J’ai testé… arrêter de me laver les cheveux [cure de sébum]

J’ai testé… arrêter de me laver les cheveux [cure de sébum]
4.8 (95%) 4 votes

Phénomène de mode ou réelle conviction éthique? La cure de sébum, ou le fait d’arrêter de se laver les cheveux en respectant un protocole bien précis, est souvent mise à l’honneur en ce moment. Profitant de quelques jours de vacances associés à du télétravail (et d’une période où mes cheveux graissaient beaucoup trop vite), j’ai testé cette expérience sur moi pendant 15jours.

relooking klorane avec robe yves saint laurent

(Photo issue de mon relooking Klorane)

Le principe de la cure de sébum est d’arrêter tout lavage de cheveux pendant une durée allant de quelques jours à un mois. Le but est en fait de profiter des bénéfices du sébum, et de l’arrêt des produits détergents, pour avoir des cheveux plus doux, plus volumineux, plus brillants, et aussi pour espacer les futurs shampooings. Attention cependant, on ne reste pas un mois en mode « sac de noeuds gras sur la tête » car il faut respecter un protocole simple mais précis permettant de garder une bonne hygiène du cuir chevelu!

Tout d’abord, on débute une cure de sébum par un lavage pour retirer tout résidus de produits cosmétiques. Les sprays coiffants et autre produits texturisants et hydratants doivent en effet ne plus être présents afin de laisser la place au sébum, et uniquement lui. Ensuite, la cure peut débuter, et la règle d’or va être de n’appliquer qu’un minimum de produit sur ses cheveux pour laisser le sébum agir et réhydrater les longueurs. Au mieux, on n’applique absolument aucun produit. Personnellement, j’ai tout de même utilisé un peu d’Oleo Silk de Denovo sur mes pointes, car ayant les cheveux très très longs, elles avaient tendances à s’abimer en restant sèches.

Par mesure d’hygiène, il est obligatoire de bien brosser ses cheveux tous les jours pendant une cure de sébum afin d’aérer le cuir chevelu, et répartir le sébum sur les longueurs. Je ne vous cacherais pas que les premiers jours sont les plus difficiles, ceux où habituellement en temps normal on réalise son shampooing, ou alors qu’on utilise du shampooing sec pour retarder le moment du lavage… Là, interdiction formelle d’utiliser du shampooing sec, sinon on perd tous les bénéfices de la cure, et on déshydrate son cuir chevelu par la même occasion puisqu’on n’a pas le droit de laver!

Les premiers jours sont donc assez horribles, heureusement que j’ai pu rester chez moi car je n’aurais pas osé sortir! On a l’impression d’avoir les cheveux horriblement gras, et que plus on brosse, plus on étale… Bref, je vous laisse imaginer! Et puis après 3 ou 4jours de « forçage », mes cheveux ont commencé à « absorber » le sébum. J’ai eu l’impression d’en avoir moins, et j’ai vraiment senti le phénomène de « je fais descendre le sébum des racines vers les longueurs pour que celles-ci l’absorbent ». Avec un chignon et un gros bandeau pour cacher les racines, ça ne me semblait pas si terrible 🙂 .

Tous les soirs, j’ai brossé méticuleusement mes cheveux, lavé ma brosse, et réalisé un massage du crâne. Ce massage aidait à décoller les racines, et à répartir le sébum sur les longueurs car je ramenais les pointes sur le sommet de mon crane (attention toutefois à ne pas trop frotter, pour ne pas créer l’inverse de l’effet voulu et fragiliser les pointes avec le frottement).

Au bout de 14 ou 15jours, mon télétravail étant terminé, je me suis lavé les cheveux parce que bon soyons honnête, ça passe de loin, mais dans un métro bondé je n’assume pas! De plus, le sébum avait atteint mes pointes, on sentait au toucher qu’elles étaient plus douces et un peu grasses.

Mes cheveux après 15jours de cure de sébum:

cure de sébum arrêter de se laver les cheveux

Mes cheveux juste après lavage:

cure-sebum

Voilà donc le résultat tant attendu! Au final, après ces 15jours au repos pour mes cheveux, j’ai trouvé qu’ils étaient incroyablement plus doux qu’avant, mais surtout j’ai retrouvé de jolies boucles naturelles, et pu espacer plus facilement mes shampooings de 1journée supplémentaire.

Quant au volume, je ne trouve pas que pour ma longueur cela ait changé grand chose… Oui quand on les lave on a l’impression de retrouver un volume de folie, mais cela est aussi du au fait qu’on a passé les jours précédents avec des racines ultra lourdes…

Au final, suis-je convaincue par la cure de sébum? Je dirais que je ne regrette pas d’avoir tenté l’expérience une fois, car cela me trottait dans la tête, par contre, j’avoue que je ne suis pas hyper convaincue des résultats par rapport à la contrainte que cela représente… Appliquer des soins naturels et avoir des cheveux parfumés par mes soins m’a beaucoup manqué pendant ces 15jours, et réaliser de jolies coiffures sans chercher à cacher mes racines aussi. La frange a aussi été problématique puisque j’ai du l’attacher avec une barrette et je ne m’aime pas sans cheveux sur le front… Quant aux bénéfices de la cure de sébum, je suis surtout davantage convaincue que les produits « chimiques » tels que les produits coiffants que je continuais d’utiliser ne sont pas si inoffensifs que ça pour des cheveux ultra longs… Cette cure aura donc été une bonne prise de conscience de la nécessité de bien choisir l’intégralité de mes produits et de ne plus me limiter au simple « sans silicones / sans SLS ». Depuis, je suis en train de changer mes habitudes, en incorporant des produits coiffants naturels, et en essayant des shampooings sans sulfates.

Si vous aussi vous avez tenté la cure de sébum, n’hésitez pas à me laissez vos impressions, je serais curieuse de voir si vous avez constaté plus de bénéfices que moi!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

49 commentaires sur “J’ai testé… arrêter de me laver les cheveux [cure de sébum]”