Le Monoï: l’huile aux trésors de Tahiti! 13


Notez cet article

Toujours vendu, à tort, dans le rayon des produits solaires, le véritable Monoï de Tahiti est un rituel de beauté quotidien en Polynésie. Sur les cheveux, en massage, en huile de beauté corporelle, il sert à tout et tout le temps… sauf sur la plage! tests d'huile de monoi de plusieurs marques de beauté

Signifiant « huile parfumée » ou « huile sacrée » en tahitien, le monoï de Tahiti est obtenu par macération de fleurs de tiaré dans de l’huile de coco séchée (huile de coprah plus exactement). Même si les recettes peuvent varier d’une famille polynésienne à une autre (certaines ajoutent de la vanille ou d’autres ingrédients parfumés), la recette de base est toujours identique.

D’ailleurs, le terme même de Monoï de Tahiti est une appellation d’origine contrôlée, et même si un produit contient de l’huile de coco et des fleurs de tiaré, il ne pourra pas s’appeler Monoï de Tahiti s’il n’est pas produit sur place selon les règles de l’art (c’est par exemple le cas de la crème Moana de Baija reçue dans la dernière box Mysekit).

Le Monoï est donc une huile parfumée naturelle, qui sert à nourrir la peau, les cheveux, tout en laissant derrière elle ce parfum divin si caractéristique! A aucun moment elle ne doit servir de protection solaire, tout simplement car elle ne contient aucun spf (tout comme la graisse à traire… mais au moins le monoi est un vrai soin naturel contrairement à la graisse à traire qui ne sert à rien selon moi…).

En grande gourmande et beauty addict, je ne résiste pas longtemps à l’appel de l’effluve du monoï… C’est un produit que je ressors avec plaisir tous les étés pour l’utiliser aussi bien sur le corps pour nourrir la peau abimée par le soleil et les climatisations trop fortes (il n’y a rien de pire pour assécher la peau), et en bain d’huile pour parfumer et nourrir mes cheveux. Voici donc une présentation de mes 3 bouteilles actuelles!

Monoï de Tahiti Yves Rocher

En recommandant mon dissolvant Yves Rocher habituel, j’ai reçu en cadeau cette bouteille de monoï de Tahiti d’une valeur de 11,20€ (au prix normal, donc avec les réductions régulières plutôt 5,60€).

J’avoue à réception, j’ai été mauvaise langue et l’ai boudé en prétextant « que de toutes façons c’est sûrement de l’huile minérale et du parfum ». Et bien non! Je pense que la formule a du être revue d’après les avis trouvés sur internet (qui confortaient mon idée de départ), mais en tout cas c’est une très belle surprise!

test du monoi yves rocher nouvelle formule sans huile minérale

Non seulement le Monoï Yves Rocher est composé en premier d’huile de coco, mais en plus celle-ci est additionnée d’un tout petit peu d’huile de sésame, ce qui lui permet d’être au format liquide toute l’année (ou du moins depuis que je l’ai reçu alors que tous mes autres Monoï étaient solidifiés).

Ingrédients (Yves Rocher): Cocos nucifera (coconut) oil, cococaprylate/caprate, isopropyl palmitate, ethylexyl stearate, parfum, sesamum indicum (sesame) seed oil, gardenia tahitensis flower extract, tocopheryl acetate, bht, amyl cinnamal, benzyl alcohol, linalool.

Monoï de Tahiti Lovea

Ce Monoï, je vous en avais parlé dès le printemps ici même! J’adore le détail de la fleur de tiaré emprisonnée dans le flacon de verre, visible uniquement lorsque le monoï a fondu.

J’ai remarqué que c’est mon monoï qui fond le plus rapidement (mis à part le Yves Rocher qui est hors compétition sur ce point 🙂 ): il se solidifie en dessous de 23/24° environ. Je précise d’ailleurs, que le monoï ne craint pas les changements d’état de solide à liquide, c’est dans sa nature, cela n’affecte pas ses propriétés.

test du monoi lovea de supermarché

 Ingrédients (Lovea) : cocos nucifera oil, gardenia tahitensis flower, parfum, bht, benzyl cinnamate, benzyl salicylate, eugenol, geraniol, linalool.

Monoï Morinda Polysianes

Enfin, dernier arrivé dans ma collection de Monoï, le Monoï Morinda de Polysianes. Je vous avais déjà parlé de Polysianes il y a quelques mois: c’est une marque du groupe Pierre Fabre (Avène, Klorane…) qui se caractérise par une odeur de monoï particulière pour toute sa gamme.

La bouteille en verre est plus imposante, et plus épaisse. J’adore l’illustration un peu rétro-chic, qui donne du style à ce joli flacon.

Par contre, le seul point négatif pour moi est que je suis obligée de le passer sous un filet d’eau chaude pour le faire fondre avant de l’utiliser sous nos contrées tempérées. Du au mélange des huiles dans sa composition, ce monoï ne fond qu’au dessus de 28°, température rarement atteinte sous mes latitudes parisiennes!

test du monoi polysianes en parapharmacie

Ingrédients (Polysianes) : elaeis guinensis (palm) kernel oil, cocos nucifera oil, gardenia tahitensis flower extract, benzyl salicylate, bht, cinnamyl alcohol, citronellol, parfum, hexyl cinnamal, hydroxycitronellal, limonene, linalool, morinda citrifolia fruit extract, propylene glycol, tocopherol, tocopheryl acetate.

Il contient 50% de véritable Monoï de tahiti, mélangé principalement à de l’huile de palme. Petit aparté pour dire que je ne rentrerais pas dans le débat « huile de palme= mauvais » car je considère que c’est mauvais uniquement dans l’assiette, mais pas dans les produits de beauté. (et concernant l’environnement, cela dépend du producteur d’huile, on pourrait dire la même chose des producteurs de silicones et autres dérivés pétrochimiques de la cosmétique conventionnelle).

L’extrait de Morinda Citrifolia est issu d’un arbre utilisé comme plante médicinale dans la culture polynésienne. On lui attribue des propriétés qui retardent le vieillissement cutané ou encore diminuent les inflammations arthritiques.

Une fois fondu, la texture est sympa: un tout petit peu plus épaisse que mes autres monoî, et son odeur se distingue également un peu.

huiles de monoi de tahiti

Bref, vous l’aurez compris, j’aime chacun de mes monoï pour ses petites particularités… Même si la composition de base est la même, les odeurs et textures varient un peu d’une marque à l’autre.

Le seul ingrédient qui me chiffonne un peu et qui est présent dans les 3 Monoï présentés ici est le BHT qui fait partie des conservateurs potentiellement perturbateur endocrinien. J’évite juste d’en avoir dans trop de cosmétiques pour éviter le fameux « effet cocktail », mais ça ne m’empêchera pas d’utiliser avec plaisir ces Monoï cet été 🙂 .


A propos de Coralie

Beauty addict qui rêve d'avoir les cheveux de Raiponce et ne sort jamais sans vernis à ongles. Amoureuse depuis toujours des licornes, Barbie, Pullip, et de l'univers Kawaii. Aussi créatrice du blog Thé ou Chocolat, rédactrice principale sur ChokoMag, et Docteur en informatique et statistiques.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 commentaires sur “Le Monoï: l’huile aux trésors de Tahiti!