-séborrhéique, il permet également de réguler la production de sébum. Enfin, cet actif régule les réponses immunitaires de la peau, ce qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires : les boutons sont désenflés et leur rougeur atténuée.

Ainsi, le zinc est très souvent combiné au niacinamide afin de conférer au sérum de puissantes propriétés anti-imperfections, et on le retrouve sous plusieurs formes : Zinc PCA, Zinc Citrate, Zinc Gluconate, Zinc Lactate. Ce type de formulation donne un soin visage particulièrement adaté aux peaux mixtes à grasses ou aux peaux à tendance acnéique. Si ça vous intéresse, vous pouvez d’ailleurs retrouver mon article dédié aux cosmétiques au zinc juste ici.

Quel est le meilleur sérum niacinamide en 2024 ? 

Spoiler alerte : il n’existe pas un unique meilleur sérum qui serait le même pour tout le monde. En effet, cela dépend des besoins de chacun.e, tant en termes de concentration que d’ingrédients qui accompagnent le niacinamide. C’est pourquoi je vais vous présenter toutes les différences des meilleurs produits au niacinamide que j’ai pu tester, que ce soit en terme de prix, de composition, d’ingrédients complémentaires, d’efficacité sur moi… Vous saurez tout pour vous aiguiller dans votre choix ! 

Et si vous hésitez encore, je vous conseille de faire un diagnostic de peau gratuit pour vous aider à choisir les meilleurs cosmétiques pour vous !

Les meilleurs sérums 10% niacinamide

Débutons ce classement par les sérums les plus connus : ceux avec 10% de niacinamide.

Mon avis sur le sérum B-Bomb de Geek and Gorgeous : le basique pas cher à 8€50

B-bomb le sérum geekandgorgeous au niacinamide

Commençons cette sélection avec la marque Geek & Gorgeous. Si cela vous intéresse, j’ai fait une review complète de la marque ici.

Formulé avec 10% de niacinamide, ce sérum contient également du zinc et de la sarcosine sébo-régulatrice. Il est donc particulièrement indiqué pour les peaux mixtes et grasses en quête de matité et de diminution des pores ! Pour autant, je trouve qu’il n’est pas asséchant sur moi, contrairement à celui de The Ordinary présenté plus bas, mais il est aussi un tout petit peu plus cher.

La composition de ce soin est plutôt clean : elle ne contient que deux ingrédients peu écologiques. Ce sérum présente aussi l’avantage de ne pas être très cher : comptez 8€50 pour 30mL.

Où l’acheter ?

Mon avis sur le sérum Niacinamide d’Aromazone cuivre & zinc

Formulé lui aussi avec 10% de niacinamide et du zinc, ce sérum bleuté a également l’avantage de contenir un sel de cuivre qui renforce les bienfaits du zinc et apaise, mais également de l’acide hyaluronique qui hydrate et repulpe la peau. 

Attention, on dit souvent à tort de ce sérum qu’il contient des peptides de cuivre en raison de sa couleur bleue : je vous avoue que j’étais perplexe car les peptides de cuivre sont parmi les ingrédients les plus chers du marché (plusieurs centaines d’euros le kg) donc je ne comprenais pas comment on pouvait vendre un sérum aussi peu cher… Et bien en regardant bien, à aucun moment aromazone n’utilise le mot « peptide de cuivre », c’est juste un sel de cuivre qui est utilisé, et qui est beaucoup beaucoup moins cher, et qui n’a pas autant de propriétés apaisantes que le peptide de cuivre. A vrai dire, je ne sais même pas si scientifiquement on peut comparer ces 2 molécules, mais en tout cas sur ma peau les effets n’ont rien à voir.

Au niveau de la composition, on est sur du 100% clean et l’application est très agréable puisque ce sérum sans parfum est très aqueux : il ne laisse donc aucun film sur la peau. Cependant, je le trouve vraiment léger niveau apaisement et hydratation (après coup, je comprends bien mieux pour l’apaisement vu que c’est un sel de cuivre et non un peptide).

Son prix est très intéressant au premier abord : 5€20 les 30 mL. Cependant, j’ai vraiment besoin de le compléter par autre chose sinon je sens que ma peau tiraille… Du coup, le prix n’est pas si intéressant que cela, car j’ai besoin d’acheter un autre produit à côté, alors qu’avec le B-bomb juste avant je n’en ressens pas le besoin. Idem pour le Revox présenté plus bas qui ne coûte que 6€50, il est « auto-suffisant » sur ma peau.

Il faut aussi savoir que les molécules de cuivre sont souvent instables, et c’était malheureusement le cas avec ce sérum dans sa première version : je vous avais prévenu que le mien avait changé de couleur rapidement ce qui voulait dire qu’il perd probablement en efficacité. Regardez par exemple ci-dessus il a perdu sa jolie couleur bleue et il est devenu vert alors qu’il était à peine entamé. Je le garde comme « testeur » pour comparer sa texture avec mes autres sérums quand je fais des tests comparatifs, mais je n’ose plus le mettre sur mon visage (et il ne faut surtout pas, quand un cosmétique change d’aspect ou de couleur c’est qu’il est périmé).

Depuis, je suis probablement loin d’être la seule à avoir eu ce soucis car la marque a carrément fait évoluer sa composition pour rajouter un ingrédient qui limite l’oxydation du cuivre.

Où l’acheter ?

Mon avis sur le sérum Niacinamide + Polyphénols de Phenotyp

Formulé avec 10% de niacinamide, le gros atout de ce sérum est son action très hydratante et anti-âge. Présentant 1% de polyphénols issus du propanediol ainsi que de l’acide hyaluronique, ce soin hydrate et repulpe la peau, ce qui la rend moins propice au développement d’imperfections, en plus d’avoir une action prévention anti-âge grâce aux polyphenols et aussi car une peau bien hydratée est une peau qui ride moins vite.

L’action du niacinamide est également renforcée par des extraits de poivrier sauvage et de feuilles de Cleome Gynandra, respectivement protecteurs et sébo-régulateurs. 

C’est vraiment mon coup de cœur de cette sélection et j’en ai déjà vidé plusieurs flacons : il est rare de trouver un sérum anti-imperfection aussi hydratant, ce qui le rend parfait pour tous les types de peau, y compris les peaux ayant de la déshydratation. De plus, sa formulation – on ne peut plus clean, à l’image de la marque dont j’ai fait une review ici – est très travaillée ce qui la rend très intéressante.

De part la complexité et l’attention apportée à la formule et à l’univers de marque, ce sérum est légèrement plus cher tout en restant raisonnable: 19€ les 25 mL.

Où l’acheter ?

  • en exclusivité sur mon site Mon Beauty Coach ici : nous nous en doutions le jour où nous avons testé ce produit pour la première fois tant il est unique, et sans surprise c’est notre best seller, plusieurs dizaines de milliers de clients sont devenus fans de ce produit et le rachètent dès qu’ils en terminent un flacon

Mon avis avis sur le sérum 10% Niacinamide + 1% Zinc The Ordinary

Sérum qu’on ne présente plus, il contient 10% de niacinamide et 1% de zinc. Il ne contient cependant pas d’autres actifs; fidèle à la philosophie de la marque de proposer des produits ultra-ciblés. (Voir mon article tops et flops sur la marque ici)

La composition est plutôt clean bien que contenant 3 ingrédients peu écologiques (conservateurs et tensioactifs en fin de composition donc peu concentrés). Par contre, côté efficacité, même s’il est efficace sur les boutons je l’ai déjà dit plusieurs fois mais ce n’est pas mon préféré car je trouve qu’il est asséchant sur du long terme, et sur certaines personnes cela peut faire un effet rebond. Cependant, voici une astuce pour l’utiliser si vous l’avez à la maison et que vous constatez cet effet asséchant par le zinc : ne l’appliquez que localement sur les boutons 🙂 ou complétez par une lotion hydratante .

Honnêtement, pour son prix (6€80 les 30 mL), et vu que The Ordinary commence à être plus facilement trouvable depuis sa distribution chez Sephora, ça reste un produit très intéressant. 

Où l’acheter ?

Mon avis sur le sérum Just Niacinamide 10% de Revox B77

Attention, pépite pas chère en vue !

Tout aussi ciblé que le sérum The Ordinary, ce sérum de Revox B77 contient 10% de niacinamide comme ingrédient actif, associé à du zinc citrate (une autre forme de zinc que je trouve moins asséchante sur moi). Il est très fluide et comme The Ordinary, il ne faut pas compter sur lui pour apporter de l’hydratation, mais côté niacinamide, il fait le taf 🙂 . Côté compo, il est du coup très très similaire à The Ordinary, avec également 3 ingrédients pas hyper écolo niveau fabrication, mais pas d’impact sur la peau 😉 .

De plus, il est vraiment peu cher: 6€50 les 30 mL, il est donc même moins cher que The Ordinary dans la plupart de ses distributeurs.

Où l’acheter ?

Mon avis sur le Super Booster Blemish Control d’Eliza Jones 

Disponible chez Action, le sérum Blemish Control d’Eliza Jones a l’avantage d’être le moins cher du marché, et pour cause : seulement 2€99 pour 30 mL. Il contient 10% de niacinamide et 1% de zinc comme beaucoup des sérums précédents mais également de la glycérine et de l’aloe vera qui permettent d’hydrater la peau. Également, ce sérum contient de l’huile végétale de soja ainsi qu’un alcool gras qui adoucissent, nourrissent et protègent la peau. 

La composition de ce soin est moyennement clean (mais sans être catastrophique, loin de là 😉 !), contenant 4 ingrédients peu écologiques. Cependant, le gros moins de ce produit selon moi, est la présence de squalène et d’huile minérale. En effet, ils ne posent aucun problème pour la santé mais ils sont comédogènes sur certaines peaux, ce qui signifie qu’ils vont former un film occlusif sur la peau qui va certes la protéger des agressions extérieurs, mais qui va aussi empêcher au sébum de s’écouler normalement et ainsi favoriser l’apparition de boutons et points noirs. C’est donc un parti-pris de formulation assez étonnant dans un sérum qui est censé combattre les imperfections. 

Je ne conseillerais donc ce sérum qu’aux peaux sèches à normales qui veulent unifier leur teint, ou aux personnes qui n’ont pas de problèmes de boutons et veulent juste réduire leur production de sébum. 

Mon avis sur le Booster 10% Niacinamide de Paula’s Choice

Faisant partie de la gamme des « booster » de Paula’s Choice, ce soin combine des actifs antioxydants (vitamine C), hydratants (acide hyaluronique) et apaisants (allantoïne). Il contient également des extraits de racine de Bougainvilliers qui forme un film protecteur autour de la peau.  

La composition est clean : seulement 2 ingrédients peu écologiques en toute fin de la longue compo, et comme d’habitude chez Paula’s Choice le soin est mis dans la sélection d’ingrédients apaisants et non irritants. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur Paula’s Choice juste ici

Mais la complexité de la formulation a un coût : comptez 55€ pour seulement 20 mL. 

Où l’acheter ?

Je fais également partie des revendeurs officiels de Paula’s Choice en France avec mon site en ligne Mon Beauty Coach, mais nous avons choisi de ne pas inclure cette référence car même si elle est très efficace et bien formulée, nous trouvons qu’elle est trop chère pour seulement 20mL : peu de personnes peuvent effectivement se la payer, et on préfère recommander des routines complètes plus accessibles car nous trouvons que c’est l’utilisation régulière et complète d’une routine qui a plus d’effets visibles qu’un seul produit.

Mon avis sur le sérum 10% Niacinamide 1% zinc de Revolution Skincare London

Très similaire au sérum The Ordinary, celui-ci est cependant légèrement plus hydratant puisque présentant de la glycérine. On reste cependant sur une formulation très simple mais efficace, qui a l’avantage d’être peu chère: 6€99 les 30 mL. De même, l’application est très agréable avec une texture aqueuse très légèrement gélifiée qui fait un léger effet de frais sans laisser de film sur la peau.

La composition est clean même si je déplore la présence d’EDTA polluant en toute dernière place de composition.

Globalement je trouve ce sérum très satisfaisant avec un bon rapport qualité-prix. D’ailleurs, Revolution Beauty a aussi créé une version à 15% de niacinamide, et une autre à 20% mais je ne les connais pas. 

Où l’acheter ?

Mon avis sur le sérum Porebright N10 de Facetheory

Marque anglaise encore peu connue en France, Facetheory présente une très large gamme de produits « à la The Ordinary ». Comme pour toutes les marques, il y a d’excellents produits, et d’autres moins bons (en particulier, j’ai eu pas mal de produits format crème qui se déphasent au fil du temps).

Concernant le Porebright N10 sérum, il est hyper intéressant car assez unique : il combine 10% de niacinamide avec de l’acide salicylique ET de l’acide azélaïque. Nous verrons d’ailleurs ces ingrédients dans un prochain article, mais sachez en attendant que cette formulation est très complète et vraiment ciblée anti boutons.

Cependant, je trouve que d’un point de vue sensoriel, ce n’est pas hyper agréable car on est sur une base de propanediol : c’est un alcool gras qui fait un peu la sensation d’une huile sèche. Cela reste un peu gras sur la peau, et en même temps quand on l’étale on a l’impression que c’est hyper fluide et qu’il n’y a pas d’effet de texture. Vous l’aurez compris ce n’est donc pas mon sérum préféré, même si la combinaison d’actifs sur le papier m’attire beaucoup.

En plus, je l’ai réessayé à l’occasion de la parution de cet article pour retester sa texture, et j’ai fait une réaction de l’espace à ce produit. Vraiment, même ma peau ne l’aime pas ^^.

Les sérums niacinamide ultra concentrés (15 ou 20%)

Maintenant que nous avons vu tous les classiques dosés à 10%, sachez que certaines marques vont plus loin et proposent des produits encore plus concentrés. D’un point de vue scientifique, on sait que le niacinamide est déjà efficace à partir de 4%, et peu d’études étudient les dosages plus élevés. Il est donc difficile de dire si factuellement c’est vraiment MIEUX d’opter pour plus fort…

Par contre je peux vous parler de mon expérience personnelle : je trouve que cela régule encore mieux le sébum, et que mes pores sont encore moins visibles, comme un petit effet blur photoshop sur du long terme. Cependant, sachez que ces concentrations ne conviennent pas à toutes les peaux : cela peut picoter, ou irriter. Je vous conseille donc de faire un test sur une petite zone de peau avant de vous en tartiner le visage allègrement 😉 .

Mon avis sur le Sérum Rééquilibrant Fix It Up – Niacinamide 15% de Nacomi

Si vous recherchez sérum moyennement concentré, le Fix It Up de Nacomi est fait pour vous ! Contenant 15% de niacinamide, il est également enrichi en actifs hydratants : acide hyaluronique, aloé vera, glycérine et panthénol

Côté texture, c’est un gel transparent très agréable, qui hydrate plutôt bien. Honnêtement, je l’aime beaucoup car sur moi il n’est pas du tout irritant et j’adore son côté hydratant. J’ai déjà eu d’excellents retours d’autres personnes à qui je l’avais conseillé qui l’ont adoré, avec même une personne qui me disait avoir un effet « glow » hyper visible en une semaine.

en haut: la texture du niacinamide 20% de Nacomi. En bas, la texture du niacinamide 15% de nacomi.

La composition de ce soin est très clean : il y a seulement un polymère de synthèse peu écologique. Mais regardez son prix : 6€95 les 30 mL. Franchement, même moi j’ai du mal à y croire, et pourtant c’est un produit que j’aime vraiment sincèrement car je l’utilise « naturellement » souvent alors que j’ai une belle collection skincare…

Où l’acheter ?

Mon avis sur le Clinical Traitement 20% Niacinamide de Paula’s Choice

Formulé avec 20% de niacinamide, ce sérum est l’un des plus concentrés de la sélection, et je crois la première marque à avoir proposé historiquement un tel produit. D’ailleurs pour la petite histoire au passage, c’est la fondatrice Paula Bégoun qui a fait du forcing auprès de ses équipes pour sortir ce produit. Elle en avait elle-même demandé la formulation pour son usage personnel, puis au bout de plusieurs mois, elle les a un peu obligés à sortir le produit tellement elle en était contente sur son teint. 

Pour les peaux qui tolèrent une aussi grande concentration de niacinamide, ce sérum a des effets assez impressionnants. De plus, sa texture gélifiée est très agréable lors de l’application et il présente un dérivé de vitamine C et de l’acetylglucosamine, actifs anti-âge et illuminateurs dont la combinaison avec le niacinamide décuple les bienfaits. La formulation contient également de nombreux extraits naturels adoucissants et anti-oxydants ainsi que de l’allantoïne et du panthénol, hydratants et apaisants. On reconnait vraiment la façon de faire « Paula’s Choice » : du clean pour la peau, en évitant tout ce qui pourrait être irritant, et en ajoutant des extraits végétaux.

Le seul gros désavantage de ce produit, c’est son prix : 59€ pour seulement 20 mL. Et c’est aussi pour cette raison que nous ne l’avons pas inclus dans notre catalogue MBC, comme pour le booster 10%.

Où l’acheter ?

Si vous voulez tester une aussi grosse concentration de niacinamide pour un plus faible prix, vous pouvez tester le Sérum Unifiant Spotless Skin – Niacinamide 20% de la marque NACOMI. En effet, nous allons le voir juste après mais il coûte moins de 13€ pour 30 mL et contient également le même dérivé de vitamine C antioxydante et de l’acide hyaluronique hydratant et repulpant. De plus, il contient un dérivé d’acide azélaïque apaisant. Bref, c’est la parfaite alternative pour éviter de se ruiner !

Mon avis sur le Sérum – Niacinamide 20% de Nacomi

Dernier produit que je peux vous conseiller, et qui est le meilleur rapport qualité prix parmi les produits que j’ai testés pour avoir du 20% de niacinamide : le sérum spotless skin de Nacomi.

Dosé à 20% de niacinamide, ce sérum a été pensé pour lutter contre toutes les traces d’hyperpigmentation et les cicatrices récentes de boutons sur le visage ou le corps. Pour cela, la marque a créé une formule avec:

  • 20% de niacinamide
  • 7% d’un dérivé d’acide azélaïque qui aide à diminuer les traces
  • 5% d’un dérivé de vitamine C (le même dérivé que celui du sérum Paula’s Choice)
  • 2% d’alpha-arbutin, LA molécule par excellence pour lutter contre les taches pigmentaires

Au final, même si les sélections d’ingrédients complémentaires sont différentes de Paula’s Choice, il y a tout de même beaucoup de similitudes, et les ingrédients choisis sont tout de même très cohérents dans la recherche d’une diminution des taches.

D’un point de vue texture, c’est aussi similaire à Paula avec un gel légèrement épais et légèrement jaune orangé.

Mais le petit détail qui fait plaisir au porte monnaie : il ne coute que 12,95€ pour 30mL soit moins cher, pour plus de produit !

Où l’acheter ?

Nous voici arrivé.e.s à la fin de cet article décryptage du niacinamide. J’espère que vous y voyez plus clair et que vous avez pu faire votre sélection de sérum à tester ! N’hésitez pas à nous poser vos éventuelles questions en commentaire et à nous donner vos avis sur les produits que vous testez.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 commentaires sur “Sérum niacinamide 10% ou 20% : quel est le meilleur ?”