Planter’s oil: la bi-oil un peu plus bio

Planter’s oil: la bi-oil un peu plus bio
5 (100%) 1 vote

Marque italienne spécialisée dans les cosmétiques naturels à base d’aloe vera, Planter’s m’a étonnée avec cette huile réparatrice anti-cicatrices dont le nom et le packaging ne sont pas sans rappeler la célèbre huile Bi-Oil anti-cicatrices et anti-vergetures. Mais au fait, la bi-oil est-elle si naturelle que son nom semble indiquer?

Huile Bi-Oil: un best seller des parapharmacies!

Lancée en grandes pompes en pharmacies et parapharmacies il y a quelques années, la BiOil a fait beaucoup parler d’elle avec d’énormes campagnes marketing: publicités TV, mise en avant sur les caisses et les gondoles des pharmacies, articles de presse et de blogs… Je crois qu’on a toutes et tous été exposés au moins une fois à une pub Bi-Oil.

Sous son packaging plutôt mignon tout rond et assez compact, se cache une huile réputée pour réparer la peau et aider à faire disparaitre cicatrices et vergetures. Un discours plutôt prometteur et tentant, qui a séduit de nombreux consommateurs puisque ce produit se vend très très bien, ce qui contribue au bouche-à-oreille.

Les promesses de Bi-Oil: un produit magique?

Quand on lit les recommandations de la marque et les divers articles à propos de l’huile Bi-Oil, on apprend que ce produit pourrait lutter contre:
  • Les cicatrices
  • Les vergetures
  • Les peaux déshydratées

La marque préconise aussi ce soin pour les teints non homogènes et les peaux matures ou âgées.

Suite à un très bon article de Sophie du blog beauté démaquillages que je vous invite à lire ici, j’ai appris qu’une marque ne pouvait pas promettre de lutter contre les traces de cicatrices: tout au plus, elle peut aider à ne pas laisser de marque de cicatrice, comme le font les crèmes cicatrisantes, mais elles ne peuvent pas dire qu’elles vont effacer une marque déjà présente (pour ça, comme le dit Sophie, c’est du domaine du médical, par exemple avec un traitement laser pour effacer la cicatrice).

Idem pour les vergetures, s’il n’y a pas d’études cliniques prouvant l’efficacité, une marque de cosmétique ne peut pas se revendiquer efficace pour effacer des vergetures. Par contre, je pense qu’elle peut se revendiquer efficace pour la prévention de l’apparition des vergetures, car là c’est difficile à prouver…

Quand Bio-Oil devient Bi-Oil pour le marché français

En écrivant cet article, je me disais que j’étais persuadée que Bi-oil s’appelait Bio-Oil « avant ». Vous savez, j’avais cette sensation étrange de « mais oui je suis sûre que c’est ça, je l’ai sur le bout de la langue », car j’étais sûre que j’avais vu un jour le nom Bio-Oil écrit sur un packaging, et que cela m’avait rendue dingue (je vous explique pourquoi après). Du coup, j’ai fait mes recherches, et effectivement, le nom original de l’huile Bi-Oil est bien Bio-Oil!

Sauf que vous vous en doutez, sur le marché français, ce nom n’a pas pu passer car le terme bio en français est très connoté, et pourrait être considéré comme une sorte de publicité mensongère si la marque le conservait, sans obtenir pour de vrai le label bio. C’est ainsi que BioOil est devenu BiOil pour être vendu en France.

Bi-Oil: une composition pas si bio mais plutôt chimique

Dans le fond, je n’ai rien à reprocher à l’huile anti-cicatrices BiOil: vous savez que j’ai une tolérance pour tous les produits de beauté, et je cherche toujours à trouver des compromis entre prix, composition et efficacité. Ce qui me dérange avec l’huile BiOil, c’est vraiment son nom qui comporte à confusion: en le prononçant vite, on entend toujours « bio ».

Sauf qu’en regardant la composition, la BI-Oil n’a rien de bio. Au contraire, c’est une huile cicatrisante conventionnelle, qui reprend des ingrédients classiques de pétrochimie, connus pour faire des films protecteurs. Alors certes, il y a quand même des ingrédients naturels, mais les ingrédients majoritaires sont d’origine synthétique.

ingrédients de la Bi-Oil: Paraffinum liquidum (huile minérale dérivée du pétrole), triisononanoin (agent synthétique émollient, épaississant, dispersant), cetearyl ethylhexanoate (huile souvent d’origine synthétique), isopropyl myristate (paraffine liquide, dérivée du pétrole), retinyl palmitate (vitamine A), Helianthus annuus seed oil (huile de tournesol), tocopheryl acetate (vitamine E), Anthemis nobilis flower oil (huile essentielle de camomille), Lavandula angustifolia oil (huile essentielle de lavande), Rosmarinus officinalis leaf oil (huile essentielle de romarinà, Calendula officinalis extract (extrait de calendula), glycine soja oil, BHT, bisabolol, parfum, amyl cinnamal, benzyl salicylate, citronellol, coumarin, eugenol, farnesol, geraniol, hydroxycitronellal, hydroxyisohexyl 3-cyclohexene carboxaldehyde, limonene, linalool, CI 26100.

La Bi-Oil est-elle efficace?

Quand je dis tout cela à propos de la composition, ce n’est pas une critique, c’est purement factuel: c’est juste que le terme « bio oil » prête à confusion car c’est une huile cicatrisante d’origine synthétique principalement. Du coup, peut être que ça va être efficace: je ne l’ai pas testée moi-même, mais je pense que pour le corps ça ne peut pas faire de mal, voire la paraffine va aider à protéger les peaux en cours de cicatrisation et peut être aider à diminuer la trace. Après tout, en conventionnel ce sont souvent la paraffine et les silicones qui sont utilisés pour aider à cicatriser sans marque rouge ou blanche après.

Par contre, j’aurais tendance à déconseiller ce produit pour le visage si vous avez une peau à problème ou mixte à grasse: sur moi, la paraffine a tendance à me provoquer des explosions de boutons car ça peut être comédogène.

Planter’s oil Aloe Vera : un dupe de BiOil en version naturelle

Du coup, quand j’ai reçu cette huile Planter’s dans une box, je me suis dit que je devrais vraiment vous en parler car elle a tout d’un dupe de BiOil: même packaging rond et compact, même police d’écriture sur la boite… Tout sauf la paraffine dans la composition 🙂 .

ingrédients de la planter’s oil: prunus amygdalus dulcis oil (huile d’amande douce), ethylhexyl stearate (émollient), dicaprylyl ether (huile synthétique ou végétale), hydrogenated olivate and hydrogenated olive oil unsaponifiables (huile d’olive esterifiée), parfum, linum usitatissimum seed oil (huile de graines de lin), butyrospermum parkii oil (huile de karité), borago officinalis seed oil (huile de bourrache), oryza sativa bran oil (huile de riz), helianthus annuus seed oil, aloe barbadensis leaf extract (extrait d’aloe vera), hypericum perforatum flower/leaf/stem extract (extrait liquide de millepertuis), caprylic/capric triglyceride, ximeninic acid, tocopheryl acetate (vitamine E).

Alors certes, ce n’est pas non plus une compo avec des huiles végétales premium en premier dans la compo: ici on a une simple huile d’amande douce, qui est un peu l’huile végétale de base qui convient à toutes les peaux et pour tous les mélanges. En plus, il n’y a pas d’huiles essentielles contrairement à BiOil. Mais bon, vous voyez bien que la compo de Planter’s est quand même beaucoup plus clean que la vraie Bi-Oil? Par contre, l’histoire ne dit pas si c’est plus efficace 🙂 .

Mon avis sur la BiOil de Planter’s

Au final, pour des raisons écologiques, je préfère bien évidemment tester l’huile anti-cicatrices de Planter’s plutôt que Bi-Oil: tout simplement car sa composition correspond plus à ce que j’ai l’habitude de consommer.

Ce que j’ai particulièrement aimé chez Planter’s, c’est son parfum ultra agréable et très gourmand: très surprenant pour une huile de ce type, et encore plus dans un flacon vert qui me laissait présager une odeur végétale. Je l’ai utilisé sur le corps, et l’amoureux sur le visage, et nous en sommes très contents tous les 2.

Ce qu’il faut retenir sur l’huile Panter’s

En conclusion, ce n’est pas tant les propriétés réparatrices et anti-cicatrices de l’oil Planter’s que nous avons aimé, mais plus son parfum et son efficacité pour nourrir et hydrater la peau en profondeur. Si vous cherchez un produit pour supprimer des cicatrices, je pense que les huiles essentielles ou végétales comme l’huile de rose musquée seront plus appropriés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Planter’s oil: la bi-oil un peu plus bio”